Canopé de l'académie de Paris

Comité de Lecture Jeunesse du Canopé de Paris

Le Comité de Lecture de Littérature Jeunesse vous propose ses chroniques





Recherche dans la rubrique 'Pepix'

Sacrée souris

23 février 2014

 

Critique

- Avis : Arrivés à l’âge où ils ne croient plus au Père Noël, certains enfants cependant veulent encore croire à la petite souris. Le roman de Raphaële  Moussafir s’adresse justement à eux. Pourtant, difficile de dire combien arriveront au bout des 224 pages. A vrai dire, si l’idée est originale le récit est un peu trop sinueux. L’auteure allonge l’histoire, l’étire et la prolonge comme si elle ne voulait pas la quitter. Le lecteur débutant, celui à qui cette histoire s’adresse, regrette déjà la facilité des albums et regarde le roman comme un livre  long et difficile. Le style utilisé dans les chapitres «leçons» joue sur la facilité du langage parlé. Il n’est pas forcément utile d’être  démagogique et racoleur pour atteindre les jeunes lecteurs le sens de l’humour, ils connaissent… Pas vraiment utile non plus les clins d’œils du discours de la reine Moi Reine du peuple des souris je m’engage…, ou l’allusion au dictateur peintre à ses débuts. Ceci dit, pas de jugement hâtif sur cette nouvelle collection qui ne comporte pour l’instant que deux titres. Vous n’êtes pas entrés par le bon tout simplement. Ne manquez pas L’ogre au pull vert moutarde de Marion Brunet, illustrations de Till Charlier. Drôle, sensible et plein d’humour, il ne peut que vous convaincre.

- Appréciation  : Pourquoi pas ?

- Nom du critique : Sophie Audouard

- Date : février 2014

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: ·

L’ogre au pull vert moutarde

23 février 2014

 

critique

- Avis : Un récit où la trame narrative dynamique et percutante ne laisse aucun répit au lecteur. Abdou, le narrateur est un personnage attachant et drôle ; Yoan son complice un dur au cœur tendre. Marion Brunet traduit avec beaucoup de sensibilité la relation entre ces deux personnages. Elle montre aussi avec beaucoup de justesse comment l’amitié les aide à faire face aux difficultés d’une enfance difficile. Avec le personnage de l’ogre, Marion Brunet dédramatise le contexte. Elle donne envie au lecteur de rejoindre les personnages en s’identifiant malgré tout à eux. Elle  maintient l’attention du lecteur au moyen des chapitres bonus, sorte de mode d’emploi des adultes. Le lecteur imagine comment les personnages vont pouvoir se sortir d’une situation pour le moins sans issue. Il le vérifie aussitôt en poursuivant sa lecture. Humour, suspens, amitié, un roman à 100 à l’heure qui ravira les jeunes lecteurs. Avec cette nouvelle collection Pépix Sarbacane montre une nouvelle fois toute l’attention qu’elle porte aux lecteurs. Enfin une collection qui aide vraiment les plus jeunes à passer de l’album au roman ! Ne manquez pas la sortie de cette collection le 5 mars.

- Appréciation : coup de coeur

- Nom du critique : Sophie Audouard

- Date : février 2014

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · ,