Canopé de l'académie de Paris

Comité de Lecture Jeunesse du Canopé de Paris

Le Comité de Lecture de Littérature Jeunesse vous propose ses chroniques





Recherche dans la rubrique 'Auteurs F à J'

Au pays des lignes

13 février 2014

 

critique

- Avis  : Au pays de lignes est une BD exclusivement graphique sortie de la tradition des bulles. Les personnages évoluent dans un univers de lignes. Tout est dessiné au stylo bille en bleu et rouge jusqu’à ce que le monstre apparaisse, ajoutant la couleur jaune. Privé de texte, la trame narrative  est intuitive. Elle s’appuie sur les lignes pour guider le lecteur qui n’est jamais perdu. L’absence de bulles permet à l’auteur de jouer comme un photographe avec la profondeur de champ. La finesse des détails lui permet de donner vie à ses personnages et de laisser transparaître leurs émotions.

- Appréciation : Recommandé

- Nom du critique  : Sophie Audouard

- Date : février 2014

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: ·

Mes zombis

27 novembre 2013

 

Critique

-Avis : Un court roman percutant, écrit à la première personne. Partant du constat effarant qu’un grand nombre d’enfants possèdent un écran dans leur chambre, Béatrice Fontanel invite à la réflexion : les écrans ne prennent-ils pas trop de place dans l’univers de nos bambins ? Une écriture simple et burlesque, au service d’un véritable problème de société. Si le titre, la couverture et le format attireront à coup sûr les plus jeunes, la thématique devrait surtout intéresser parents et professeurs.

- Appréciation : Recommandé

- Nom du critique : Alice Rigollet

- Date : novembre 2013

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · , ,

Les musiciens de Brême

15 novembre 2013

 

Critique

- Avis : Par petites touches de couleurs, les illustrations de Fanny Dreyer aideront certainement le lecteur à s’approprier le texte un peu ancien de ce conte. Mais la solidarité, n’a pas d’époque et souvent, il est bien difficile de s’en sortir seul. Alors au conteur de faire vivre la magie du conte comme toujours. Le jeune lecteur s’emparera plus tard de l’album pour le relire en images.

- Appréciation : Pourquoi pas ?

- Nom du critique : Sophie Audouard

- Date : novembre 2013

 

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · , ,

Je n’en rate jamais une !

15 novembre 2013

 

Critique

- Avis : Comme pour les autres ouvrages d’Eva Janikovszky réédités par La Joie de Lire, le texte original est habilement actualisé par Joëlle Dufeuilly. Mêlées au texte, les illustrations fourmillent de petits détails que le non lecteur a beaucoup de plaisir à éplucher. Alors pourquoi se priver ?

-Appréciation : Pourquoi pas ?

- Nom du critique : Sophie Audouard

- Date : novembre 2013

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · , ,

Pauvre Pierrot

29 mai 2013

 

Critique

- Avis : Cet album est une mise en scène aussi bien théâtrale que cinématographique du poème Pauvre Pierre d’Heinrich Heine. Par une succession de champs et contre champs, le lecteur est à la fois dans la salle et sur la scène. Les illustrations s’inspirent du romantisme allemand  du XIXème siècle tant dans leurs couleurs sombres que dans leurs traits forcés : tristesse, langueur, solitude. La modernité des personnages fait un peu oublier la noirceur des pages et donne un peu de gaieté à cet album bien sombre.

- Appréciation : Pourquoi pas ?

- Nom du critique : Sophie Audouard

- date : mai 2013

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · ,

Tu serais une huître

27 mars 2013

 

Critique

- Avis : Les bons souvenirs ne commencent pas toujours bien, même si longtemps après on en rit. Il y a la grande maison des vacances, celle où tous les cousins se retrouvent. Les jeux, les disputes, les goûters. Il y a aussi les défis, les t’es pas cap,  ou les  tu m’le paieras, j’ai pas fait exprès… Tout un monde d’enfance et de situations vécues qui amuseront les enfants tout en leur faisant prendre conscience des relations qu’ils peuvent avoir avec les autres. 

- Appréciation : Recommandé

- Nom du critique : Sophie Audouard

- Date : mars 2013

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: ·

La fille du loup

27 mars 2013

 

Critique

- Avis : Une histoire de loup ? Pas seulement…Arriver à berner sa proie la louve en est certaine. Comme dans le petit chaperon rouge elle se déguise. Si les brebis connaissent l’histoire, elles ne sont pas toutes d’accord.  La louve saute sur l’occasion et accentue cette division. Les brebis se querellent certaines sont montrées du doigt.  Heureusement une pas comme les autres va leur faire entendre raison. Cette nouvelle animalière n’est pas loin du conte philosophique. Elle permet de méditer sur le vivre ensemble avec humour et subtilité.

- Appréciation : Recommandé

- Nom du critique : Sophie Audouard

- Date : mars 2013

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · ,

Quelque chose de grand

3 décembre 2012

 

Critique

- Avis : Et si pour grandir il suffisait de faire quelque chose de grand ? C’est sans doute ce que pense le petit garçon. Mais qu’est-ce que c’est quelque chose de grand ? Le grand ne le sait pas lui même. D’ailleurs qui le sait ? A travers un texte poétique et philosophique utilisant un vocabulaire simple et direct, deux enfants devisent sur la vie. L’un plus grand s’étonne des questions du plus petit auxquelles il tente de répondre. Malgré la différence d’âge le dialogue s’installe dans un tendre respect. D’un trait subtil, Ingrid Godon n’hésite pas, en mélangeant pastels gras et crayons de couleur,  à imiter les dessins d’enfants. Ici, la spontanéité du trait répond au texte. Respect et attention deux mots clés pour cet album qui invite à réfléchir sur la vie de tous les jours. Sans y penser on peut par de petites choses être fier de ce que l’on fait. Un album ambitieux à lire absolument !

- Appréciation : Coup de coeur

- Nom du critique : Sophie Audouard

- Date : novembre 2012

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: ·

Anka

3 novembre 2012

 

Critique

- Avis : Une entrée fracassante dans un roman bouleversant. C’est une habitude chez Guillaume Guéraud. Son style est direct et percutant. Les situations vécues comme les réactions de ses personnages sont violentes et inattendues. Tout le roman est à fleur de peau donc à fleur de mots. Marco traîne les pieds pour aller au collège. L’école c’est pas qu’il n’aime pas c’est qu’il ne croit pas que ça le mènera à grand chose, il doute de son avenir et encore plus de qui il est au présent. Alors il va se jeter corps et âme dans l’histoire de cette madame Fontan. Elle s’appelle Anka et a épousé son père il y a dix ans pour avoir des papiers. Un mariage blanc et pour elle des papiers, pour son père mille cinq cents euros. Par petites touches l’auteur nous glisse quelques lignes de l’histoire d’Anka. Ces pages écrites en italique ponctuent la quête de Marco. Anka  rejetée, humiliée, retrouvée morte de tuberculose sur le banc d’un square. Plus Marco entre dans la vie d’Anka et plus la tension monte. Sa réaction sera implacable et irréversible envers ceux qui lui ont fait du mal. Comme s’il voulait racheter l’indifférence de son père, l’indifférence de la terre entière.

- Appréciation : Coup de coeur

- Nom du critique : Sophie Audouard

- Date : novembre 2012

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · ,

Le voyage immobile

3 novembre 2012

 

Critique

- Avis : Anna est désemparée. Sa vie n’est pas ce qu’elle souhaite, toujours les mêmes lieux, jamais d’imprévu. Mais aujourd’hui, après son accident si elle ressasse les mêmes regrets elle a enfin trouvé une raison de se battre, et d’espérer. Ses chances sont minces elle le sait mais elle a du courage et de la ténacité. C’est tout une nuit de courage que l’auteur raconte dans cette nouvelle. Une nuit de souffrance par le geste inlassablement répété. On y croit on y est on espère qu’Anna tiendra bon. Comme beaucoup de nouvelles de cette collection le texte est fort, poignant,  grâce à des mots choisis et un style déterminé. Une nouvelle sur le combat obligé de la rééducation, l’espoir fou d’un vie comme avant. Une vie mieux qu’avant parce que la souffrance fait prendre conscience à Anna ce qu’elle espère de sa vie. Une nouvelle bouleversante et cruelle mais sérieusement optimiste. 

- Appréciation : Recommandé

- Nom du critique : Sophie Audouard

- Date : novembre 2012

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · , ,