Canopé de l'académie de Paris

Comité de Lecture Jeunesse du Canopé de Paris

Le Comité de Lecture de Littérature Jeunesse vous propose ses chroniques





Recherche dans la rubrique 'Rue du Monde'

Sandra Poirot Cherif, Madame Cerise et le trésor des pies voleuses.

2 décembre 2014

 

Critique

-    Avis :

Quand la mémoire s’envole, partent les petites choses du quotidien, le souvenir des beaux jours, et bientôt, la conscience de soi. Comment vivre lorsqu’on se sent, comme Madame Cerise, devenir « toc toc » ? Et comment vivre, comme Monsieur Cerise, lorsque celle qu’on aime s’éloigne inéluctablement ? La réponse réside dans la force du sentiment : en créant pour sa bien-aimée une robe pense-bête, un vêtement de la mémoire où se juxtaposent inquiétude du présent et bonheur enfui – la photo de mariage jouxte les numéros de téléphone et la recette des crêpes – Monsieur Cerise fait de la lutte contre l’oubli la plus puissante des déclarations d’amour. Sans complaisance ni pathos, et sans jamais évoquer son nom, un album poignant sur la maladie d’Alzheimer.

-    Appréciation : Recommandé

-    Nom du critique : Séverine Billot

-    Date : décembre 2014

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · ,

Seyyed Ali Shodjaie, Elahe Taherian, Le bonhomme de neige géant.

2 décembre 2014

Critique

-    Avis :

Métaphore de l’histoire contemporaine iranienne, un album blanc et ouaté comme dénonciation du consentement, implicite ou inconscient, des hommes aux dictatures de tout poil.
Alors que la belle aventure tourne mal, les villageois préfèrent pourtant chasser le soleil qui pourrait venir à bout du terrible bonhomme, acceptent les interdictions les plus absurdes – et tristement réalistes (les corbeaux n’ont plus le droit de croasser au petit matin) – se résolvant à interdire le printemps pour continuer à vivre en hiver. L’espoir, pourtant, n’est pas tout à fait mort : il subsiste encore dans le cœur des enfants, dont la chaleur pourra sûrement, un jour, jeter à bas le tyran.

-    Appréciation : Recommandé

-    Nom du critique : Séverine Billot

-    Date : décembre 2014

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · ,

Oh, là, là, Lola

12 mars 2014

 

Critique

- Avis : Les tracés délicats d’Olivier Tallec, qui allient crayons et aplats de peinture, traduisent merveilleusement le tragique dans la naïveté.

- Appréciation : Recommandé

- Nom du critique : Hélène Gontier

- Date : mars 2014

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · , , ,