Canopé de l'académie de Paris

Comité de Lecture Jeunesse du Canopé de Paris

Le Comité de Lecture de Littérature Jeunesse vous propose ses chroniques





Recherche dans la rubrique 'Pocket Jeunesse'

Cinq jours par mois dans la peau d’un garçon

7 janvier 2010

 



- Critique :
- Avis :

La couverture rose et bleue laisse penser que le livre peut être classé dans les bluettes pour adolescentes. Elle est trompeuse. En effet, les pensées et le comportement de Jack, qui réclame des revues et DVD pornographiques à ses parents pour s’occuper dans sa chambre fermée, n’ont rien d’innocents… Les chapitres : l’un consacré à Jack, l’autre à Jill, alternent et montent crescendo dans la vulgarité. Jill n’est montrée qu’en « victime » de son « double » Jack, elle ne pense (d’une façon un peu niaise et lassante à la longue) qu’au bal de fin d’année, traditionnel aux Etats-Unis. Jack est présenté, sans concession, comme un obsédé sexuel.

A noter que la fin est un peu abrupte (une suite est d’ailleurs parue outre-atlantique).

 

- Appréciation : Je n’ai pas aimé
- Nom du critique : Anne Crétois-Legrand
- Date : janvier 2010
 

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · , , ,

Mon mec en toc

7 janvier 2010

 

- Critique :
- Avis :

La couverture du roman : rose, parsemée de fleurs psychédéliques et affublée d’un Ken, compagnon de Barbie, ne nous trompe pas sur la teneur du livre (contrairement à celle de Cinq jours par mois dans la peau d’un garçon, par exemple). Nous avons bien affaire à un livre de plus dans la série des bluettes, un peu niaises, pour les adolescentes. Aucune surprise dans ce livre à l’eau de rose bourré de clichés, qui ressemble à une série américaine, et dont on devine la fin heureuse dès la première page !

- Appréciation : Je n’ai pas aimé
- Nom du critique : Anne Crétois-Legrand

- Date : janvier 2010
 

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · , , ,

L’homme qui a séduit le soleil

9 février 2009

Critique

Avis: Une écriture sans accroc. Un récit qui se veut historiquement juste et qui l’est. Des personnages qui ont existé et qui ont marqués la France du 17° siècle. Tout est là pour que cette fresque catalogue trouve sa place dans les établissements scolaires et soit un complément « indispensable » aux programmes.
Malheureusement l’histoire n’apporte rien, le héros n’a guère de consistance, les portraits sont brossés à gros traits… Quant on referme le livre on aurait souhaité que Gabriel soit davantage pris en considération par un auteur qui a tenu à respecter un académisme convenu mais bien ennuyeux.
 

Appréciation : Je n’ai pas aimé

Nom du critique : Caroline Defresne

Date : Février 2009

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · , , ,