Canopé de l'académie de Paris

Comité de Lecture Jeunesse du Canopé de Paris

Le Comité de Lecture de Littérature Jeunesse vous propose ses chroniques





Recherche dans la rubrique 'Roman'

Oublier Camille

3 mars 2015

 

Critique

- Avis : Croire que cette fois ce n’est pas comme à 10 ans. Croire que l’on vit le vrai et l’unique amour. Croire qu’enfin c’est arrivé et que ça n’arrivera peut-être jamais plus. Ne pas croire ce que dise les adultes sur l’amour. Ne pas pardonner. Vouloir l’exclusivité. Ce sont tous ces sentiments à la fois que découvre Yanis. Alors il est mal dans sa peau. Il décroche à l’école. Il s’isole de ses copains… Un roman un peu trop didactique sur l’amour adolescent. Heureusement pour Yanis, son cousin venu quelques jours en stage, va l’éclairer sur ce sentiment qu’il découvre. Personnage sorti du chapeau de l’auteur pour conclure son roman avec optimisme ? Pas vraiment convainquant. Pas sûr que les adolescents se reconnaissent dans ce roman.

- Appréciation : Pourquoi pas ?

- Nom du critique : Sophie Audouard

- Date : mars 2015

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · ,

Revolver

3 septembre 2012

 

Critique

- Avis : Revolver, un roman qui ne pouvait avoir d’autre titre. L’auteur en fait un véritable personnage, obsédant et symbolique. La construction du récit est à l’image du temps, long, imprévisible, glacial. Sig le personnage principal n’est pas  le narrateur de ce récit écrit à la troisième personne.  Au lieu de dérouler simplement la vie de Sig, l’auteur confronte chapitre après chapitre le passé au présent. Grâce à cette chronologie par alternance, le lecteur est captivé par le récit dont le suspens est sans cesse relancé.

- Appréciation : recommandé

- Nom du critique : Sophie Audouard

- Date : juillet août 2012

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · , ,

Tout seuls

23 avril 2012

 

Critique

- Avis : L’accident fait resurgir le manque. Malo se souvient de sa mère. Siloa ne l’a pas connue, elle était trop petite quand elle est partie et les a laissés à leur père. Aucun doute pour Malo il doit la retrouver maintenant pour ne plus être seul, seul sans sa mère, et peut-être demain seul sans sa sœur. Il n’est même pas sûr que son père soit mort mais il part. Ce roman est l’histoire d’un cheminement au sens propre comme au sens figuré. Sur le chemin pour Malo et sa sœur il y a des embûches, des rencontres, des doutes,. Ensemble ils traverseront toutes les difficultés avec force et détermination Siloa est à la fois effrayée par cette route aventureuse et rassurée par les certitudes de son frère. Un roman attachant qui se déroule comme un road-movie. 

- Appréciation : Pourquoi pas ?

- Nom du critique : Sophie Audouard

- Date : avril 2012

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · , , ,

Moi, mon frère et le nouveau

16 janvier 2012

 

Critique

- Avis : Toon le plus jeune frère est le narrateur. Il décrit précisément l’arrivée de chaque nouveau. Il livre avec autant de précision le caractère, les qualités et les défauts chacun. Les réactions de son frère qui veut toujours avoir le dessus. La sollicitude de ses parents qui toujours et en toute situation arrondissent les angles. Pour eux le bonheur familial et tout ce qui va avec se partage. C’est en tout cas ce qu’ils essaient de faire comprendre à leurs fils. Ainsi la vie s’organise. Les enfants placés vivent avec eux une semaine, ou plus . Puis un jour ils s’en vont. Parfois ils ont de leurs nouvelles, parfois non . Le récit de Toon est bien plus qu’une suite d’anecdotes. C’est une belle leçon d’humilité et de courage dans un monde trop souvent égoïste.

- Appréciation : Pourquoi pas ?

- Nom du critique : Sophie Audouard

- Date : janvier 2012

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: ·

Contre courants

27 décembre 2011

 

Critique

- Avis : Avec Jérôme, Richard Couaillet tient un personnage qu’il ne lâche plus d’un bout à l’autre du roman. La narration à la première personne en redouble la présence. Elle impulse au récit une forme d’analyse, à travers laquelle le lecteur suit Jérôme. La fin, véritable chute est la grande réussite de ce roman et pour deux raisons. Non seulement elle dévoile la personnalité du personnage. Mais stupéfait,  le lecteur reprend la lecture du roman. Il veut comprendre comment l’auteur à pu si bien le berner.

- Appréciation : Coup de coeur

- Nom du critique : Sophie Audouard

- Date : Décembre 2011

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · , ,

Adulte à présent

16 novembre 2011

 

Critique

- Avis : Le style de l’auteur est fort. Les mots choisis s’enchaînent comme lancés dans un style slam ou rapp. Le récit est découpé en trois parties chronologiques. Chaque volet décrit en détails précis les situations vécues par les personnages principaux. Des guerres civiles africaines à leurs conséquences en passant par les relations établies entre les trafiquants, la violence est partout à des degrés divers dans ce roman. Les personnages principaux n’ont pas de nom, la cadette pour la fille ou le fils pour le garçon. Comme si l’auteur voulait rendre universelle la violence qu’il décrit. En quittant son pays, la cadette lui échappe mais elle la retrouve sous une autre forme. Dans la famille du fils, les parents ne font que se disputer. Il subit cette situation sans rien dire mais la supporte de moins en moins. Ensemble les deux adolescents vont apprendre à se connaître et à faire face au monde qui s’ouvre à eux, adultes à présent.

- Appréciation : Recommandé

- Nom du critique : Sophie Audouard

- Date : Novembre 2011

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · ,