Canopé de l'académie de Paris

Comité de Lecture Jeunesse du Canopé de Paris

Le Comité de Lecture de Littérature Jeunesse vous propose ses chroniques





Recherche dans la rubrique 'La vie – Oskar'

Signe distinctif roux

20 mai 2015

 

Critique

- Avis : Gros, petit, chaussé de lunettes ou équipé d’appareils dentaire les moqueries commencent souvent sous forme de plaisanteries bon enfant. Mais il suffit d’un rien pour qu’elles transforment en enfer la vie de celui qui les subit. Harold est roux et tout de suite il devient la cible des faibles, des laissés pour compte. Réagir, laisser faire Harold ne sait plus vu qu’il a tout essayé? C’est d’autant plus difficile que cela dure depuis son plus jeune âge. Le roman d’Anouk Bloch-Henry traduit avec intelligence la montée de cette discrimination. Petit à petit les plaisanteries se transforment en harcèlement. La violence prend le pas et tous se retrouvent dans une spirale infernale. Sans chercher à comprendre sans se demander pourquoi les harceleurs suivent un leader imbécile. Enfin la prise de conscience arrive. Axelle ne participait pas mais ne trouvait pas ça bien méchant non plus jusqu’au jour où elle tombe sur la page facebook invitant à la journée du coup de pied à un roux. Un récit simple mais efficace pour ouvrir le débat autour de ce genre de pratiques. Pratiques qui d’ailleurs, passent souvent inaperçues auprès des adultes. Ce qui est très bien montré dans le roman.

- Appréciation :  pourquoi pas ?

- Nom du critique : Sophie Audouard

- Date : mai 2015

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · ,

Avec un peu d’amour et beaucoup de chocolat

15 octobre 2014

Critique

- Avis : Une histoire en deux temps, deux destins diamétralement opposés en fonction des aléas de l’existence. Qui ne s’est jamais demandé quel tour aurait pris sa vie si ses choix avaient été différents, si les événements avaient pris une autre tournure ? Christian Grenier, prolifique auteur pour la jeunesse, nous propose ici deux romans. Un petit changement du destin, on rate ou on prend son train, et la vie s’en trouve chamboulée.
Deux récits à la première personne, emmenés par cette jeune écrivain en herbe, Emma Dufay. Qu’elle rate ou qu’elle prenne le train, ce matin du 3 juillet, c’est toute son existence qui va être chamboulée. Deux destins incroyables, puisque d’une façon ou d’une autre, l’ordinaire n’a plus cours dans la vie de la jeune femme. En cela, les deux récits sont trépidants et très rythmés. L’écriture est fluide et plaisante et le lecteur se laisse porter par ces aventures hors du commun. Les rebondissements sont parfois un peu invraisemblables et ici ou là le lecteur attentif notera quelques bévues. Mais l’exercice d’écriture est très intéressant et mérite le détour.

- Appréciation : Recommandé

- Nom du critique : Alice Rigollet

- Date : octobre 2014

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · , , , ,