Canopé de l'académie de Paris

Comité de Lecture Jeunesse du Canopé de Paris

Le Comité de Lecture de Littérature Jeunesse vous propose ses chroniques





Recherche dans la rubrique 'Humour'

Shola et les lions

19 mai 2015

 

Critique

- Avis :  Savoir qui l’on est et d’où l’on vient n’est pas forcément une question que l’on se pose tout petit. Par contre se confronter à la différence, regarder ses qualités et ses défauts, accepter le besoin des autres est utile pour se construire. Shona,  naïve et innocente est très déterminée. Elle va au bout de ses rêves. Finalement elle se rend compte que être une petite ratière est au moins aussi bien qu’être lion. Un texte plein d’humour et de tendresse. Un petit roman illustré très abordable dès l’école élémentaire. Ceux qui ont aimé Shona, personnage particulièrement attachant et drôle pourront la retrouver dans une autre aventure : Shola et la tante d’Amérique 

- Appréciation :  recommandé

- Nom du critique : Sophie Audouard

- Date : mai 2015

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: ·

Bulles & Blues // Mots rumeurs, mots cutter // Rouge Tagada

18 mai 2015

Résumé: Ces trois tomes racontent les histoires croisées de différents élèves d’une classe de quatrième, des histoires que l’on ne soupçonne pas forcément lorsque l’on regarde la photo de classe prise en début d’année. 

Dans Bulles & Blues, l’on suit Chloé, qui a toujours été très proche de son demi-frère Soan malgré leurs différences. Soan est plutôt discret et bon élèvetandis que Chloé est la fofolle de la famille, qui ne brille pas par ses notes à l’école. Ils sont dans la même classe mais depuis quelques temps Soan est distant, cela fait beaucoup souffrir Chloé. D’autres choses l’attristent, comme les manigances dont elle est témoin au sein de sa classet, qui font souffrir d’autres personnes. Elle confie ces peines dans son journal, et cherche la force de faire changer les choses. Pas facile à treize ans, de bouleverser le monde dans lequel on vit, pour pouvoir aller mieux. 

Mots rumeurs, mots cutter, c’est l’histoire de Léa qui a la mauvaise idée de sortir avec Mattéo, le garçon sur lequel ??? a jeté son dévolu. A partir de ce moment là, les rumeurs se multiplient à son propos et les humiliations aussi: elles deviennent quotidiennes. Léa n’a plus le goût de rien, elle qui était si enjouée, elle se referme sur elle même et venir à l’école devient une torture. Comment s’en sortir depuis qu’elle est le bouc émissaire de la classe et que tout le monde lui tourne le dos? 

Rouge Tagada, raconte quant à lui, l’histoire d’amourtié qui se tisse entre Alex et la nouvelle Layla, la nouvelle arrivée dans le collège en début d’année. Petit à petit, elles deviennent les meilleures amies du monde: elles passent des après midi entiers à rigoler, à écouter de la musique, elles s’assoient toujours l’une à côté de l’autre en classe. Cela fait partie des amitiés qui éclipsent le reste du monde. Puis Layla rencontre un garçon et s’éloigne d’Alex. Lorsqu’un après midi Layla vient passer un après midi chez Alex, c’est pour l’aider à apprendre à embrasser. Alex est troublée…

 

 

Critique: 

 

-Avis: Ces trois romans graphiques abordent avec douceur, humour mais aussi profondeur des thématiques délicates et pourtant familières des adolescents: l’attirance pour une personne du même sexe, qui questionne ce que peuvent ressentir beaucoup d’adolescents à une époque de la vie où les amitiés sont vécues avec passion ; ressentir avec tristesse l’éloignement par rapport à une personne chère à un moment où les personnalités des uns et des autres se forgent et changent ; comment l’on peut se retrouver sans s’en rendre compte au centre des moqueries, détruit par des rumeurs. Si les sujets sont graves, ce n’est jamais triste: les adultes sont là, certains sont des personnes ressources (mention spéciale pour la documentaliste qui récupère Chloé en pleurs, qui lui raconte toute son histoire et s’empare du cas préoccupant de Chloé). Les volumes se terminent sur une pointe d’espoir. 

Et tout cela sans aucun ton moralisateur: les histoires sont bien menées, racontées par un narrateur extérieur qui ne juge pas et ont le très grand avantage de se croiser, et de multiplier les points de vue sur les différentes histoires et chacun des personnages est tour à tour spectateur, témoin ou acteur de l’histoire. 

Les illustrations à la fois douces et colorées donnent corps aux personnages à la fois très normaux et tout à fait hauts en couleurs et incarnent les histoires dans un quotidien dans lequel n’importe quel adolescent peut se reconnaître. 

On attend avec impatience les portraits d’autres élèves de la classe!

-Appréciation: Recommandé

-Nom du critique: Alexandra Weihoff

-Date: Mai 2015

-Thèmes: Adolescence, homosexualité, harcèlement, divorce, amitié, vie au collège

-Niveaux: 6ème / 5ème / 4ème

 

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: ·

Le dieu du carnage

3 mai 2015

 Résumé: Au square, Ferdinand frappe violemment son camarade Bruno avec un bâton. Les parents des deux jeunes garçons se rencontrent dans l’appartement du blessé. Ce qui ne devait être qu’une entrevue cordiale pour régler ce conflit à l’amiable tourne peu à peu au règlement de compte à OK Corral. D’abord, chaque couple commence par tirer à boulets rouge sur l’autre, avant de révéler tensions, rancoeurs et aigreurs à l’intérieur même des couples

 

Avis

 

Critique. Dans cette pièce de théâtre complètement loufoque, Yasmina Reza montre l’absurdité des codes sociaux, qui volent en éclat les un après les autres: d’abord, les parents tentent de trouver un discours commun de pardon, de tolérance et de bienveillance ce qui s’avère impossible. En effet, chacun est persuadé de sa supériorité sur le couple d’en face. Puis, au fur et à mesure les masques tombent et montrent qu’au sein même des couples, la rancoeur et l’incompréhension est partout. L’auteur évoque avec jubilation et férocité les paradoxes de la condition humaine: égoïsme et générosité, responsabilité et indifférence, politesse et brutalité, le futile et le grave. 

- Appréciation : Recommandé

- Nom du critique : Alexandra Weihoff

- Date : avril 2015

Thèmes : Condition humaine

Niveaux : 3ème / Lycée

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES:

Matcha

1 mai 2015

Critique

- Avis : Une petite histoire de têtards plus humoristique que biologique. Le lecteur part à la découverte du Japon, de sa langue et de ses coutumes. Les mots japonnais s’habillent de vert pour l’occasion. Le texte est habilement accompagné d’illustrations en noir et vert. Faîtes de gravures et de collages malicieux elles rehaussent l’album d’un petit accent zen. Bonne idée, la quatrième de couverture est dédiée à un lexique des mots verts trouvés dans le texte. A voir, si le texte volontairement en capitales d’imprimerie n’est pas un frein à la lecture… Sinon, un  petit album finement humoristique dont il ne faut  pas priver le jeunes lecteurs.

- Appréciation : coup de coeur

- Nom du critique : Sophie Audouard

- Date : mai 2015

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · ,

Mon voisin est un monstre

25 avril 2015

 

 

Critique

-    Avis : Timéo a un nouveau voisin. Bientôt se répand la rumeur qu’un ogre ou un monstre habite dans le village… Une première lecture destinée aux enfants entrant en CP, où l’histoire est précédée de petites séquences pédagogiques de découverte des mots. Le texte, assez faible, ne pousse pas jusqu’à son terme le ressort comique de l’exagération et du fantasme ; on préfèrera, sur une trame similaire, « Comment ! Vous saviez pas ? » de Jean-Luc Allart et Gilbert Lafaille (Editions Les Grandes Personnes).

-    Appréciation : Pourquoi pas ?

-    Nom du critique : Séverine Billot

-    Date : mai 2015

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: ·

Princesse la tornade

25 avril 2015

 

Critique

-    Avis : Un texte plein d’humour qui joue avec les stéréotypes fille/garçon et les projections des parents sur leur progéniture tout en détournant les codes du conte. Très illustré, ce petit roman constitue une première lecture simple et attrayante. Petite note d’humeur : l’humour « rot » constitue-t-il un passage obligé des romans destinés aux 6-7 ans ? Le texte n’a pas besoin de cela pour amuser le lecteur !

-    Appréciation : Recommandé

-    Nom du critique : Séverine Billot

-    Date : mai 2015

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: ·

La chasse au secret

25 avril 2015

 

Critique

-    Avis : Une petite enquête amusante qui joue sur les mots et les situations comiques que génère leur représentation : ce « p…. ch… », est-ce un prince charmant ? Ou un pirate chevelu ? Et pourquoi pas un pingouin chauve ? Un texte court et simple, facile à suivre et à comprendre, bien adapté aux lecteurs débutants.

-    Appréciation : Recommandé

-    Nom du critique : Séverine Billot

-    Date : mai 2015

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · ,

Faites-moi rire sinon je vous égorge!

8 février 2015

Résumé: Antoine et Lucien, deux copains, se font une joie à l’idée de passer le week-end seuls dans la maison d’Antoine: leurs parents sont partis et ils se sont débarrassés de leurs grandes soeurs qui compte passer ces deux jours ensemble de leur côté dans la maison de Lucien. Au programme, overdose de films d’horreur et de bonbons. Mais le week-end ne se déroule absolument pas comme prévu: un homme étrange s’introduit dans la maison d’Antoine et les deux jeunes collégiens apprennent rapidement que ce dernier s’est échappé de prison. Ce qu’exige cet homme de toute évidence fou et dangereux, est simple: des blagues, ou il fait tout sauter.

Avis: Le format extrêmement court de ce roman (55 pages) correspond tout à fait à la rapidité de l’action qui se déroule. Tout va très vite, parfois trop: on aimerait un peu plus d’introspection mais cela retranscrit parfaitement la vitesse des pensées dans des situations d’urgence. La rapidité du déroulement de l’action accentue la sensation d’angoisse et le fait que les héros sont deux jeunes garçons permet aux lecteurs de s’identifier. Le suspense est bien maîtrisé, jusqu’à la dernière ligne, où l’on a à peine connaissance de l’issue heureuse de cette prise d’otages. Cette fin, un peu abrupte, permet au lecteur d’imaginer lui même une suite: quelles étaient les motivation du kidnappeur, que feront les parents à leur retour, quelle leçon tireront les quatre enfants? Ce petit livre bourré de péripéties peut constituer une bonne entrée en matière pour des lecteurs peu chevronnés.

- Appréciation : recommandé

- Nom du critique : Alexandra Weihoff

- Date : février 2015

Thèmes : · prise d’otages, angoisse, danger, menace

Niveaux : CM2-6ème-5ème

 

 

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · , , , ,

Alabama Blues

8 février 2015

Résumé : Lou a du mal à trouver sa place: au collège il n’arrive pas à se faire d’amis et ses notes sont en chute libre, à la maison il à l’impression qu’il n’intéresse plus personne depuis le divorce de ses parents: sa maman est débordée depuis la naissance de ses deux demi-soeurs jumelles et son papa a une nouvelle petite copine. Même au judo, il a l’impression de se faire brutaliser. Mais la vie de Lou va changer quand il rencontre Dexter LaCie, un SDF virtuose du saxophone qui se révèle être un grand jazzman de la Nouvelle-Orléans, ainsi que le groupe des Chics Types qui vont lui donner le goût de la musique et lui donner un but dans la vie.


Critique

- Avis : Ce roman musical est mélodieux tant par son ton que par sa narration qui mêle avec humour, introspection, amourette, découverte de la musique mais aussi suspense. Mais la musique est également présente autrement: grâce aux QR codes disséminés tout au long du récit, et qui permettent d’écouter la musique dont il est question en le flashant à l’aide d’un smartphone ou d’une tablette. La frustration est alors résolue. Et pour les lecteurs non équipés peuvent tout de même écouter la bande originale du livre sur Internet. En effet, ce roman est avant tout le fruit de la rencontre entre Maryvonne Rippert et des musiciens qui lui ont inspiré cette histoire. Ce roman amène plusieurs personnages à la croisée des chemins pour les faire grandir: en plus du parcours initatique de la découverte de la musique pour Lou, le lecteur est amené à déambuler dans les rues de Lyon et grâce à Dexter on découvre celles de La Nouvelle Orléans, et les charmes de la musique touareg. Lou, qui ne trouve sa place nulle part trouve grâce à la musique une deuxième famille, qui lui permet de mieux accepter les failles de la sienne.

- Appréciation : recommandé

- Nom du critique : Alexandra Weihoff

- Date : février 2015

Thèmes : adolescence, musique, jazz, blues, Lyon, Nouvelle-Orléans, relations parents-enfants, divorce,

Niveaux : 6ème-5ème

 

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · , , , , , , , ,

Flora et Ulysse. Les lumineuses aventures.

7 janvier 2015

 

Critique

- Avis : Cette histoire est à la frontière entre le roman et la bande-dessinée. Si les illustrations très expressives de K.G. Campbell, illustrent des moments-clés de l’histoire et peuvent constituer une accroche pour les faibles lecteurs, elles peuvent également orienter la façon dont on appréhende l’histoire, dont on imagine les personnages. Cette histoire rocambolesque et atypique révèle aussi la profondeur des sentiments d’une petite fille qui se définit elle-même comme une cynique, en réaction à la profusion de sentiments déversés dans les romans écrits par sa mère. C’est une histoire d’aventures, mais aussi de reconnaissance de ses propres sentiments, du divorce de ses parents, dont Flora et le lecteur en sortent grandis. Il y a également beaucoup d’humour dans cette fable héroï-comique, où les aventures d’une petite fille et de son écureuil sont racontées et vécues comme la plus risquée des histoires, comme le plus noble et le plus risqué des combats contre le mal absolu. Kate Di Camillo joue sur les codes des comics et du roman d’aventure pour faire sourire et émouvoir

- Appréciation : Recommandé

- Nom du critique : Alexandra Weihoff

- Date : janvier 2015

- Thèmes : Aventures, humour

- Niveaux : CM2-6ème-5ème

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · , , , ,