Canopé de l'académie de Paris

Comité de Lecture Jeunesse du Canopé de Paris

Le Comité de Lecture de Littérature Jeunesse vous propose ses chroniques





Recherche dans la rubrique 'Fiction Grand Format'

Le garçon qui dormait dans la neige

20 novembre 2013

 

Critique

- Avis : Joël se donne des défis : ses résolutions de l’année. Les villageois ne sont pas sympathiques. Toutes les phrases de son père sont prévisibles. Qui plus est, lui-même est un adolescent sans qualité : quand il tente quelque chose, il rate. Par exemple après sa première sortie au cimetière de nuit , il tombe malade. Il s’inscrit à un cours de guitare mais n’a pas de guitare, il s’en rend compte trop tard… Il ment très souvent. Il doit s’occuper de son père quand celui-ci se remet à boire trop d’alcool.
Joël devient même la risée de ses camarades. Bref, rien ne va. Pourtant, un jour enfin, les quolibets cessent, il est respecté. Sonja lui parle gentiment ; la maîtresse le met en valeur. Il trouve la force d’affronter son père lorsque celui-ci part pour s’enivrer. Un mieux dans leur vie, mais l’équilibre est toujours difficile entre rêve et réalité, entre puérilité ( mot qui revient souvent) et maturité d’adulte.
Malheureusement, le style est très prosaïque, à la limite de l’ennui. Au début, il se met à faire froid, la neige arrive. Le récit est truffé de notations météo dans les 30 premières pages. Des ellipses seraient nécessaires quand le héros met ses chaussures avant de sortir ou règle son réveil avant d’éteindre la lumière. Il y a peut-être un problème de traduction mais pas seulement. Il faut dire que ce roman a été écrit en 1996 et que la littérature jeunesse nous a depuis habitués à davantage de nervosité, à des styles plus percutants, moins laborieux.

- Appréciation : Pourquoi pas ?

- Nom du critique : Hélène Gontier

- Date : novembre 2013

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: