Canopé de l'académie de Paris

Comité de Lecture Jeunesse du Canopé de Paris

Le Comité de Lecture de Littérature Jeunesse vous propose ses chroniques





Recherche dans la rubrique 'Bandes dessinées'

Bulles & Blues // Mots rumeurs, mots cutter // Rouge Tagada

18 mai 2015

Résumé: Ces trois tomes racontent les histoires croisées de différents élèves d’une classe de quatrième, des histoires que l’on ne soupçonne pas forcément lorsque l’on regarde la photo de classe prise en début d’année. 

Dans Bulles & Blues, l’on suit Chloé, qui a toujours été très proche de son demi-frère Soan malgré leurs différences. Soan est plutôt discret et bon élèvetandis que Chloé est la fofolle de la famille, qui ne brille pas par ses notes à l’école. Ils sont dans la même classe mais depuis quelques temps Soan est distant, cela fait beaucoup souffrir Chloé. D’autres choses l’attristent, comme les manigances dont elle est témoin au sein de sa classet, qui font souffrir d’autres personnes. Elle confie ces peines dans son journal, et cherche la force de faire changer les choses. Pas facile à treize ans, de bouleverser le monde dans lequel on vit, pour pouvoir aller mieux. 

Mots rumeurs, mots cutter, c’est l’histoire de Léa qui a la mauvaise idée de sortir avec Mattéo, le garçon sur lequel ??? a jeté son dévolu. A partir de ce moment là, les rumeurs se multiplient à son propos et les humiliations aussi: elles deviennent quotidiennes. Léa n’a plus le goût de rien, elle qui était si enjouée, elle se referme sur elle même et venir à l’école devient une torture. Comment s’en sortir depuis qu’elle est le bouc émissaire de la classe et que tout le monde lui tourne le dos? 

Rouge Tagada, raconte quant à lui, l’histoire d’amourtié qui se tisse entre Alex et la nouvelle Layla, la nouvelle arrivée dans le collège en début d’année. Petit à petit, elles deviennent les meilleures amies du monde: elles passent des après midi entiers à rigoler, à écouter de la musique, elles s’assoient toujours l’une à côté de l’autre en classe. Cela fait partie des amitiés qui éclipsent le reste du monde. Puis Layla rencontre un garçon et s’éloigne d’Alex. Lorsqu’un après midi Layla vient passer un après midi chez Alex, c’est pour l’aider à apprendre à embrasser. Alex est troublée…

 

 

Critique: 

 

-Avis: Ces trois romans graphiques abordent avec douceur, humour mais aussi profondeur des thématiques délicates et pourtant familières des adolescents: l’attirance pour une personne du même sexe, qui questionne ce que peuvent ressentir beaucoup d’adolescents à une époque de la vie où les amitiés sont vécues avec passion ; ressentir avec tristesse l’éloignement par rapport à une personne chère à un moment où les personnalités des uns et des autres se forgent et changent ; comment l’on peut se retrouver sans s’en rendre compte au centre des moqueries, détruit par des rumeurs. Si les sujets sont graves, ce n’est jamais triste: les adultes sont là, certains sont des personnes ressources (mention spéciale pour la documentaliste qui récupère Chloé en pleurs, qui lui raconte toute son histoire et s’empare du cas préoccupant de Chloé). Les volumes se terminent sur une pointe d’espoir. 

Et tout cela sans aucun ton moralisateur: les histoires sont bien menées, racontées par un narrateur extérieur qui ne juge pas et ont le très grand avantage de se croiser, et de multiplier les points de vue sur les différentes histoires et chacun des personnages est tour à tour spectateur, témoin ou acteur de l’histoire. 

Les illustrations à la fois douces et colorées donnent corps aux personnages à la fois très normaux et tout à fait hauts en couleurs et incarnent les histoires dans un quotidien dans lequel n’importe quel adolescent peut se reconnaître. 

On attend avec impatience les portraits d’autres élèves de la classe!

-Appréciation: Recommandé

-Nom du critique: Alexandra Weihoff

-Date: Mai 2015

-Thèmes: Adolescence, homosexualité, harcèlement, divorce, amitié, vie au collège

-Niveaux: 6ème / 5ème / 4ème

 

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: ·

L’éléphanteau à pois bleus

1 mai 2015

Critique

- Avis : Une vingtaine d’histoires pour donner aux lecteurs débutants le goût de la BD. Initiation simple sans les vignettes mais déjà, les dessins s’enchaînent dans le sens de la lecture. Le texte est une succession de dialogues. Il souligne les dessins et se repère facilement. L’illustrateur issu du monde du film d’animation fait de cet album un bon compromis entre le dessin animé et la BD.

- Appréciation : Pourquoi pas ?

- Nom du critique : Sophie Audouard

- Date : mai 2015

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · ,

Flora et Ulysse. Les lumineuses aventures.

7 janvier 2015

 

Critique

- Avis : Cette histoire est à la frontière entre le roman et la bande-dessinée. Si les illustrations très expressives de K.G. Campbell, illustrent des moments-clés de l’histoire et peuvent constituer une accroche pour les faibles lecteurs, elles peuvent également orienter la façon dont on appréhende l’histoire, dont on imagine les personnages. Cette histoire rocambolesque et atypique révèle aussi la profondeur des sentiments d’une petite fille qui se définit elle-même comme une cynique, en réaction à la profusion de sentiments déversés dans les romans écrits par sa mère. C’est une histoire d’aventures, mais aussi de reconnaissance de ses propres sentiments, du divorce de ses parents, dont Flora et le lecteur en sortent grandis. Il y a également beaucoup d’humour dans cette fable héroï-comique, où les aventures d’une petite fille et de son écureuil sont racontées et vécues comme la plus risquée des histoires, comme le plus noble et le plus risqué des combats contre le mal absolu. Kate Di Camillo joue sur les codes des comics et du roman d’aventure pour faire sourire et émouvoir

- Appréciation : Recommandé

- Nom du critique : Alexandra Weihoff

- Date : janvier 2015

- Thèmes : Aventures, humour

- Niveaux : CM2-6ème-5ème

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · , , , ,

Troie, la guerre toujours recommencée

7 janvier 2015

 

Critique

- Avis : Le médium de la bande dessinée est très bien adapté au récit de la guerre de Troie, d’après L’Iliade d’Homère: les images permettent de situer les personnages et l’action dans un référentiel spatial, temporel et narratif par ailleurs très complexe. C’est un ouvrage très bien adapté aux élèves de collège qui, à la lecture de ce petit document, peuvent se faire une idée d’ensemble d’un classique de la littérature. Toujours dans un esprit didactique, l’histoire est enrichie de cartes, d’un glossaire et d’un index. Les illustrations, adaptées aux plus jeunes, sont cependant très réalistes et ne passent pas sous silence la violence de la guerre narrée dans le récit homérique. Le texte, entre narration et dialogue, utilise un vocabulaire simple mais un vocabulaire élaboré, conservant l’esprit exigeant du texte d’Homère tout en le mettant à la portée des jeunes lecteurs. Cette adaptation convient à la fois aux lecteurs plus faibles, aidés par les images mais aussi aux bons lecteurs. Cette nouvelle édition en 2014, d’un ouvrage édité en 2012 s’explique surtout par un changement de format. L’édition de 2012 étant assez grande, et peu pratique à transporter. L’édition de 2014 adopte un format de poche, idéale pour les cartables. 

Une réussite toute en sobriété et en intelligence.

- Appréciation : Coup de coeur

- Nom du critique : Alexandra Weihoff

- Date : janvier 2015

-Thèmes : épopée, aventure, récit de guerre, mythologie

-Niveaux : Collège

 

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · , , , ,

Jean-Michel et Victoria la fée

19 novembre 2014

 

Critique

- Avis : L’humour est la clé de cet album dont il est déjà paru 4 titres. Inspiré de la BD pour la présentation du texte, les illustrations restent cependant maîtres de la page. Il y en a donc pour tous les goûts dans l’approche de l’histoire. D’autant que le texte comme l’image fourmillent de détails et d’humour.  Être un super-héros ce n’est pas facile. Ici, Jean-Michel est soumis à rude concurrence avec Victoria la fée. Preuve que super-héros n’est pas un métier exclusivement masculin. Heureusement la morale de l’histoire ne se revendique d’aucune théorie du genre.  Grâce à son humour et à ses illustrations pétillantes Magali Le Huche a  plutôt eu la bonne idée de donner à chacun sa place et sa chance. La vraie vie quoi…

- Appréciation : recommandé

- Nom du critique : Sophie Audouard

- Date : Novembre 2014

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: ·

Au pays des lignes

13 février 2014

 

critique

- Avis  : Au pays de lignes est une BD exclusivement graphique sortie de la tradition des bulles. Les personnages évoluent dans un univers de lignes. Tout est dessiné au stylo bille en bleu et rouge jusqu’à ce que le monstre apparaisse, ajoutant la couleur jaune. Privé de texte, la trame narrative  est intuitive. Elle s’appuie sur les lignes pour guider le lecteur qui n’est jamais perdu. L’absence de bulles permet à l’auteur de jouer comme un photographe avec la profondeur de champ. La finesse des détails lui permet de donner vie à ses personnages et de laisser transparaître leurs émotions.

- Appréciation : Recommandé

- Nom du critique  : Sophie Audouard

- Date : février 2014

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: ·

Le génie de la boîte de raviolis

13 février 2014

 

Critique

- Avis : Pour qui connaît le duo Germano Zullo et Albertine, cet album reste dans la lignée de leur travail et c’est pour ça qu’on ne s’en lasse pas. Pour les autres ils pourront découvrir combien le dessin se fait complice du texte, combien l’humour se lit dans les mots et sur les images. Tout en force et en douceur le texte interroge sur la vie d’un ouvrier à la chaîne, enfermé dans son usine, cloîtré dans sa cité. Sa vie n’est qu’une répétition de gestes. L’usine est sa vie jusque dans ses repas. S’évader, respirer, porter loin le regard, connaître la nature, sentir le vent… Quoi de plus simple que les petits bonheurs quotidiens inattendus. Armand est un homme sage qui connaît la valeur des choses. Les personnages d’Albertine traduisent à merveille cette simplicité de vie. Hommes ou animaux leurs postures nous amusent. Armand n’échappe pas à son trait si particulier. Armand comblé par le Génie lui rendra la pareille. Ici l’humour et l’émotion se rejoignent pour le plus grand bonheur des lecteurs.

- Appréciation : coup de coeur

- Nom du critique : Sophie Audouard

- Date : Février 2014

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: ·

Les escargots n’ont pas d’histoires

3 novembre 2012

 

Critique

- Avis : Courtes et illustrées en vignettes, chaque histoire permet au jeune lecteur de se familiariser avec la bande dessinée. Grâce aux images ou au texte il pourra suivre l’histoire en intégrant intuitivement le rapport du texte et de l’image. Un bon début de lecture autonome pour les lecteurs débutants.

- Appréciation : Pourquoi pas ?

- Nom du critique : Sophie Audouard

- Date : novembre 2012

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: ·

Celle que – tome 1- je ne suis pas

10 avril 2009

 

Critique :
- Avis :
Premier tome d’une série de trois bandes dessinées. Voici un joli et touchant portrait d’adolescente en construction, discrète et pleine de doutes. Le dessin, en noir et blanc, proche du manga, est très réussi.
- Appréciation :
Recommandé
- Nom du critique : Anne Crétois-Legrand
- Date :
10/04/2009

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · , ,

Aya de Yopougon

4 juillet 2008

Critique :

- Avis : Une bande dessinée particulièrement réussie, qui donne à voir une Afrique des années 70 gaie et moderne. Les jeunes qui peuplent les planches colorées de cet album ne sont pas stéréotypés: si certaines filles se retrouvent mères bien jeunes, d’autres comme Aya tentent de gagner leur indépendance, et toutes sont en tout cas pleines d’énergie et de ressources, liées par une indéfectible amitié. Du côté des garçons, si beaucoup jouent les gros bras auprès des filles, d’autres sont plutôt attirés par les autres garçons, et si certains montent leur petite entreprise, d’autres sont terrorisés à l’idée de devoir reprendre la riche entreprise familiale de leur père. Un détail non négligeable: dans chaque tome, l’histoire s’étend sur une centaine de pages, pour le plus grand plaisir des lecteurs.

- Appréciation : Coup de coeur

– Nom du critique : Rachel Lepesant

- Date : mai 2008

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · , , , ,