Parcours Pédagogique Multimédia

Atravesando la ciudad

Auteur du ppm : Marie Bihel, lycée Elisa Lemonnier, 75012 Paris
Durée : 1 min. 30  
Année : 2002
Classes : 2nde / Terminale
Référence : Ana de Patricia Cardoso
Mots clés : Ana / ciudad / mestizaje / Los Angeles


I. Résumé de la séquence

Ana, jeune fille d'origine mexicaine vivant à Los Angeles, quitte son domicile pour aller à l'école à Beverly Hills, loin de chez elle. L'itinéraire qu'elle suit pour se rendre d'un endroit à l'autre nous fait découvrir « sa » ville : une ville colorée et à plusieurs facettes  dont le métissage est l'une des caractéristiques.
(La séquence commence 2min. 24s. après le début du film).

Intérêt de la séquence
- La ville « comme espace où l'on se déplace », « comme espace construit ». La ville « racontée par l'image ».
- L'étude d'un fait culturel et d'un fait de société : le métissage.
- Une réflexion sur la notion d'identité à travers le personnage d'Ana.
- Une vision très positive des Hispanos vivant aux Etats-Unis.

Intérêt technique
- La musique rythmée accompagne Ana dans sa détermination et son engouement.
- Le plan général prédomine dans cette séquence et suggère l'immensité de la ville.
- La rapidité avec laquelle se succèdent les plans reflète la variété les lieux traversés et renforce l'impression d'une ville très étendue (de fait, Los Angeles s'étend sur plus de 100 km du nord au sud !).

Point de vue adopté par le cinéaste
Pas de dialogues, pas de discours. La cinéaste Patricia Cardoso laisse le spectateur découvrir une ville bigarrée et moderne où Ana se meut avec aisance. Ce trajet qui la mène de son modeste quartier résidentiel hispano au prestigieux   Beverly Hills, c'est le parcours symbolique de sa future ascension sociale.

II. Découpage

1. Une ville bigarrée, métisse, multiculturelle : 1 min. 4s.
Ana parcourt à pied, puis en bus, le trajet qui la mène à l'école de Beverly Hills. Elle quitte son quartier aux maisons modestes en préfabriqué, arpente des rues entourées d'un petit jardin puis des rues commerçantes où la population hispano semble majoritaire, où les restaurants proposent des mariscos et autres mets à consonance mexicaine comme les tacos, des avenues où la circulation est dense. Elle longe des murs peints aux couleurs chatoyantes où l'on vante en espagnol la qualité des fruits et des légumes (mais les prix sont en anglais). Elle prend un premier bus qui l'amène à l'angle de Vine street où elle descend pour remonter aussitôt dans un autre bus, direction Beverly Hills.

2. Beverly Hills : 0 min. 26 s.
Ana est en cours. Elle s'exprime dans un anglais parfait. Elle a des projets : elle veut continuer ses études et voyager.

III. Suggestions d'exploitation pédagogique

Rappel : il ne saurait y avoir une démarche unique. Nous ne faisons que proposer quelques pistes d'exploitation possible.

1. Activités proposées

Projection (une ou deux fois) de la première partie de la séquence. La consigne serait de reconstituer l'itinéraire d'Ana : emploi des verbes de mouvement et des prépositions.

Ana sale de su casa y anda de prisa por la acera.
Pasa por delante de la casa de la anciana que canta en italiano.
Pasa por delante de un restaurante que sirve mariscos.
Pasa por delante de otro restaurante, El Canario. 
Llega a la parada de autobuses y sube al autobus.
Baja del primer autobús para subir a otro que la lleva a Beverly Hills.
Va desde su casa hasta la parada de autobuses andando, etc.

On amènerait les élèves à en déduire qu'il s'agit d'une ville très étendue et à identifier cette ville : Los Angeles (des acteurs célèbres vivent à Beverly Hills et c'est là qu' Hollywood est implanté).

Visionner à nouveau 2 ou 3 fois la première partie de la séquence. La classe ayant été préalablement divisée en groupes de travail, chaque groupe constitué étudierait un aspect précis. La consigne serait de caractériser Los Angeles à travers :

-groupe A : l'étude de « la ville comme espace construit »;

-groupe B : l'étude des enseignes, panneaux, affiches, murs peints;

-groupe C : l'étude de la population (Ana, les gens qu'elle croise, les passants).

La mise en commun permettrait de travailler l'expression orale en continu et en interactivité et l'emploi d'expressions telles que dar a entender, sugerir, insinuar, silenciar, poner de relieve, recalcar...

-groupe A : diversité des constructions (maisons individuelles, immeubles, gratte-ciels, édifice en brique qui rappelle les universités anglaises). Parallèle à établir entre types de construction et quartiers.

-groupe B : au cours du trajet, les panneaux sont en espagnol, en espagnol et en anglais ou en anglais.
Le restaurant qui ne propose que des mariscos, tortas, burritos, tacos, etc. se nomme Seafood/la placita.
Sur le mur peint comme un grand panneau publicitaire pour des fruits et légumes, le nom de ces derniers apparaît écrit en espagnol mais le prix est en anglais.
Le mur peint qui rappelle la Vierge de Guadalupe est signé « The town and life »... 
La destination du premier bus est Pico Rimpau 31 tandis que celle du second est Beverly Hills 14. Tous ces détails mettent en évidence que le bilinguisme est une réalité au quotidien.

-groupe C : Ana est de type mexicain. Au début de la séquence, les paroles de la chanson en espagnol suggèrent un lien possible avec Ana. Elle parle certainement espagnol.
Ana croise des Hispanos (par exemple des musiciens avec leur guitare), des personnes de type plus européen, des sikhs... Cette ville est cosmopolite. Tous semblent vivre ensemble en harmonie.
Cette mise en commun permettrait de définir une ville à la jonction de plusieurs cultures. Elle apparaît en particulier comme une ville hispano-américaine.

Visionner la seconde partie de la séquence.

Laisser les élèves faire leurs observations et les amener à comprendre qu'Ana est un exemple d'intégration/ assimilation.

-La maîtrise de la langue est un facteur d'intégration.

-Le rôle de l'école : Ana est une bonne élève, une « ado » épanouie, à l'aise, pleine de projets qui s'exprime parfaitement en anglais, preuve tangible de son intégration.

En Terminale on pourrait approfondir cette question du métissage, s'attarder sur la complexité de cette réalité au sein de laquelle évolue Ana, sensibiliser les élèves aux efforts très certainement réalisés par le personnage pour s'intégrer.

2. Suggestions pour un travail linguistique

- La localisation dans l'espace et le maniement des prépositions :

Vivir en

Estar en

Ir por

Ir a

Pasar por

Pasar por delante de

Subir a

Viajar desde...hasta...

Andar por

Esperar para...


- Des tournures telles que :

Silenciar

Insinuar

Dar a entender

Poner de relieve

Le lexique lié à la ville :

La calle

La avenida

La acera

La calzada

El barrio

Los rascacielos

Los automovilistas

Los transeúntes

La parada (de autobuses)

Celui de, celle de :

El de

La de

Los de

Las de

3. Un projet pédagogique

En classe de 2nde :

Cette séquence est une illustration de la question au programme de la classe de 2nde : la ville, « espace où l'on se déplace », « espace construit », la ville « racontée par l'image ».
Dans cette séquence, Los Angeles apparaît comme une ville où les Hispanos semblent intégrés (48% de la population est hispanophone). Ana s'y déplace d'un quartier à l'autre sans difficulté. L'art populaire s'exprime sur les murs (peintures murales). Cette séquence permet une réflexion sur cette ville et sur la population hispanique au contact de la culture américaine. L'impression qui s'en dégage est celle d'une intégration réussie.

En classe de Terminale :

Cette séquence, au-delà de la découverte de la ville de Los Angeles aujourd'hui, permet d'aborder la question des « identités, contacts des cultures, interdépendances » au programme. Elle conduit à réfléchir sur l'identité d'Ana « hors des frontières du monde hispanique », sur l'acculturation que semble entraîner l'immigration. Cette séquence est un exemple d' « intégration/assimilation ».
Tant en classe de 2nde qu'en classe de Terminale cette séquence permet le réemploi du lexique lié à la ville et des verbes de mouvements indispensables au déplacement d'un quartier à l'autre, et l'emploi des expressions telles que dar a entender, revelar, recalcar...  (cf 2b : Suggestions pour un travail linguistique).

4. Fixation des connaissances

Faire écrire sur le cahier le vocabulaire nouveau rencontré (le lexique lié à la ville et les verbes de mouvement suivis de leur préposition). (cf. III b « Suggestions pour un travail linguistique »).

5. Evaluation

En classe de 2nde  :
Pour le cours suivant : faire mémoriser le vocabulaire écrit sur le cahier afin d'être capable de présenter l'itinéraire d'Ana.
Redactar : « Vives, como Ana, muy lejos de la escuela. Imagina tu itinerario desde tu casa hasta la escuela (Pasas por edificios o lugares muy característicos de tu ciudad) ¡ Ojo con las preposiciones ! ».

En classe de Terminale  :
Pour le cours suivant, faire mémoriser le vocabulaire et les expressions notés sur le cahier afin de présenter au cours suivant Los Angeles, ville hispano-américaine.
Redactar : « Le cuentas a un(a) amigo(a) tus sentimientos y reflexiones a propósito de la secuencia que estudiamos en clase insistiendo en la personalidad de Ana, en su integración en EEUU, en el bilingüismo, en la convivencia entre gente de diferentes culturas ».

IV. Annexes et activités complémentaires 


Exercices

1. EN / POR / PARA / A / POR DELANTE DE : choisir la préposition qui convient parmi :

Ana vive .......Los Angeles. Su casa está.............una calle tranquila.

Anda rápido..........la acera..........ir hasta la parada de autobuses.

Pasa.................. la casa de la anciana que canta en italiano.

Pasa.................. el restaurante « Seafood / La placita ».

Anda de prisa...........no perder el autobús.

Cuando llega el autobús, sube.......él.

Cuando está............el autobús, se pasa el tiempo leyendo o mirando la ciudad.

Va ..... Beverly Hills pasando .........esta calle y ……la avenida.

2. Transforme les phrases suivantes selon l'exemple  :

El hombre que lleva un sombrero anda de prisa

El del sombrero anda de prisa

El hombre que conduce el autobús es bilingüe.

La mujer que lleva un vestido blanco lleva varios años viviendo aquí.

Los estudiantes que llevan una mochila estudian en Beverly Hills.

La chica que lleva el jersey verde es una compañera de clase.

La chica que lleva el pelo largo quiere ir a estudiar a Europa.

Las chicas que son de los Angeles se empeñan en estudiar.

El profesor que lleva la corbata roja anima a este estudiante a pedir una beca.

V. Transcription des dialogues de la bande son

Rappel : cette transcription vous est proposée comme une aide a la préparation du cours et non pas comme un texte à faire étudier aux élèves.

Une vieille dame chante en italien a fenesta toia... 

Chanson  : *

Soy una chica difícil

Pero yo valgo la pena

Yo busco un santo

Un gran romeo

Que por mí vaya

....vaya hasta el cielo

  (estribillo)

Pícame el ojo

Pélame el diente

échame flores

hazme canciones


A l'école :

UNE FILLE : OK seven years at MIT.

AUTRE FILLE (voix off) :Four years at Stanford.

AUTRE ETUDIANT (voix off) : Four years of teacher's college.

ANA : Oh... um... I'll continue my education too. I'll... I'll backpack through Europe and...

* La chanson est une chanson à succès du groupe colombien  Aterciopelados.

Voici la 2° strophe « No creas que es fácil tenerme / titánico será el esfuerzo / yo busco un mago,un príncipe azul / que por mí derrita el polo sur ».

 

 
     
     
 
© CRDP de l'académie de Paris
Mars 2006 - Tous droits réservés