Canopé de l'académie de Paris

Comité de Lecture Jeunesse du Canopé de Paris

Le Comité de Lecture de Littérature Jeunesse vous propose ses chroniques





Recherche dans la rubrique 'Historique'

Le dernier chant

9 mai 2015

Critique

-    Avis : A travers les yeux d’une jeune fille de quinze ans, un pan de l’histoire européenne encore peu abordé en littérature jeunesse : la persécution des Juifs séfarades par l’Inquisition et leur expulsion d’Espagne, qui prend un relief douloureux au regard des événements du XXe siècle et du contexte actuel. Un roman historique bien documenté où l’on découvre avec effroi la condition des Juifs espagnols, qu’il s’agisse des marranes – nom péjoratif particulièrement brutal puisqu’il signifie « porcs » – ou des conversos, nouvellement convertis à la religion catholique mais demeurés secrètement fidèles à la foi juive. Les origines juives de Tomas de Torquemada, Grand Inquisiteur et grand pourvoyeur de bûchers, pourront surprendre, mais sont bien réelles. On peut toutefois regretter des personnages un peu trop lisses, dont les aventures tiennent plus à la volonté de l’auteur de faire progresser l’histoire qu’à leur personnalité propre. Un roman qui se lit avec plus d’intérêt que d’émotion… mais un intérêt réel.

-    Appréciation : Recommandé

-    Nom du critique : Séverine Billot

-    Date : mai 2015

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · ,

Les Fées de Dieulefit

28 décembre 2014

Avis:

Sarah est une jeune adolescente qui va apprendre à devenir une adulte en embrassant des responsabilités au cœur de la Seconde Guerre Mondiale.

Automne 43: les parents de Sarah, de confession juive, voient leur situation se détériorer à Grenoble. Ils décident de mettre leurs enfants à l’abri pendant qu’ils aideront des persécutés à passer en Suisse. Sarah est envoyée dans une école dans la Drôme, son jeune frère chez de la famille à Lyon.

Dans l’école de Beauvallon, devenue refuge des enfants sous l’Occupation, la vie quotidienne est rythmée par l’angoisse, la faim et les actes de résistance. Sarah y découvre la séparation, la peur pour soi et pour les autres à l’annonce des arrestations de la Gestapo et des déportations, le sens des responsabilités et des sacrifices. Mais elle y rencontre également la délicatesse et la solidarité d’une poignée de femmes et d’hommes. Les fées de Dieulefit, ce sont ceux par qui la survie est possible. La survie, et même la vie, car à l’école de Beauvallon, tout est entrepris pour que les enfants subissent le moins possible les effets de la guerre. Malgré la recherche incessante de nourriture et la prudence qui est de rigueur, les jeux et les leçons sont toujours présents, permettant ainsi aux plus jeunes de s’évader pendant de courts instants…

A travers les yeux d’une adolescente, le roman d’Ahmed Kalouaz rend hommage à ceux qui ont résisté et offert un îlot de liberté à des enfants qui se sont retrouvés du jour au lendemain projetés dans la tourmente de la guerre.

 

Barbara Alhomme

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · ,

Un roi vu du ciel

18 décembre 2014

Critique

- Avis : S’inspirant d’une histoire vraie, Bruno Gilbert fait parler les bêtes à la manière de La Fontaine. Tous les travers de la monarchie absolue sont passées en revue avec beaucoup d’humour certes mais aussi avec beaucoup de réalisme. Cet album est une approche historique très intuitive qui conviendra aux plus jeunes. Une façon d’aborder l’Histoire de France avec un vocabulaire riche mais sans complexité. Des illustrations donnent des repères sur les lieux, les symboles, les costumes. Un album qui réussit à mêler fiction et réalité sans jamais tomber dans l’excès didactique.

- Appréciation : Recommandé

- Nom du critique : Sophie Audouard

- Date : décembre 2014

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · , , , ,

Jean Jaurès contre la barbarie

25 juillet 2014

Critique

- Avis : Un court roman biographique très intéressant, qui fait le point sur le personnage singulier qu’était Jean Jaurès et revient sur la période trouble qui a précédé la Première Guerre mondiale.
La collection "Histoire et société" propose de courts romans biographiques, servis par une écriture remarquable, agrémentés d’un court dossier documentaire en fin d’ouvrage. Une recette qui fonctionne bien, à l’instar d’autres collections similaires.

- Appréciation : Recommandé

- Nom du critique : Alice Rigollet

- Date : juin 2014

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · , , ,

Sur la piste du soldat inconnu

4 juillet 2014

Très belle maquette, mise en page soignée et iconographie riche  pour cet ouvrage hors catégorie sur la guerre de 1914-1918. Sophie Lamoureux  nous présente les questions et réponses de son enquête pour tenter de découvrir l’identité du soldat inconnu. Peut-il être allemand ? Sénégalais ? Breton ? pauvre ? paysan ? Est-il parti la fleur au fusil ? Etait-il marié ? Sa femme a-t-elle travaillé dans des usines d’armements ? Et s’il avait déserté ? Autant de questions qui permettent de brosser les principaux aspects de la première guerre mondiale  sans en avoir l’air… En fait si ! le côté artificiel de ces questions ressort malgré l’effort éditorial pour les différencier du cours classique. Bonne tentative à saluer tout de même, les documents d’archives sont en effet très bien sélectionnés et particulièrement mis en valeur

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · , , , ,

Calpurnia

30 mars 2014

 

Critique

- Avis : Cette tranche de vie située dans le Sud des Etats-Unis dans les années 1897 dépeint à merveille l’atmosphère des maisons bourgeoises au coeur des plantations et les contraintes qui pesaient qui les filles. Le tout du point de vue de la fillette, qui nous fait part de son sentiment d’injustice. C’est un cri du coeur qui n’oublie pas l’humour, ainsi chaque chapitre débute par une exergue empruntée à De l’origine des espèces de Darwin, Calpurnia est tenue de lire l’ouvrage pour ne pas décevoir son grand-père. Ces exergues laissent deviner qu’elle avance péniblement vu son jeune âge, mais surtout offrent un savoureux contrepoint à l’évocation de la vie familiale. (Prix Sorcières 2014 dans la catégorie ROMANS ADO)

- Appréciation : Recommandé

- Nom du critique : Hélène Gontier

- Date : mars 2013

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · , , , ,

Kako le terrible

18 septembre 2013

 

Critique

- Avis : Les illustrations de Barroux sont fidèles à l’histoire. En mêlant des photos d’archives à son travail d’artiste Barroux apporte un témoignage émouvant particulièrement fidèle à l’histoire. Tout en courbes et en rondeurs son Séraphin est tel qu’on imagine un soigneur doux et attentionné. Un album  où le texte s’attache à raconter une histoire terrible mais vraie sans rien cacher, sans minimiser la réalité. Il trouve à chaque page sa juste place. Réduit en petit cadre il reste discret pour ne pas tarir la poésie de l’image. Étiré sur toute la longueur de la page il interpelle le lecteur  pour donner tout son sens à l’histoire. Car il ne faut surtout pas oublier qu’un animal sauvage même s’il tisse des liens avec l’homme garde son instinct sauvage de liberté. La préface de Michel Saint Jalme revient sur l’histoire du Jardin des plantes depuis son ouverture en 1794. Dans la reliure de la quatrième de couverture l’article extrait du quotidien de l’époque « Le petit journal » relate le fait divers de ce mois de juillet 1903. C’est donc un album complet et soigné jusqu’au moindre détail, un album que l’on peut qualifier d’historique ! Un album incontournable qu’il faut absolument se procurer et pourquoi pas à la librairie du Jardin des plantes…

- Appréciation : Coup de coeur

- Nom du critique : Sophie Audouard

- Date : septembre 2013

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: ·

Déchaînés

9 avril 2012

 

Critique

- Avis : Amélia, Camille, Louisiane et Marie-Jo. Le roman de Flo Jallier nous entraîne dans une saga familiale sur quatre générations, de la fin de l’esclavage aux années 2000. Si la colonisation a fait la part belle au racisme et aux préjugés, ils restent encore bien ancrés dans la société d’aujourd’hui. Ces quatre femmes tour à tour, subissent leur destin, se plient aux règles, refuse leur origine, se rebellent tout ça dans une société traversée par des époques troublées. Une course heureuse à l’image de la couverture. Une épopée tragique qui transporte le lecteur de rebondissement en rebondissement. A l’image du titre,  fuir ses racines comme Amélia ou les retrouver comme Marie-Jo c’est dans les deux cas briser les chaînes et vivre libre. Un roman attachant et réaliste qui, s’il se lit comme un roman d’aventure va bien au-delà. 

- Appréciation : Recommandé

- Nom du critique : Sophie Audouard

- Date : avril 2012

 

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · , , , ,

Noir coton

5 mai 2011

 

Critique

- Avis : Un récit qui revient sur les conditions inhumaines de l’esclavage.  Le récit détaille toute l’histoire  depuis la capture en Afrique, le voyage sur les bateaux négriers, la vente,  les conditions de vie et de travail, les punitions, jusqu’aux nègres marrons …

- Appréciation : pourquoi pas ?

- Nom du critique : Sophie Audouard

- Date : Mai 2011

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · ,

Mademoiselle Scaramouche

14 octobre 2010

 

 

Critique :
- Avis :

Un roman de cape et d’épée réjouissant et captivant ! L’héroïne, au caractère entier, est attachante, les différents personnages qu’elle rencontre sont haut en couleur. L’arrière-plan historique : Paris puis Versailles (description savoureuse du château en pleine construction) est bien documenté. Au gré des rencontres et des découvertes de Zinia-Scaramouche, le roman se teinte de fantastique pour le bonheur du lecteur qui se laisse porter par le récit !

A noter que la couverture de ce titre publié par la nouvelle maison d’édition "les Grandes Personnes" est très réussie.

- Appréciation : Coup de coeur

- Nom du critique : Anne Crétois-Legrand
- Date : octobre 2010
 

 

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · , , , ,