Canopé de l'académie de Paris

Comité de Lecture Jeunesse du Canopé de Paris

Le Comité de Lecture de Littérature Jeunesse vous propose ses chroniques





Recherche dans la rubrique 'Gallimard jeunesse'

Trois aventures de Jenny B

5 mars 2015

Jacqueline Wilson, Trois histoires de Jenny B.

 
Critique

-    Avis :

Réunis dans un seul volume, les trois tomes des aventures de Jenny Bell : La fabuleuse histoire de Jenny B, Un rôle en or pour Jenny B. et Nouveau défi pour Jenny B. Petite fille placée dans un orphelinat, ballotée de foyer en famille d’accueil, Jenny cache sa souffrance sur des allures de dure à cuire – elle ne pleure jamais, c’est juste son rhume des foins qui se manifeste – et s’accroche à l’espoir d’un retour à une vie normale : un jour, sa mère, qu’elle imagine grande star de cinéma trop sollicitée pour s’occuper de son enfant, reviendra la chercher, c’est certain !

En donnant la parole à Jenny elle-même, Jacqueline Wilson nous plonge d’emblée dans la psychologie de la fillette, bagarreuse et fragile. On s’attache immédiatement à la petite héroïne, en lutte avec un quotidien chaotique et tiraillée entre mère biologique et mère adoptive. Au fil de péripéties tantôt comiques, tantôt dramatiques, se dessine le lien complexe entre famille et affection, jusqu’au choix conscient et définitif de la fillette. On rit, on a le cœur serré, et parfois on sent quelque chose qui picote les yeux – sûrement le rhume des foins. Les très nombreuses illustrations ponctuent agréablement un texte dense, apportant un petit côté « bande-dessinée ». Un classique moderne de la littérature jeunesse.

-    Appréciation : Recommandé

-    Nom du critique : Séverine Billot

-    Date : mars 2015

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · , ,

Le livre de Perle

5 janvier 2015

Critique

- Avis : Timothée de Fombelle, auteur de littérature de jeunesse prolifique à qui l’on doit notamment le superbe Vango, revient ici avec un roman à la trame complexe. Les multiples personnages dont il est ici question évoluent dans divers univers aux chronologies distinctes, qui se rencontrent dans ce roman aux confins des royaumes de contes de fée et de notre monde. Encensé par la critique et lauréat de la Pépite 2014 du roman ado européen (Salon du livre et de la jeunesse de Montreuil), Le livre de Perle surprend par bien des aspects. A mi chemin entre le conte, le roman d’aventures et le roman d’amour, il nous entraîne dans les méandres de l’imaginaire, parcourant l’Histoire et les paysages. Le lecteur s’engouffre dans cet univers multiple, l’esprit façonné au fil des pages par le talent de l’auteur. Toutefois, le rythme s’essouffle parfois dans quelques longueurs où le suspens n’est pas toujours au rendez-vous.

- Appréciation : Recommandé

- Nom du critique : Alice Rigollet

- Date : janvier 2015

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · , , , ,

Le bon Antoine

19 octobre 2013

 

Critique

- Avis : Marie Desplechin poursuit sa chronique des années collège, armée de sa connaissance aiguë du quotidien des onze-quinze ans, de son sens de la formule, de son humour et d’une tendresse évidente envers les personnages d’adolescents. Il faut dire que ses héros sont capables de beaucoup d’auto-dérision, de grande solidarité entre eux et qu’ils analysent fort bien les failles des adultes.

- Appréciation : Recommandé

- Nom du critique : Hélène Gontier

- Date : octobre 2013

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · , , ,

Cheval de guerre

14 février 2012

 

Critique

- Avis : Publié la première fois en 1986 c’est le premier roman de Michael Morpurgo. Il est rééditer aujourd’hui à l’occasion de son adaptation au cinéma sortie prévue le 22 février. C’est une histoire d’amitié entre un enfant et le cheval avec lequel il a grandi. La force du récit est portée par le choix l’auteur qui a donné la parole au cheval. Joey est narrateur. A travers son regard, le lecteur découvre les hommes, la guerre, la vie. S’ils ont découvert l’histoire au cinéma, les jeunes lecteurs ne seront peut-être pas prêts à passer du film au livre. Il est toutefois possible de leur faire découvrir Michael Morpurgo avec un autre roman, prix Tam Tam au salon de Montreuil 2001. « Le royaume de Kensuké » une magnifique « robinsonnade » à découvrir de préférence dans son édition originale de novembre 2000 collection Hors série chez Gallimard jeunesse, illustrations de François Place. 

-  Appréciation : Recommandé

- Nom du critique : Sophie Audouard

- Date : février 2012

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · , ,

L’Algérie ou la mort des autres

6 février 2012

 

Critique

- Avis : A travers le récit autobiographique de Virginie Buisson, se côtoient la découverte d’un pays de soleil et l’horreur d’une violence aveugle. Quittant l’enfance, elle pose un regard émerveillé sur tout ce qui l’entoure, les paysages, les gens, la vie. Grâce à ses petites phrases courtes, ses paragraphes saccadés, elle va à l’essentiel. Enchaînant ainsi les souvenirs pour être sûre de ne rien oublier. Avec la précision des mots elle transmet tout ce qu’elle a appris de l’Algérie, les odeurs, les couleurs, l’accueil, les gestes, la douleur, les cris, le sang. Un pan de vie à petites touches graves et poétiques. Dans la même collection, les éditions Gallimard rééditent aussi en cette année de commémoration les romans de Jean-Paul Nozière  "Le ville de Marseille"  et  "Un été algérien"

- Appréciation : Recommandé

- Nom du critique : Sophie Audouard

- Date : Février 2012

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · , , , , ,

Enfants de tous les temps, de tous les mondes

1 février 2012

 

Critique

- Avis : Pépite du Documentaire, Montreuil 2011, ce livre est une somme très riche, qui rend muets d’intérêts même des élèves de lycée. Il provoque des discussions très riches et souvent émues. On peut s’en servir pour discuter de la condition des enfants, des droits de l’enfant, de la notion d’enfance, d’éducation.
On peut le proposer au feuilletage comme à l’étude : consultation ludique ou recherche savante, les deux sont possibles
Les index et les codes couleurs en font aussi un remarquable exemple de documentation : renvois aux classements par thèmes, par dates, par lieux.
L’iconographie est très originale – des illustrations rares pour des thèmes pourtant courants mais souvent traités de façon « touristiques » ou en mode « opérette » ; ici, c’est l’ethnologie, la sociologie et l’histoire qui sont maitres d’ouvrage, sans oublier l’utopie et la pédagogie (le projet Tamerantong de Mantes la Jolie)

Plaisant, inspirant.Tous les CDI et toutes les bibliothèques devraient l’avoir

NB : une anecdote parmi d’autres ; une élève originaire de Colombie, à partir de la page concernant son pays, raconte à ses camarades comment son grand père déposait des offrandes à l’entrée de la mine où il travaillait, pour attirer la protection d’un personnage mythique.

 

- Appréciation : Coup de coeur

- Nom du critique : Nicole Chosson

- Date : février 2012

 

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · ,

Terrienne

27 décembre 2011

 

Critique

-Avis : D’un roman à l’autre avec Jean-Claude Mourlevat, il y a toujours un moment où la réalité bascule, un moment où le personnage principal est ailleurs, de l’autre côté. Un ailleurs qui questionne le lecteur sur les valeurs humaines. Un monde qui interroge  car il n’est jamais vraiment loin de la réalité. Si on suit avec inquiétude la quête d’Anne. A la fin du récit le roman perd un peu de son intérêt tant on sent l’auteur s’essouffler à en trouver la fin. Malgré tout, une fois encore avec « Terrienne » Jean-Claude Mourlevat réussit à transporter le lecteur dans ce monde dont il a le secret.

-Appréciation : recommandé

-Nom du critique : Sophie Audouard

-Date : décembre 2011

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · ,

Le soleil et la mort

18 octobre 2011

 

Critique

- Avis : Au tout début de la deuxième page, Elise Fontenaille annonce en majuscule la détermination d’Uysse : « je VEUX mourir, je VAIS mourir. » Le doute n’est plus permis surtout quand Ulysse cherche du réconfort sur internet. Avec ces deux clichés,  le récit perd de son intérêt d’autant que l’auteur choisit de le dérouler chronologiquement. L’heureuse prise de conscience d’Uysse à la fin ne fait que l’achever. Dommage, le thème du suicide chez les adolescents n’est pas à prendre à la légère.

- Appréciation : controversé

- Nom du critique : Sophie Audouard

- Date : Septembre 2011

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: ·

Le premier défi de Mathieu Hidalf

18 octobre 2011

 

Critique

- Avis : Contrairement à Harry Potter, Mathieu Hidalf n’a pas de pouvoirs magiques. Il est simplement très malin et très audacieux. C’est justement cette audace qui en fait un véritable héros. Avec son histoire, Christophe Mauri entraîne le lecteur dans un univers où  tous les ingrédiants du conte à la fois fantastique et fantasque son réunis. Nymplettes, sorcière, chien à quatre têtes, redoutables ennemis, Mathieu les affrontera tous. Il saura aussi  trouver des alliés pour déjouer tous les pièges. Une histoire haletante qui plaira aux jeunes lecteurs.

- Appréciation : Pourquoi pas ?

- Nom du critique : Sophie Audouard

- Date : octobre 2011

 

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: ·

Mauvaise graine

18 novembre 2010

 

 

Critique :

- Avis :

Ce roman, raconté à la première personne par le héros, est très touchant. Jérémy a très peu de considération pour lui-même et se considère, à l’instar du noyer que son père a planté a sa naissance et qui ne donne toujours pas de fruits, comme une mauvaise graine. Son évolution psychologique vers plus de maturité et vers l’affirmation de sa personnalité sont décrites avec beaucoup de tendresse et de justesse, sans pathos. Un héros auquel les jeunes lecteurs pourront s’identifier.

- Appréciation : Coup de coeur
- Nom du critique : Anne Crétois-Legrand
- Date : novembre 2010

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · , , ,