Canopé de l'académie de Paris

Comité de Lecture Jeunesse du Canopé de Paris

Le Comité de Lecture de Littérature Jeunesse vous propose ses chroniques





Recherche dans la rubrique 'La joie de lire'

Shola et la tante d’Amérique

19 mai 2015

 

Critique

- Avis :  Avec le même humour que dans la précédente aventure de Shola, Shola et les lions, Bernardo Atxaga invite les lecteurs à réfléchir sur des préjugés. Pourquoi en Amérique on serait différent ? Pourquoi parce qu’on est plus vieux on serait plus rigoureux et moins rêveur ? La Tante Clémentine va étonner Shola par sa nonchalance et son ouverture d’esprit. Shola qui croyait qu’aimer la liberté c’est aimer le bazar va en être pour ses frais…

- Appréciation : Recommandé

- Nom du critique : Sophie Audouard

- Date : mai 2015

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: ·

Shola et les lions

19 mai 2015

 

Critique

- Avis :  Savoir qui l’on est et d’où l’on vient n’est pas forcément une question que l’on se pose tout petit. Par contre se confronter à la différence, regarder ses qualités et ses défauts, accepter le besoin des autres est utile pour se construire. Shona,  naïve et innocente est très déterminée. Elle va au bout de ses rêves. Finalement elle se rend compte que être une petite ratière est au moins aussi bien qu’être lion. Un texte plein d’humour et de tendresse. Un petit roman illustré très abordable dès l’école élémentaire. Ceux qui ont aimé Shona, personnage particulièrement attachant et drôle pourront la retrouver dans une autre aventure : Shola et la tante d’Amérique 

- Appréciation :  recommandé

- Nom du critique : Sophie Audouard

- Date : mai 2015

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: ·

Auto

19 mai 2015

 

Critique

- Avis : Quel petit garçon ou quelle petite fille ne s’est pas imaginé en vrai dans sa voiture à pédale ? Elle fait le bonheur de son petit propriétaire. Page après page il nous raconte sa voiture, une belle voiture qui fait tout comme les vraies. De grands dessins simples mais expressifs montrent la voiture dans tous ses états. Les tous petits se régalent de couleurs. Pour les plus grands, les mots grossis dans un texte court enrichissent le vocabulaire autour de la voiture. Pour les lecteurs en herbe, ils pourront commencer à en retenir l’orthographe et comprendre l’usage du nous, que le narrateur, en voiture avec son papa, utilise  Un album cartonné qui plaît par sa simplicité.

- Appréciation : Recommandé

- Nom du critique : Sophie Audouard

- Date : mai 2015

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: ·

Embardée

1 mai 2015

 

Critique

- Avis : Christophe Léon est un auteur qui d’année en année enchaîne les publications. Ses livres passent rarement inaperçus pour les lecteurs qui le suivent. A chaque roman il puise son inspiration dans un fait de société qu’il traite avec plus ou moins de force et de conviction. « Embardée » est un de ces livres ratés qui enchaîne les clichés. Avec son récit, Christophe Léon veut persuader le lecteur de l’importance de son sujet, l’homophobie. Mais il s’y prend très mal. Le roman enchaîne les clichés. Les situations des personnages sont forcées et peu crédibles. Le personnage de Gabrielle ponctue le récit en insistant auprès du lecteur sur les dangers de l’intolérance. Gabrielle sorte de garde fou d’un idéal à retrouver.  Finalement, au lieu d’encourager le lecteur à réfléchir sur la tolérance et la différence, Christophe Léon, ennuie et même agace le lecteur tant il déconsidère par son propos sa capacité de réflexion. Même l’effort d’un double récit narratif n’y fait rien, un roman à vite oublier…

- Appréciation : je n’ai pas aimé

- Nom du critique : Sophie Audouard

- Date : mai 2015

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: ·

Matcha

1 mai 2015

Critique

- Avis : Une petite histoire de têtards plus humoristique que biologique. Le lecteur part à la découverte du Japon, de sa langue et de ses coutumes. Les mots japonnais s’habillent de vert pour l’occasion. Le texte est habilement accompagné d’illustrations en noir et vert. Faîtes de gravures et de collages malicieux elles rehaussent l’album d’un petit accent zen. Bonne idée, la quatrième de couverture est dédiée à un lexique des mots verts trouvés dans le texte. A voir, si le texte volontairement en capitales d’imprimerie n’est pas un frein à la lecture… Sinon, un  petit album finement humoristique dont il ne faut  pas priver le jeunes lecteurs.

- Appréciation : coup de coeur

- Nom du critique : Sophie Audouard

- Date : mai 2015

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · ,

Juste à côté de moi

1 mai 2015

 

Critique

- Avis : Victor et Igor ont tous les deux le même manque, celui de leurs parents mais pas pour les mêmes raisons. Les parents de Victor ont une situation qui les accapare beaucoup. Les parents d’Igor  eux sont harassés par un travail qui leur permet tout juste de vivre. La mise en page frontale met en relief les difficultés des deux amis. Toutes les situations sont racontées à la première personne par chacun. Elles se confrontent en face à face. Aidé par les illustrations le lecteur aperçoit un petit détail qu’il n’a pas forcément compris par le texte. Avec sa baby-sitter, Igor joue avec sa console sur un banc. Sur un banc avec ses frères, Igor mange les pains de la cantine pour le goûter… Petit à petit, avec beaucoup de délicatesse l’auteur révèle les différences sociales. Tandis que les illustrations, vives de couleur et de forme égaient ce thème grave relayé par les mots. Une manière tendre mais réaliste de mettre en lumière les différences sociales. Cette différence qui n’empêche pas Victor et Igor d’être amis. Une belle leçon d’amitié et de tolérance. 

- Appréciation : coup de coeur

- Nom du critique : Sophie Audouard

- Date : mai 2015

 

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · ,

L’éléphanteau à pois bleus

1 mai 2015

Critique

- Avis : Une vingtaine d’histoires pour donner aux lecteurs débutants le goût de la BD. Initiation simple sans les vignettes mais déjà, les dessins s’enchaînent dans le sens de la lecture. Le texte est une succession de dialogues. Il souligne les dessins et se repère facilement. L’illustrateur issu du monde du film d’animation fait de cet album un bon compromis entre le dessin animé et la BD.

- Appréciation : Pourquoi pas ?

- Nom du critique : Sophie Audouard

- Date : mai 2015

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · ,

L’école est fermée, vive la révolution !

1 mai 2015

 

Critique

- Avis : C’est à travers le regard d’un enfant que May Angeli fait ressentir l’état d’insurrection  au lecteur. Avec lui il s’inquiète peu à peu de la situation : les hommes en armes qui contrôlent la circulation et les personnes, les poubelles qui débordent, les adultes qui tiennent les enfants à distance de leurs discussions.  Accompagnant son texte de magnifiques gravures en couleur l’album de May Angeli dégage avec beaucoup de réalisme la douceur de ce pays du sud qui s’ouvre à la tolérance.

- Appréciation : coup de coeur

- Nom du critique : Sophie Audouard

- Date : mai 2015

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: ·

Lily

6 mars 2015

 

Critique

- Avis : Le roman de Cécile Roumiguière commence par une histoire de complicité. Celle de Jacques et de Loriane. Voulant initier sa petite fille le grand-père cinéaste l’emmène à la cinémathèque de Paris. A la sortie de la séance, la nostalgie gagne Jacques qui évoque avec Loriane, sa jeunesse et tout naturellement il lui raconte la vie familiale de cette époque, les années 60.  Mais les deux personnages s’effacent et leur complicité s’estompe peu à peu au profit de l’histoire Lily la cousine de Jacques. Élève prometteuse de l’école de danse de l’Opéra de Paris, Lily vit très mal le départ de son frère en Algérie. Le récit oscille alors entre passé et présent. Il met en scène de nombreux personnages et de nombreux événements. Ils sont simplement évoqués sans contexte précis. Bien que Loriane pose beaucoup de questions à son grand-père, ces événements que liste consciencieusement l’auteure restent vagues pour le jeune lecteur qui n’en a pas les clés : la torture, l’OAS, les porteurs de valise, le FLN, les ratonnades, la manifestation du 17 octobre 1961. Sans vraiment convaincre, Cécile Romiguière joue également avec la tradition du mythe de l’Opéra : la légende des toits, des caves et de son fantôme. La construction du récit n’est pas suffisamment solide pour faire face à tout ce qu’il recèle. Le récit lui-même passe à côté de deux belles idées. La transmission de la mémoire que permet le lien intergénérationnel. La force de la fiction pour raconter des événements historiques sensibles. Le personnage de Loriane manque de force. Elle n’a pas vraiment le discours et les interrogations d’une adolescente de seize ans. Un roman plutôt décevant.

- Appréciation : Pourquoi pas ?

- Nom du critique : Sophie Audouard

- Date : mars 2015

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · , , ,

Seul avec mon chien

2 mars 2015

 

Critique

- Avis : Un voyage initiatique où un petit garçon apprend à se débrouiller tout seul dans la nature. La compagnie de son chien l’aide à affronter l’inconnu du monde qu’il traverse. Un propos intéressant sur la dictature et la place de la désobéissance civique. L’histoire interroge le lecteur. Mais rapidement, l’auteur alourdit son propos en personnifiant la soif, la peur, la faim auxquels Miro est confronté dans son périple. Pourquoi ? Le lecteur est tout à fait capable de comprendre le sens du voyage que Miro a entrepris. Ce parti pris didactique neutralise l’imagination que peut s’accorder le lecteur. L’histoire n’offre plus pour lui le même intérêt. Dommage…

- Appréciation : Pourquoi pas ?

- Nom du critique : Sophie Audouard

- Date : mars 2015

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · , ,