Canopé de l'académie de Paris

Comité de Lecture Jeunesse du Canopé de Paris

Le Comité de Lecture de Littérature Jeunesse vous propose ses chroniques





Recherche dans la rubrique 'Oskar'

Signe distinctif roux

20 mai 2015

 

Critique

- Avis : Gros, petit, chaussé de lunettes ou équipé d’appareils dentaire les moqueries commencent souvent sous forme de plaisanteries bon enfant. Mais il suffit d’un rien pour qu’elles transforment en enfer la vie de celui qui les subit. Harold est roux et tout de suite il devient la cible des faibles, des laissés pour compte. Réagir, laisser faire Harold ne sait plus vu qu’il a tout essayé? C’est d’autant plus difficile que cela dure depuis son plus jeune âge. Le roman d’Anouk Bloch-Henry traduit avec intelligence la montée de cette discrimination. Petit à petit les plaisanteries se transforment en harcèlement. La violence prend le pas et tous se retrouvent dans une spirale infernale. Sans chercher à comprendre sans se demander pourquoi les harceleurs suivent un leader imbécile. Enfin la prise de conscience arrive. Axelle ne participait pas mais ne trouvait pas ça bien méchant non plus jusqu’au jour où elle tombe sur la page facebook invitant à la journée du coup de pied à un roux. Un récit simple mais efficace pour ouvrir le débat autour de ce genre de pratiques. Pratiques qui d’ailleurs, passent souvent inaperçues auprès des adultes. Ce qui est très bien montré dans le roman.

- Appréciation :  pourquoi pas ?

- Nom du critique : Sophie Audouard

- Date : mai 2015

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · ,

Saison rouge

3 mai 2015

 

A 17 ans, Kenza a des rêves plein la tête: quitter le Maroc et visiter le monde, vivre une histoire d’amour avec Nabil, le garçon dont elle est éprise. Son destin bascule le jour où quelqu’un surprend le couple en train de s’embrasser: la rumeur se répand dans la cité et arrive aux oreilles de sa famille. La honte s’abat alors sur la jeune fille et ses parents décident de la marier de force à Mouloud, un marocain vivant en France. Kenza est contrainte de quitter son pays et sa famille pour vivre avec un étranger dans un pays inconnu. C’est le début de la descente aux enfers…

Cette nouvelle raconte les rêves brisés d’une adolescente: ses premiers émois amoureux vont se transformer en véritable cauchemar et la mener, malgré elle, à vivre un violent déracinement et une solitude extrême. Jusqu’à cet espoir de reconquête d’une liberté perdue dans un pays qu’elle ne connait pas, l’espoir d’une vie nouvelle et choisie. Le récit du mariage forcé, bien que nécessaire car dénonçant des pratiques actuelles, pèche par la présence de certains lieux communs et par une chute qui n’en est pas vraiment une. Dommage!

Barbara Alhomme

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · , , ,

Dernier été avant l’orage

3 mai 2015

 

Florian et Charles sont des amis d’enfance, inséparables depuis toujours. Du moins, l’étaient-ils avant ce dernier été passé ensemble car Charles répond désormais aux abonnés absents. Que s’est-il passé durant les vacances? Pourquoi leur amitié est-elle soudainement mise à l’épreuve?

Cette nouvelle épistolaire, composée de flash-back, raconte les tiraillements d’une amitié, celle de Florian et Charles. Un incident survenu en pleine montagne, pendant les vacances d’été, et la présence de Mathilde vont mettre à mal les relations entre les deux amis. C’est pendant qu’ils vivront la plus longue nuit de leur vie que les peurs vont se réveiller, que les angoisses vont apparaître au grand jour, laissant chacun plein de rancoeur et d’amertume. Une nouvelle intéressante sur l’amitié, la jalousie et le pardon.

Barbara Alhomme

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · , ,

Faites-moi rire sinon je vous égorge!

8 février 2015

Résumé: Antoine et Lucien, deux copains, se font une joie à l’idée de passer le week-end seuls dans la maison d’Antoine: leurs parents sont partis et ils se sont débarrassés de leurs grandes soeurs qui compte passer ces deux jours ensemble de leur côté dans la maison de Lucien. Au programme, overdose de films d’horreur et de bonbons. Mais le week-end ne se déroule absolument pas comme prévu: un homme étrange s’introduit dans la maison d’Antoine et les deux jeunes collégiens apprennent rapidement que ce dernier s’est échappé de prison. Ce qu’exige cet homme de toute évidence fou et dangereux, est simple: des blagues, ou il fait tout sauter.

Avis: Le format extrêmement court de ce roman (55 pages) correspond tout à fait à la rapidité de l’action qui se déroule. Tout va très vite, parfois trop: on aimerait un peu plus d’introspection mais cela retranscrit parfaitement la vitesse des pensées dans des situations d’urgence. La rapidité du déroulement de l’action accentue la sensation d’angoisse et le fait que les héros sont deux jeunes garçons permet aux lecteurs de s’identifier. Le suspense est bien maîtrisé, jusqu’à la dernière ligne, où l’on a à peine connaissance de l’issue heureuse de cette prise d’otages. Cette fin, un peu abrupte, permet au lecteur d’imaginer lui même une suite: quelles étaient les motivation du kidnappeur, que feront les parents à leur retour, quelle leçon tireront les quatre enfants? Ce petit livre bourré de péripéties peut constituer une bonne entrée en matière pour des lecteurs peu chevronnés.

- Appréciation : recommandé

- Nom du critique : Alexandra Weihoff

- Date : février 2015

Thèmes : · prise d’otages, angoisse, danger, menace

Niveaux : CM2-6ème-5ème

 

 

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · , , , ,

Alabama Blues

8 février 2015

Résumé : Lou a du mal à trouver sa place: au collège il n’arrive pas à se faire d’amis et ses notes sont en chute libre, à la maison il à l’impression qu’il n’intéresse plus personne depuis le divorce de ses parents: sa maman est débordée depuis la naissance de ses deux demi-soeurs jumelles et son papa a une nouvelle petite copine. Même au judo, il a l’impression de se faire brutaliser. Mais la vie de Lou va changer quand il rencontre Dexter LaCie, un SDF virtuose du saxophone qui se révèle être un grand jazzman de la Nouvelle-Orléans, ainsi que le groupe des Chics Types qui vont lui donner le goût de la musique et lui donner un but dans la vie.


Critique

- Avis : Ce roman musical est mélodieux tant par son ton que par sa narration qui mêle avec humour, introspection, amourette, découverte de la musique mais aussi suspense. Mais la musique est également présente autrement: grâce aux QR codes disséminés tout au long du récit, et qui permettent d’écouter la musique dont il est question en le flashant à l’aide d’un smartphone ou d’une tablette. La frustration est alors résolue. Et pour les lecteurs non équipés peuvent tout de même écouter la bande originale du livre sur Internet. En effet, ce roman est avant tout le fruit de la rencontre entre Maryvonne Rippert et des musiciens qui lui ont inspiré cette histoire. Ce roman amène plusieurs personnages à la croisée des chemins pour les faire grandir: en plus du parcours initatique de la découverte de la musique pour Lou, le lecteur est amené à déambuler dans les rues de Lyon et grâce à Dexter on découvre celles de La Nouvelle Orléans, et les charmes de la musique touareg. Lou, qui ne trouve sa place nulle part trouve grâce à la musique une deuxième famille, qui lui permet de mieux accepter les failles de la sienne.

- Appréciation : recommandé

- Nom du critique : Alexandra Weihoff

- Date : février 2015

Thèmes : adolescence, musique, jazz, blues, Lyon, Nouvelle-Orléans, relations parents-enfants, divorce,

Niveaux : 6ème-5ème

 

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · , , , , , , , ,

Les enquêtes de Zoé et Mathéo. Le trésor de l’Abbaye.

7 janvier 2015

51QloTHI4oL.jpg (309×500)

Critique

- Avis : Ce roman policier jeunesse répond à tous les codes du genre: l’action et les rebondissements sont au rendez-vous. L’écriture de Céline le Gallo, très recherchée mais aussi rigolote, utilise des expressions imagées qui peuvent interpeller. Les deux collégiens devenus détectives, embauchés pendant les vacances par leur très stricte professeur d’histoire-géographie permettent une identification immédiate et quasi-unviverselle, incarnant à la fois la culture scolaire à travers Zoé, et l’intelligence pratique en ce qui concerne Mathéo. Le seul reproche concerne le nombre des personnages, trop nombreux à mon goût, apportant chacun des digressions par rapport à l’action principale. C’est apparemment le premier volet des enquêtes de Zoé et Mathéo, les détectives en herbe. On espère une narration plus dépouillée pour le prochain tome!

- Appréciation : Pourquoi pas?

- Nom du critique : Alexandra Weihoff

- Date : Janvier 2015

Thèmes : · Policier

Niveaux : Primaire/Collège

 

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · , , , , , ,

Les Fées de Dieulefit

28 décembre 2014

Avis:

Sarah est une jeune adolescente qui va apprendre à devenir une adulte en embrassant des responsabilités au cœur de la Seconde Guerre Mondiale.

Automne 43: les parents de Sarah, de confession juive, voient leur situation se détériorer à Grenoble. Ils décident de mettre leurs enfants à l’abri pendant qu’ils aideront des persécutés à passer en Suisse. Sarah est envoyée dans une école dans la Drôme, son jeune frère chez de la famille à Lyon.

Dans l’école de Beauvallon, devenue refuge des enfants sous l’Occupation, la vie quotidienne est rythmée par l’angoisse, la faim et les actes de résistance. Sarah y découvre la séparation, la peur pour soi et pour les autres à l’annonce des arrestations de la Gestapo et des déportations, le sens des responsabilités et des sacrifices. Mais elle y rencontre également la délicatesse et la solidarité d’une poignée de femmes et d’hommes. Les fées de Dieulefit, ce sont ceux par qui la survie est possible. La survie, et même la vie, car à l’école de Beauvallon, tout est entrepris pour que les enfants subissent le moins possible les effets de la guerre. Malgré la recherche incessante de nourriture et la prudence qui est de rigueur, les jeux et les leçons sont toujours présents, permettant ainsi aux plus jeunes de s’évader pendant de courts instants…

A travers les yeux d’une adolescente, le roman d’Ahmed Kalouaz rend hommage à ceux qui ont résisté et offert un îlot de liberté à des enfants qui se sont retrouvés du jour au lendemain projetés dans la tourmente de la guerre.

 

Barbara Alhomme

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · ,

Des histoires de chevalier pour réfléchir

5 décembre 2014

Des histoires de chevalier pour réfléchir

 

 
Les histoires de chevalier telles qu’elles sont présentées par Isabelle Wlodarczsyk nous donnent des éclairages sur notre façon de vivre au XXIème siècle avec l’habileté de se mettre à la hauteur des préoccupations des jeunes. Les récits chevaleresques sont au programme de français en cinquième et ce petit livre permet de prolonger habilement une séquence ou d’alimenter à très bon escient un café philo. Si les histoires délivrent des notions tout à fait propres aux récits de chevalerie, tels que l’amour courtois, les croisades, les valeurs vont au delà du contexte et permettent d’entamer une réflexion sur des concepts intemporels comme l’amitié, la fidélité, la trahison. C’est court, les reformulations sont très bien écrites, recontextualisent les histoires dans le présent en les intégrant dans des situations que les élèves peuvent vivre tous les jours, ce qui permet d’engager le débat rapidement et les voilà qui, comme Monsieur Jourdain, se retrouvent à philosopher sans en avoir l’air! Une mention spéciale pour les illustrations de Yann Autret, qui sont aussi savoureuses qu’hilarantes et peuvent également servir dans le débat.  
 

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · , , , , , , ,

La grande famille des tout-seuls

18 novembre 2014

 

La grande famille des tout-seuls

Parce qu’il a l’impression que dans ce monde, «  si t‘es pas deux, t’es fichu », Jérémie, 6 ans, décide d’aider sa mère à trouver un  compagnon qui pourra en même temps faire office de  «  papa de remplacement. » Dans l’espoir de trouver la perle rare, le garçon  fait la liste des tout-seuls de son entourage et rédige  une petite annonce  à leur intention : "Ma maman est toute seule. Vous aussi vous êtes tout seul. Voulez-vous être deux pour avoir une maison et un jardin avec une balançoire? 
Merci beaucoup. Jérémie, 1er étage."»

Dans ce petit roman tendre apparaissent sous la plume d’un narrateur de 6 ans les thèmes de la séparation, de la solitude et des difficultés financières. Même si on a du mal à croire qu’un enfant de cet âge puisse s’exprimer ainsi (candide parfois par ses expressions, mais très mature dans ses réflexions), il n’en reste pas moins que ce texte sensible pourra interpeller de jeunes lecteurs à partir de 9 ans ;  ils n’auront aucun mal à lire en autonomie ce texte écrit simplement qui pourra prêter à des discussions  philosophiques sur le thème de la solitude et de la solidarité.

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · , ,

Avec un peu d’amour et beaucoup de chocolat

15 octobre 2014

Critique

- Avis : Une histoire en deux temps, deux destins diamétralement opposés en fonction des aléas de l’existence. Qui ne s’est jamais demandé quel tour aurait pris sa vie si ses choix avaient été différents, si les événements avaient pris une autre tournure ? Christian Grenier, prolifique auteur pour la jeunesse, nous propose ici deux romans. Un petit changement du destin, on rate ou on prend son train, et la vie s’en trouve chamboulée.
Deux récits à la première personne, emmenés par cette jeune écrivain en herbe, Emma Dufay. Qu’elle rate ou qu’elle prenne le train, ce matin du 3 juillet, c’est toute son existence qui va être chamboulée. Deux destins incroyables, puisque d’une façon ou d’une autre, l’ordinaire n’a plus cours dans la vie de la jeune femme. En cela, les deux récits sont trépidants et très rythmés. L’écriture est fluide et plaisante et le lecteur se laisse porter par ces aventures hors du commun. Les rebondissements sont parfois un peu invraisemblables et ici ou là le lecteur attentif notera quelques bévues. Mais l’exercice d’écriture est très intéressant et mérite le détour.

- Appréciation : Recommandé

- Nom du critique : Alice Rigollet

- Date : octobre 2014

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · , , , ,