Canopé de l'académie de Paris

Comité de Lecture Jeunesse du Canopé de Paris

Le Comité de Lecture de Littérature Jeunesse vous propose ses chroniques





Recherche dans la rubrique 'Milan'

Mon voisin est un monstre

25 avril 2015

 

 

Critique

-    Avis : Timéo a un nouveau voisin. Bientôt se répand la rumeur qu’un ogre ou un monstre habite dans le village… Une première lecture destinée aux enfants entrant en CP, où l’histoire est précédée de petites séquences pédagogiques de découverte des mots. Le texte, assez faible, ne pousse pas jusqu’à son terme le ressort comique de l’exagération et du fantasme ; on préfèrera, sur une trame similaire, « Comment ! Vous saviez pas ? » de Jean-Luc Allart et Gilbert Lafaille (Editions Les Grandes Personnes).

-    Appréciation : Pourquoi pas ?

-    Nom du critique : Séverine Billot

-    Date : mai 2015

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: ·

Je ne veux pas lire !

25 avril 2015

 

 

Critique

-    Avis : Un petit roman sensible sur l’apprentissage de la lecture et l’entrée au CP, qui interroge les notions de gain et de perte. Apprendre à lire, est-ce perdre la relation avec ses parents lors de l’histoire du soir ? Ou gagner en autonomie, et pouvoir soi-même transmettre la saveur d’une histoire ? Un traitement sensible pour cette première lecture aux nombreuses et agréables illustrations.

-    Appréciation : Recommandé

-    Nom du critique : Séverine Billot

-    Date : mai 2015

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: ·

Princesse la tornade

25 avril 2015

 

Critique

-    Avis : Un texte plein d’humour qui joue avec les stéréotypes fille/garçon et les projections des parents sur leur progéniture tout en détournant les codes du conte. Très illustré, ce petit roman constitue une première lecture simple et attrayante. Petite note d’humeur : l’humour « rot » constitue-t-il un passage obligé des romans destinés aux 6-7 ans ? Le texte n’a pas besoin de cela pour amuser le lecteur !

-    Appréciation : Recommandé

-    Nom du critique : Séverine Billot

-    Date : mai 2015

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: ·

La chasse au secret

25 avril 2015

 

Critique

-    Avis : Une petite enquête amusante qui joue sur les mots et les situations comiques que génère leur représentation : ce « p…. ch… », est-ce un prince charmant ? Ou un pirate chevelu ? Et pourquoi pas un pingouin chauve ? Un texte court et simple, facile à suivre et à comprendre, bien adapté aux lecteurs débutants.

-    Appréciation : Recommandé

-    Nom du critique : Séverine Billot

-    Date : mai 2015

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · ,

Boys don’t cry

5 mars 2012

 

Critique

- Avis : Le récit s’organise autour de chapitres mettant en scène tour à tour Dante et son frère Adam. Chacun racontant ses difficultés au quotidien, ses doutes face à l’avenir.  Un roman sur le thème des enfants parents, sur l’immaturité des garçons adolescents, sur l’importance de la contraception. Dommage que ce ne soit qu’une succession de clichés. Juste au moment où Mélanie arrive, il faut changer la couche, Emma a fait caca. Est-ce un hasard aussi si le père de Dante a lui même épousé sa mère parce qu’elle était enceinte? Quant à Adam le petit frère gay, il a justement l’instinct maternelle. Sans oublier les services sociaux prêts à tout pour le bien de l’enfant. Mais aussi  les homophobes, les adolescents jaloux en échec scolaire… Un sujet important qui ainsi traité a toutes les chances de manquer sa cible.

- Appréciation : je n’ai pas aimé

- Nom du critique : Sophie Audouard

- Date : mars 2012

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · , , ,

Métal Mélodie

26 janvier 2011

Critique

- Avis : Un beau témoignage des relations conflictuelles parents enfants. Conflictuelles mais inconsciemment nécessaires. Alors quelle n’est plus sur son dos pour lui faire des remarques sur sa façon de s’habiller ou sur le niveau sonore de sa musique sa mère manque à Luce. La quête qu’elle entreprend va la construire. La dernière partie du roman est particulièrement réussie. Arrivée à Grenade, tout en cherchant sa mère, Luce découvre la vie. Contraintes et  plaisirs mêlés elle comprend le sens des liens qu’elle a tissés. Quand enfin elle retrouvera sa mère, Luce aura découvert ses secrets. C’est  alors ensemble, que la mère et la fille, reprendront le cours de leur vie…

- Appréciation : Coup de coeur

- Nom du critique : Sophie Audouard

- Date : Janvier 2011

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · , ,

Innocents

8 février 2009

Critique

Avis : Ce livre se lit d’une traite par des lecteurs qui se sentent proches de la jeune fille et souhaitent de tout cœur qu’elle fasse la lumière sur cette injustice. Les personnages sont très bien dépeints, des adolescents en pleine mutation qui doivent subir une accusation pour homicide involontaire : un monde qui bascule.
Pour autant ce roman n’est pas un chef d’œuvre. Si l’intrigue policière est captivante, on peut rapidement se lasser de certains rebondissements qui n’apportent rien d’autre que quelques pages en plus !

Appréciation : Recommandé

Nom du critique : Caroline Defresne

Date : Février 2009

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · , , , ,

V-Virus

22 octobre 2008

Critique :
- Avis :
Un roman d’anticipation qui s’inscrit typiquement dans le genre « science-fiction ». Rien n’est laissé au hasard. Le personnage principal est le narrateur. Le récit est volontairement confus pour mieux captiver le lecteur. De temps à autre, des chapitres expliquant le fonctionnement de certains parasites ponctuent le récit. Sans grand intérêt pour l’histoire, cependant ils ravivent la peur et le dégoût. Imaginez-vous malade sans le savoir. Porteur d’un parasite qui tout au fond de vous attend son heure. Son objectif, se propager. Son intérêt, ne pas tuer son hôte. Scott Westerfeld se régale en promenant son personnage à travers les profondeurs de la terre. Submergé de rats, attaqué de toute part Cal parviendra à trouver l’amour dans ce chaos… Le roman se termine sans que le monstre des enfers ait été éradiqué. L’auteur nous réserve-t-il une suite ?
- Appréciation : Recommandés (Sélection 3ème / Lycée Prix Tatoulu 2009)
- Nom du critique : Sophie Audouard
- Date : avril 2007

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · ,

Les héritiers du Stiryx

22 octobre 2008

Critique :
- Avis : Le roman d’Elodie Tirel est un véritable récit d’héroïc fantasy. Construit avec beaucoup de précision il ne ménage pas les rebondissements. La magie est utilisée sans trop de débordement. L’auteur n’a pas ménagé le soin des détails dans la présentation de chacun des personnages. Le récit est ainsi vivant et le lecteur peut laisser libre cours à son imagination. Les forces du mal sont d’autant plus présentent qu’elles bénéficient d’une écriture à la première personne. Et interviennent au gré des chapitres dans des parties imprimées en italique. Le reste du récit est porté lui par un narrateur. Zan le passeur est un jeune adolescent insouciant au début du roman. Puis au fur et à mesure des épreuves il renforce son caractère pour devenir un jeune homme aux nombreuses qualités de cœur. Ce voyage est pour lui un passage de l’enfance à la maturité. Une lecture qui plaira à n’en pas douter à tous les fans du genre qui peuple aujourd’hui la littérature jeunesse. Un héroïc fantasy à conseiller. Il n’est pas impossible qu’il y ait une suite car il apparaît plus souvent sous le titre « le voyage du Stiryx » que sous celui « Les héritiers du Styrix »
- Appréciation : 
Recommandé (Sélection 5ème / 4ème Prix Tatoulu 2009)

- Nom du critique : Sophie Audouard
- Date : avril 2007

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · ,

Judy portée disparue

22 juin 2008

Critique :
- Avis : 
Moins original dans la construction du récit que son précédent roman, Anne Cassidy sait néanmoins bien ménager le suspens. Kim est la narratrice de se roman écrit à la première personne. Terriblement affectée par la disparition de sa sœur elle s’en croit responsable. Elle se souvient même aujourd’hui avoir inventé une histoire de camionnette rouge tant les policiers la pressaient de questions. Tout est de sa faute si on n’a pas retrouvé sa sœur. Alors elle s’accroche à l’idée que sa sœur est encore vivante quelque part. Son amie Teresa l’en assure. Une amie à elle l’a reconnue après l’émission diffusant le portrait de ce que serait Judy aujourd’hui. Une histoire poignante où la culpabilité empêche Kim de regarder la vérité en face et de l’affronter. Elle occupe toute la place dans le roman. Anne Cassidy ne dévoile la vérité qu’à la toute fin de son roman ce qui multiplie l’intérêt du lecteur. Un roman à suspens qui ravira les amateurs.
- Appréciation : Recommandé
- Nom du critique : Sophie Audouard
- Date :
mai 2008

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · ,