Canopé de l'académie de Paris

Comité de Lecture Jeunesse du Canopé de Paris

Le Comité de Lecture de Littérature Jeunesse vous propose ses chroniques





Recherche dans la rubrique 'Pourquoi pas ?'

Octobre, un crime

1 juin 2015

 

 

Critique

-    Avis : Un récit qui ne tient pas toutes ses promesses : après un début alléchant – une robe jaune, un mystère, une plongée dans l’Argentine de la fin des années cinquante – l’enquête suit une progression linéaire, sans à-coups ni véritables obstacles, Inès recevant très (trop !) facilement de l’aide. Le dénouement, nettement artificiel, est difficilement compréhensible. On aurait aimé un récit plus tendu, des enjeux plus forts, une héroïne plus bousculée, une restitution plus dense de l’histoire de l’Argentine.

-    Appréciation : Un petit « Pourquoi pas ? »

-    Nom du critique : Séverine Billot

-    Date : juin 2015

 

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · , ,

Signe distinctif roux

20 mai 2015

 

Critique

- Avis : Gros, petit, chaussé de lunettes ou équipé d’appareils dentaire les moqueries commencent souvent sous forme de plaisanteries bon enfant. Mais il suffit d’un rien pour qu’elles transforment en enfer la vie de celui qui les subit. Harold est roux et tout de suite il devient la cible des faibles, des laissés pour compte. Réagir, laisser faire Harold ne sait plus vu qu’il a tout essayé? C’est d’autant plus difficile que cela dure depuis son plus jeune âge. Le roman d’Anouk Bloch-Henry traduit avec intelligence la montée de cette discrimination. Petit à petit les plaisanteries se transforment en harcèlement. La violence prend le pas et tous se retrouvent dans une spirale infernale. Sans chercher à comprendre sans se demander pourquoi les harceleurs suivent un leader imbécile. Enfin la prise de conscience arrive. Axelle ne participait pas mais ne trouvait pas ça bien méchant non plus jusqu’au jour où elle tombe sur la page facebook invitant à la journée du coup de pied à un roux. Un récit simple mais efficace pour ouvrir le débat autour de ce genre de pratiques. Pratiques qui d’ailleurs, passent souvent inaperçues auprès des adultes. Ce qui est très bien montré dans le roman.

- Appréciation :  pourquoi pas ?

- Nom du critique : Sophie Audouard

- Date : mai 2015

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · ,

Vingt et une heures

15 mai 2015

 

Critique
 

-    Avis : Un roman initiatique sur l’adolescence, où une jeune fille, livrée à elle-même et confrontée au danger, va grandir. Au-delà de l’événement – la noyade qui menace Emilien – l’auteur concentre son récit sur l’intime, faisant la part belle aux pensées et émotions de Pauline. On sent toutefois plus l’auteur que l’héroïne dans cette introspection qui tend à distendre et aplanir le récit. L’alternance des temporalités sur une même journée – l’arrivée au bord de l’océan et l’accident – égare le lecteur, rend la lecture malaisée et casse le suspense. L’arrivée tardive et inexpliquée de la mère laisse au final l’impression quelque peu frustrante d’un récit incomplet, qui fuit le lecteur.

-    Recommandation : Pourquoi pas ?

-    Date : mai 2015

-    Nom du critique : Séverine Billot

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · ,

IM@mie

9 mai 2015

 

Sam est un adolescent parisien accro à son téléphone, à son ordinateur, bref, aux nouvelles technologies. Ses parents décident de l’envoyer vivre une année chez sa grand-mère afin de le libérer de cette emprise et de passer son bac de français dans de bonnes conditions. D’abord réticente, Martha, la grand-mère, accepte le challenge. A Nice, Sam va donc peu à peu se remettre à jouer du piano, à lire, va apprendre à cuisiner et à vivre sans le monde virtuel auquel il était habitué. Martha, quant à elle, trouve le moyen de rompre sa solitude avec la présence de son petit-fils et en découvrant en cachette les joies de l’Internet. De nouveaux défis s’offrent à ces deux générations qui cohabitent ensemble.

Le dernier livre de Susie Morgenstern est plaisant à lire sans toutefois parvenir à trouver le ton juste. Les relations intergénérationnelles sont dépeintes avec humour et tendresse mais le propos reste quelque peu caricatural quant à l’inversion des rôles qui a lieu tout au long du roman. Le lecteur reste sur sa faim…

Barbara Alhomme

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · , , , ,

Le lutin du cabinet noir

9 mai 2015

 

Critique

-    Avis : Une comédie totalement déjantée où se croisent une créature maléfique ne redoutant rien tant que le sucre en poudre, un hamster russe (donc slavophone) – en réalité agent secret du monde caché – et une poubelle justicière, détentrice de pouvoirs magiques, dont celui de cassouiller l’horrible petit monstre. Une loufoquerie assumée qui provoque quelques vrais éclats de rire… mais n’en fait peut-être pas une lecture prioritaire (sauf pour ceux qui souhaitent savoir ce que signifie « cassouiller »).

-    Appréciation : Pourquoi pas ?

-    Nom du critique : Séverine Billot

-    Date : mai 2015

 

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: ·

Saison rouge

3 mai 2015

 

A 17 ans, Kenza a des rêves plein la tête: quitter le Maroc et visiter le monde, vivre une histoire d’amour avec Nabil, le garçon dont elle est éprise. Son destin bascule le jour où quelqu’un surprend le couple en train de s’embrasser: la rumeur se répand dans la cité et arrive aux oreilles de sa famille. La honte s’abat alors sur la jeune fille et ses parents décident de la marier de force à Mouloud, un marocain vivant en France. Kenza est contrainte de quitter son pays et sa famille pour vivre avec un étranger dans un pays inconnu. C’est le début de la descente aux enfers…

Cette nouvelle raconte les rêves brisés d’une adolescente: ses premiers émois amoureux vont se transformer en véritable cauchemar et la mener, malgré elle, à vivre un violent déracinement et une solitude extrême. Jusqu’à cet espoir de reconquête d’une liberté perdue dans un pays qu’elle ne connait pas, l’espoir d’une vie nouvelle et choisie. Le récit du mariage forcé, bien que nécessaire car dénonçant des pratiques actuelles, pèche par la présence de certains lieux communs et par une chute qui n’en est pas vraiment une. Dommage!

Barbara Alhomme

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · , , ,

Dernier été avant l’orage

3 mai 2015

 

Florian et Charles sont des amis d’enfance, inséparables depuis toujours. Du moins, l’étaient-ils avant ce dernier été passé ensemble car Charles répond désormais aux abonnés absents. Que s’est-il passé durant les vacances? Pourquoi leur amitié est-elle soudainement mise à l’épreuve?

Cette nouvelle épistolaire, composée de flash-back, raconte les tiraillements d’une amitié, celle de Florian et Charles. Un incident survenu en pleine montagne, pendant les vacances d’été, et la présence de Mathilde vont mettre à mal les relations entre les deux amis. C’est pendant qu’ils vivront la plus longue nuit de leur vie que les peurs vont se réveiller, que les angoisses vont apparaître au grand jour, laissant chacun plein de rancoeur et d’amertume. Une nouvelle intéressante sur l’amitié, la jalousie et le pardon.

Barbara Alhomme

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · , ,

L’éléphanteau à pois bleus

1 mai 2015

Critique

- Avis : Une vingtaine d’histoires pour donner aux lecteurs débutants le goût de la BD. Initiation simple sans les vignettes mais déjà, les dessins s’enchaînent dans le sens de la lecture. Le texte est une succession de dialogues. Il souligne les dessins et se repère facilement. L’illustrateur issu du monde du film d’animation fait de cet album un bon compromis entre le dessin animé et la BD.

- Appréciation : Pourquoi pas ?

- Nom du critique : Sophie Audouard

- Date : mai 2015

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · ,

Mon voisin est un monstre

25 avril 2015

 

 

Critique

-    Avis : Timéo a un nouveau voisin. Bientôt se répand la rumeur qu’un ogre ou un monstre habite dans le village… Une première lecture destinée aux enfants entrant en CP, où l’histoire est précédée de petites séquences pédagogiques de découverte des mots. Le texte, assez faible, ne pousse pas jusqu’à son terme le ressort comique de l’exagération et du fantasme ; on préfèrera, sur une trame similaire, « Comment ! Vous saviez pas ? » de Jean-Luc Allart et Gilbert Lafaille (Editions Les Grandes Personnes).

-    Appréciation : Pourquoi pas ?

-    Nom du critique : Séverine Billot

-    Date : mai 2015

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: ·

Lily

6 mars 2015

 

Critique

- Avis : Le roman de Cécile Roumiguière commence par une histoire de complicité. Celle de Jacques et de Loriane. Voulant initier sa petite fille le grand-père cinéaste l’emmène à la cinémathèque de Paris. A la sortie de la séance, la nostalgie gagne Jacques qui évoque avec Loriane, sa jeunesse et tout naturellement il lui raconte la vie familiale de cette époque, les années 60.  Mais les deux personnages s’effacent et leur complicité s’estompe peu à peu au profit de l’histoire Lily la cousine de Jacques. Élève prometteuse de l’école de danse de l’Opéra de Paris, Lily vit très mal le départ de son frère en Algérie. Le récit oscille alors entre passé et présent. Il met en scène de nombreux personnages et de nombreux événements. Ils sont simplement évoqués sans contexte précis. Bien que Loriane pose beaucoup de questions à son grand-père, ces événements que liste consciencieusement l’auteure restent vagues pour le jeune lecteur qui n’en a pas les clés : la torture, l’OAS, les porteurs de valise, le FLN, les ratonnades, la manifestation du 17 octobre 1961. Sans vraiment convaincre, Cécile Romiguière joue également avec la tradition du mythe de l’Opéra : la légende des toits, des caves et de son fantôme. La construction du récit n’est pas suffisamment solide pour faire face à tout ce qu’il recèle. Le récit lui-même passe à côté de deux belles idées. La transmission de la mémoire que permet le lien intergénérationnel. La force de la fiction pour raconter des événements historiques sensibles. Le personnage de Loriane manque de force. Elle n’a pas vraiment le discours et les interrogations d’une adolescente de seize ans. Un roman plutôt décevant.

- Appréciation : Pourquoi pas ?

- Nom du critique : Sophie Audouard

- Date : mars 2015

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · , , ,