Canopé de l'académie de Paris

Comité de Lecture Jeunesse du Canopé de Paris

Le Comité de Lecture de Littérature Jeunesse vous propose ses chroniques





Recherche dans la rubrique 'Petite Poche – Thierry Magnier'

La claque

27 novembre 2013

 

Critique

- Avis : L’auteur montre que le geste d’un parent peut partir trop vite quand il perd son sang froid, le tout est de savoir s’il peut ensuite expliquer son emportement et avouer ses torts…

- Appréciation : Pourquoi pas ?

- Nom du critique : Hélène Gontier

- Date : Novembre 2013

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · , ,

Tu serais une huître

27 mars 2013

 

Critique

- Avis : Les bons souvenirs ne commencent pas toujours bien, même si longtemps après on en rit. Il y a la grande maison des vacances, celle où tous les cousins se retrouvent. Les jeux, les disputes, les goûters. Il y a aussi les défis, les t’es pas cap,  ou les  tu m’le paieras, j’ai pas fait exprès… Tout un monde d’enfance et de situations vécues qui amuseront les enfants tout en leur faisant prendre conscience des relations qu’ils peuvent avoir avec les autres. 

- Appréciation : Recommandé

- Nom du critique : Sophie Audouard

- Date : mars 2013

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: ·

Le chat de la mère Mustang

27 mars 2013

 

Critique

- Avis : les deux garçons ne sont ni voleurs ni délinquants. Juste deux copains débrouillards qui veulent trouver un moyen plus ou moins honnête pour aller au cinéma. Sensible et drôle cette histoire de gamins est traitée avec humour et malice. Les deux héros attachants et espiègles ne seront pas récompensés comme ils le souhaitent. D’ailleurs, ils ne sont pas prêts de recommencer. Une histoire qui finit bien aussi pour la morale.

- Appréciation : Recommandé

- Nom du critique : Sophie Audouard

- Date : mars 2013

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · ,

Des couleurs dans la nuit

23 avril 2012

 

Critique

- Avis : Quand on est petit la nuit, l’imagination s’emballe,  tout prend des proportions démesurées. Le suspens du récit monte graduellement comme la peur du petit frère. Il retombe quand il s’aperçoit que c’est son grand frère qui rentre. Mais d’où vient-il avec son sac à dos rempli ? Et si Mut était sorti pour voler ? Pour lui prouver qu’il n’est pas ce qu’il croit Mut entraîne son petit frère d’où il vient. Mais il faut faire attention de ne pas alerter les parents qui viennent de rentrer. Le suspens du récit reprend jusqu’à  la fin. Les deux frères que la différence d’âge a toujours séparés vont partager un même secret. Une histoire de tendre complicité fraternelle.

- Appréciation : Pourquoi pas ?

- Nom du critique : Sophie Audouard

- Date : Avril 2012

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · , ,

Dompter la baleine

23 avril 2012

 

Critique

- Avis : Confronté au rituel de l’enterrement, cette petite fille ne comprend pas tout mais elle veut savoir. Qu’est-ce qui se passe dans le trou où l’on vient de descendre son père. A-t-il comme elle peur dans le noir ? Ferme-t-il  les yeux ? Et pourquoi toute la famille se retrouve-t-elle au restaurant devant des assiettes pleines alors que personne n’a faim ? Elle non plus elle n’a pas faim alors comment va-t-elle pourvoir finir son assiette remplie comme une baleine ? Pourtant il le faut sinon son papa ne sera pas content. Comme son assiette, son chagrin est immense, il lui faudra aussi en venir à bout miette après miette. Pour les adultes elle est curieuse et insouciante et c’est tant mieux. Un texte sensible qui traduit avec beaucoup de délicatesse l’immense chagrin d’une petite fille.

- Appréciation : Coup de coeur

- Nom du critique : Sophie Audouard

- Date : avril 2012

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: ·

Brunhilde d’en face

12 avril 2012

 

Critique

- Avis : Alors que Brunhilde est brillante  à l’école, intarissables sur les sujets les plus saugrenus, vive et pétillante. Brunhilde d’en face est absente, insaisissable, rêveuse. C’est justement cette différence qui plaît à Brunhilde. Enfin elle ne contrôle plus rien, tout en Brunhilde d’en face la questionne.  En  à peine quarante pages Ingrid Thobois réussit un brillant éloge de la différence. Comme Brunhilde le lecteur ouvre les yeux et regarde non pour se moquer mais pour accepter l’autre qui n’est pas comme lui. Une fois de plus, ce titre de la collection « Petite Poche » propose un texte sensible et drôle. Un magnifique pied de nez littéraire à la société des gens normaux.

- Appréciation : Coup de coeur

- Nom du critique : Sophie Audouard

- Date : avril 2012

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · ,

Le goût de la tomate

6 mars 2012

 

Critique

- Avis : Marius le père entre en résistance. Pour lui la liberté c’est le goût ! Malgré la pression des autorités il prend le temps. Dans notre société pressée, ce roman propose avec force  et sans détour une entrée en résistance . Ce clin d’oeil de 42 pages, entre humour et dérision est à la fois un hymne à l’écologie et une mise en garde d’un futur aseptisé. A ceux et celles qui ne la connaîtraient pas encore, oui  « Petite poche » est une grande collection !

- Appréciation : Coup de coeur

- Nom du critique : Sophie Audouard

- Date : mars 2012

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · , ,

Tes petits camarades

2 décembre 2008

 

Critique :
- Avis : "Petite poche" : Un petit format coloré, 45 pages en gros caractères pour de petites histoires fraîches. Valérie Dayre propose de renverser la fatalité de la solitude qui entoure un enfant pas tout à fait comme les autres à l’occasion de son anniversaire. De légers prétextes pour faire lire. A utiliser sans modération.
- Appréciation : Pourquoi  pas?
- Nom du critique : Claire Lansac
- Date : octobre 2008

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · , , , ,