Canopé de l'académie de Paris

Comité de Lecture Jeunesse du Canopé de Paris

Le Comité de Lecture de Littérature Jeunesse vous propose ses chroniques





Recherche dans la rubrique 'Romans policiers pour des 6èmes-5èmes'

Les enquêtes de Zoé et Mathéo. Le trésor de l’Abbaye.

7 janvier 2015

51QloTHI4oL.jpg (309×500)

Critique

- Avis : Ce roman policier jeunesse répond à tous les codes du genre: l’action et les rebondissements sont au rendez-vous. L’écriture de Céline le Gallo, très recherchée mais aussi rigolote, utilise des expressions imagées qui peuvent interpeller. Les deux collégiens devenus détectives, embauchés pendant les vacances par leur très stricte professeur d’histoire-géographie permettent une identification immédiate et quasi-unviverselle, incarnant à la fois la culture scolaire à travers Zoé, et l’intelligence pratique en ce qui concerne Mathéo. Le seul reproche concerne le nombre des personnages, trop nombreux à mon goût, apportant chacun des digressions par rapport à l’action principale. C’est apparemment le premier volet des enquêtes de Zoé et Mathéo, les détectives en herbe. On espère une narration plus dépouillée pour le prochain tome!

- Appréciation : Pourquoi pas?

- Nom du critique : Alexandra Weihoff

- Date : Janvier 2015

Thèmes : · Policier

Niveaux : Primaire/Collège

 

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · , , , , , ,

Arno et le Voleur de Coeur

22 janvier 2012

 

Critique

- Avis : Le choix de la garde des enfants est-il une vraie question que se pose les parents ? Quel effet peut avoir la garde alternée sur les enfants? Les parents ont-ils toujours le courage d’expliquer pourquoi ils se séparent ? De vraies questions dans une séparation. C’est ainsi que l’auteur met en scène l’histoire d’Arno. S’adressant à un public de jeunes lecteurs, l’auteur a fait le choix de dédramatiser la situation en introduisant l’enquête du voleur de cœur. Pourquoi pas ? Il insiste aussi sur les réflexions d’Arno. Ecrit à la 3ème personne,  le texte se met en italique pour faire ressortir les réflexions d’Arno. N’aurait-il pas été plus simple de l’écrire à la première personne directement. Ce changement de police perturbe un peu la lecture.

- Appréciation : Pourquoi pas ?

- Nom du critique : Sophie Audouard

- Date : janvier 2012

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · ,