Canopé de l'académie de Paris

Comité de Lecture Jeunesse du Canopé de Paris

Le Comité de Lecture de Littérature Jeunesse vous propose ses chroniques





Recherche dans la rubrique 'Auteurs F à J'

Un roi vu du ciel

18 décembre 2014

Critique

- Avis : S’inspirant d’une histoire vraie, Bruno Gilbert fait parler les bêtes à la manière de La Fontaine. Tous les travers de la monarchie absolue sont passées en revue avec beaucoup d’humour certes mais aussi avec beaucoup de réalisme. Cet album est une approche historique très intuitive qui conviendra aux plus jeunes. Une façon d’aborder l’Histoire de France avec un vocabulaire riche mais sans complexité. Des illustrations donnent des repères sur les lieux, les symboles, les costumes. Un album qui réussit à mêler fiction et réalité sans jamais tomber dans l’excès didactique.

- Appréciation : Recommandé

- Nom du critique : Sophie Audouard

- Date : décembre 2014

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · , , , ,

Carnet de bal

19 novembre 2014

 

Critique

- Avis : Cet album leporello se laisse manipuler dans tous les sens. Grâce à des illustrations colorées et généreuses les personnages se dandinent de page en page. Un petit garçon timide les regarde. Que vient-il faire ? Certainement apprendre à danser comme pourront le faire les lecteurs. Rendez-vous en fin d’ouvrage pour en savoir un peu plus sur chacune de ces danses et pourquoi pas en musique !

- Appréciation : Recommandé

- Nom du critique : Sophie Audouard

- Date : Novembre 2014

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · , ,

La voie des oracles.1, Thya

12 novembre 2014

 

Critique

- Avis : Le roman d’Estelle Fay est construit à la manière d’une véritable épopée. Entre sa villa d’Aquitania et la cité de Brog Thya va vivre une incroyable aventure. Le décor de l’empire romain en déclin est un facteur dynamisant du roman. Thya évolue dans un monde où se côtoient réalisme et magie. Elle rencontre des êtres surnaturels, créatures divines ou mythologiques. Elle se lie d’amitié avec Enoch , fidèle barbare protecteur et guide. Sans jamais nous lasser l’auteur navigue entre ces deux mondes dont les frontières se traversent naturellement. Tous les personnages, qu’ils soient humains ou divins sont en cohérence avec l’histoire et la mettent en relief. Thya entame un pèlerinage qui la fera grandir, qui lui donnera les clés de l’ancien monde pour mieux appréhender le sien. Un chemin initiatique dans un contexte historique extrêmement bien décrit. Jamais le roman ne s’essouffle. Dans un style fluide et poétique Estelle Faye rythme avec vigueur,  les péripéties de Thya.  Vivement la suite !

- Appréciation : Coup de coeur

- Nom du critique : Sophie Audouard

- Date : novembre 2014

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · ,

La voix de la meute, tome 1. Les remplaçants.

12 novembre 2014

Gaia Guasti, La voix de la meute, tome 1, Les remplaçants

 

Critique

- Avis : Des loups-garous, une vengeance, une malédiction transmise d’âge en âge… Réunissant tous les ingrédients du roman fantastique, Gaia Guasti parvient à renouveler brillamment le genre et à livrer un récit haletant.

Matérialisation de la pulsion – la peur, la colère, le désir… – qui saisit et submerge tour à tour Mila, Ludo et Tristan, oscillant entre don et héritage maudit, la transformation animale incarne la part d’ombre et d’instinct qui sommeille en chacun et dessine une métaphore subtile de l’adolescence. En tentant de comprendre et de dominer cette nouvelle nature, tantôt puissance salvatrice, tantôt asservissement bestial, les jeunes gens s’engageront dans une course haletante contre une menace venue de la nuit des temps, mais aussi, et peut-être plus encore, contre eux-mêmes.

Le traitement inédit, presque psychanalytique, du sujet, et l’analyse tout en finesse de la psychologie des personnages – Mila la fougueuse, Ludo le taiseux, Tristan le sage et réfléchi, confrontés chacun à leur manière à ce nouveau moi – confèrent une tension palpable à ce récit, servi par une écriture affutée, aux éclats poétiques, célébration de la nature, elle aussi indomptable et sauvage.

- Appréciation : Coup de coeur

- Nom du critique : Séverine Billot

- Date : novembre 2014

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · , ,

Avec un peu d’amour et beaucoup de chocolat

15 octobre 2014

Critique

- Avis : Une histoire en deux temps, deux destins diamétralement opposés en fonction des aléas de l’existence. Qui ne s’est jamais demandé quel tour aurait pris sa vie si ses choix avaient été différents, si les événements avaient pris une autre tournure ? Christian Grenier, prolifique auteur pour la jeunesse, nous propose ici deux romans. Un petit changement du destin, on rate ou on prend son train, et la vie s’en trouve chamboulée.
Deux récits à la première personne, emmenés par cette jeune écrivain en herbe, Emma Dufay. Qu’elle rate ou qu’elle prenne le train, ce matin du 3 juillet, c’est toute son existence qui va être chamboulée. Deux destins incroyables, puisque d’une façon ou d’une autre, l’ordinaire n’a plus cours dans la vie de la jeune femme. En cela, les deux récits sont trépidants et très rythmés. L’écriture est fluide et plaisante et le lecteur se laisse porter par ces aventures hors du commun. Les rebondissements sont parfois un peu invraisemblables et ici ou là le lecteur attentif notera quelques bévues. Mais l’exercice d’écriture est très intéressant et mérite le détour.

- Appréciation : Recommandé

- Nom du critique : Alice Rigollet

- Date : octobre 2014

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · , , , ,

Le passage du diable

11 juin 2014

 

 Avis :

Les débuts de ce roman sont prometteurs, ils jouent la partition gothique du château anglais hanté par des personnages morts mystérieusement. Au programme des figurines maléfiques et une maison de poupées aux pouvoirs salvateurs. Malheureusement, on devine trop tôt le ressort de l’intrigue et le personnage incarnant le Mal n’est pas très crédible. Je ne suis donc pas aussi enthousiaste que Michel Abescat dans sa critique de Télérama.

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · , , , , , , ,

Ma vie dans un grille-pain

5 juin 2014

Critique

- Avis : Doit-on encore présenter Mikaël Ollivier ? L’auteur à succès revient ici accompagné de l’illustratrice Claire Franek, connue notamment pour le récemment très médiatisé Tous à poil, et c’est un véritable délice ! Mikaël Ollivier s’amuse à nouer et dénouer les fils du destin avec une main de maître. Le texte virevolte au conditionnel, haletant, servi avec brio par les illustrations de Claire Franek. Un livre qui redonne le sourire, aux petits, comme aux grands !

- Appréciation : Coup de coeur

- Nom du critique : Alice Rigollet

- Date : juin 2014

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · , , , ,

Cassée

7 mai 2014

 

Critique

- Avis : Comme toujours dans cette collection le personnage principal s’adresse au lecteur. Il lui fait tout partager. D’abord les douleurs affreuses du bras cassé. Puis les contraintes de son immobilité obligée.  Enfin la frustration de ses vacances gâchées. Mais Lily n’est pas une héroïne attachante bien au contraire. L’auteure lui a donné beaucoup de défauts, capricieuse, orgueilleuse, impatiente, égocentrique. Bref, Lily ne pourra pas compter sur l’empathie du lecteur. Il n’aura pas non plus envie de s’identifier à elle. Entourée d’une mère protectrice, aimante et compréhensive Lily est le type même de l’anti héroïne. Mais ce simple bras cassé ne va pas uniquement bouleverser son petit confort. Peu à peu, Lily change son regard sur les autres et particulièrement sur son petit frère Jim qui n’a d’yeux que pour elle. Jusque là Jim n’avait pas vraiment de place dans sa vie. Sa convalescence est l’occasion d’une prise de conscience du handicap de ce frère qu’elle aime bien entendu mais sans vraiment le comprendre. En faisant de son personnage principal  une anti héroïne, Frédérique Deghelt donne du relief et surtout du recul à la réflexion sur le handicap. Une belle leçon de vie et d’humilité.

- Appréciation : recommandé

- Nom du critique : Sophie Audouard

- Date : mai 2014

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · ,

Grave in love 8. Corentin

7 mai 2014

 

Critique

- Avis : L’éditeur Talents Hauts s’est donné pour axe de lutter contre les stéréotypes sexistes, il veut transmettre un message : c’est toujours un exercice délicat, dans ce cas, la plupart des livres tombent dans la démonstration. Où est l’authenticité du récit dans ce cas ? Les personnages seront-ils autre chose que des porte-noms sensés incarner une thèse… le chemin est périlleux. Pourtant ici ça fonctionne. On s’attache au jeune qui réussit avec son groupe de rock. Ses réflexions sont bien amenées, ses angoisses crédibles, les dialogues sonnent juste que ce soit pour évoquer la découverte de l’homosexualité d’un ami, ses sentiments amoureux, ses doutes sur la séduction. Seul le titre est décevant, il est accrocheur, certes, mais ne correspond guère au récit, puisque le narrateur se pose beaucoup de questions.

- Appréciation : Recommandé

- Nom du critique : Hélène Gontier

- Date : mai 2014

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · , , , ,

A nous de choisir !

28 mars 2014

 

Critique

- Avis : Cet album cartonné, simple de manipulation est très pratique pour faire parler les jeunes enfants. S’ils ne maîtrisent pas encore très bien le langage, il suffit avec eux de faire parler les photos. Ce concept photographique permet de mettre l’enfant face à la réalité et lui apprend à l’observer. Ainsi, avec l’aide d’un adulte,  il peut reconnaître aisément les gestes quotidiens. Toujours guidé par l’adulte il réfléchit et comprend mieux les choix proposés. Un album intelligent qui sort les tout-petits des albums animaliers simplistes dans lesquels on veut toujours les cantonner.

- Appréciation : Recommandé

- Nom du critique : Sophie Audouard

- Date : mars 2014

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: ·