Canopé de l'académie de Paris

Comité de Lecture Jeunesse du Canopé de Paris

Le Comité de Lecture de Littérature Jeunesse vous propose ses chroniques





Recherche dans la rubrique 'Les Grandes Personnes'

Flora et Ulysse. Les lumineuses aventures.

7 janvier 2015

 

Critique

- Avis : Cette histoire est à la frontière entre le roman et la bande-dessinée. Si les illustrations très expressives de K.G. Campbell, illustrent des moments-clés de l’histoire et peuvent constituer une accroche pour les faibles lecteurs, elles peuvent également orienter la façon dont on appréhende l’histoire, dont on imagine les personnages. Cette histoire rocambolesque et atypique révèle aussi la profondeur des sentiments d’une petite fille qui se définit elle-même comme une cynique, en réaction à la profusion de sentiments déversés dans les romans écrits par sa mère. C’est une histoire d’aventures, mais aussi de reconnaissance de ses propres sentiments, du divorce de ses parents, dont Flora et le lecteur en sortent grandis. Il y a également beaucoup d’humour dans cette fable héroï-comique, où les aventures d’une petite fille et de son écureuil sont racontées et vécues comme la plus risquée des histoires, comme le plus noble et le plus risqué des combats contre le mal absolu. Kate Di Camillo joue sur les codes des comics et du roman d’aventure pour faire sourire et émouvoir

- Appréciation : Recommandé

- Nom du critique : Alexandra Weihoff

- Date : janvier 2015

- Thèmes : Aventures, humour

- Niveaux : CM2-6ème-5ème

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · , , , ,

L’enfant du jeudi

6 mars 2012

 

Critique

- Avis : Après la première guerre mondiale, le gouvernement australien a distribué des terres aux soldats pour qu’ils s’installent. Mais ne s’improvise pas fermier qui veut surtout sur des terres exploités jadis par des chercheurs d’or. Le Roman de Sonya Hartnett décrit très bien la pauvreté de l’époque touchée en plus par la grande dépression. Vue par Harper, une petite fille de sept ans, cette pauvreté n’est pas terrible. La famille est unie et les parents rigoureux mais justes dans leur éducation. Tin l’enfant du jeudi fait basculer le récit. Il creuse sans jamais laisser de terre derrière lui. Il creuse sans jamais revenir. Il creuse tant et si bien que la maison finit par s’écrouler. Dès l’apparition de Tin on cherche la métaphore, en vain. Il creuse comme son père avant lui dans les tranchées ? Il creuse comme les chercheurs d’or qui vivaient ici avant lui ? Il creuse pour s’enfuir et échapper à la pauvreté ? La fin du roman ne donne pas de réponse. Mais en faut-il vraiment une ? Peut-être suffit-il de se contenter du regard de Haper qui peu à peu sort de l’enfance ? Le débat c’est certain est ouvert avec le lecteur.

- Appréciation : recommandé

- Nom du critique : Sophie Audouard

- Date : mars 2012

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · ,

Waterloo Necropolis

16 janvier 2012


Critique

- Avis : Dans ce roman, les fils narratifs se succèdent déroulant le récit de rebondissements en rebondissements, dans le Londres inquiétant de l’époque victorienne. Le rythme d’écriture impulsé par l’auteur ne s’essouffle jamais. L’histoire ne manque ni de crédibilité et encore moins de suspens. Sans jamais lasser Mary Hooper dresse un portrait glaçant de Londres à travers l’histoire de Grace et de sa sœur. Un roman noir et réaliste à ne pas manquer !

- Appréciation : Coup de coeur

- Nom du critique : Sophie Audouard

- Date : Janvier 2012

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · , ,

Mademoiselle Scaramouche

14 octobre 2010

 

 

Critique :
- Avis :

Un roman de cape et d’épée réjouissant et captivant ! L’héroïne, au caractère entier, est attachante, les différents personnages qu’elle rencontre sont haut en couleur. L’arrière-plan historique : Paris puis Versailles (description savoureuse du château en pleine construction) est bien documenté. Au gré des rencontres et des découvertes de Zinia-Scaramouche, le roman se teinte de fantastique pour le bonheur du lecteur qui se laisse porter par le récit !

A noter que la couverture de ce titre publié par la nouvelle maison d’édition "les Grandes Personnes" est très réussie.

- Appréciation : Coup de coeur

- Nom du critique : Anne Crétois-Legrand
- Date : octobre 2010
 

 

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · , , , ,