Canopé de l'académie de Paris

Comité de Lecture Jeunesse du Canopé de Paris

Le Comité de Lecture de Littérature Jeunesse vous propose ses chroniques





Recherche dans la rubrique 'Médium – Ecole des loisirs'

Broadway Limited. 1, Un dîner avec Cary Grant

1 juin 2015

 

 

Critique

-    Avis : New York sous la neige, en musique et en technicolor ! A travers les yeux de Jocelyn, la pension Giboulée devient le point focal à partir duquel, à la manière d’un pop-up, se déploient une ville, des vies, un univers où foisonnent suspense et sentiment. Dans ce magnifique roman choral, porté par une écriture aussi luxuriante que gourmande, s’entremêlent une multiplicité de récits – la découverte de New-York, la recherche du père, de l’amant, de l’amour… Ici, tout prend relief, vit, respire, devient palpable : les personnages, le cœur de la cité, l’époque. Chaque page regorge d’humour et de trouvailles ; de l’association inédite de deux simples mots jaillit l’émotion. Sans rien masquer des aspects sombres de l’Amérique – la ségrégation raciale, le maccarthysme – Malika Ferdjoukh multiplie les clins d’œil : l’on croise de délicieuses débutantes nommées Grace Kelly et Sarah Vaughan, les chats de la maisonnée répondent aux noms de Mae West et Betty Grable… L’omniprésence des références musicales et cinématographiques offre une somptueuse plongée dans les années 40, ne gênant en rien le plaisir de lecture des néophytes. 600 pages d’éblouissement.

-    Appréciation : Coup de cœur

-    Nom du critique : Séverine Billot

-    Date : juin 2015

 

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · , ,

Le dernier chant

9 mai 2015

Critique

-    Avis : A travers les yeux d’une jeune fille de quinze ans, un pan de l’histoire européenne encore peu abordé en littérature jeunesse : la persécution des Juifs séfarades par l’Inquisition et leur expulsion d’Espagne, qui prend un relief douloureux au regard des événements du XXe siècle et du contexte actuel. Un roman historique bien documenté où l’on découvre avec effroi la condition des Juifs espagnols, qu’il s’agisse des marranes – nom péjoratif particulièrement brutal puisqu’il signifie « porcs » – ou des conversos, nouvellement convertis à la religion catholique mais demeurés secrètement fidèles à la foi juive. Les origines juives de Tomas de Torquemada, Grand Inquisiteur et grand pourvoyeur de bûchers, pourront surprendre, mais sont bien réelles. On peut toutefois regretter des personnages un peu trop lisses, dont les aventures tiennent plus à la volonté de l’auteur de faire progresser l’histoire qu’à leur personnalité propre. Un roman qui se lit avec plus d’intérêt que d’émotion… mais un intérêt réel.

-    Appréciation : Recommandé

-    Nom du critique : Séverine Billot

-    Date : mai 2015

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · ,

La soupe américaine

21 janvier 2015

 

 

C’est un roman assez inclassable. Entre vie de famille, maladie des grands -parents, relation frères-soeurs, et témoignage sur la résistance, la guerre civile et les camps d’internement dans la Grèce des années 1945…

Dans cette macédoine littéraire (excusez, le jeu de mots est facile), beaucoup d’humour et de tendresse permettent de lier le tout. C’est un récit à deux voix. Manon, 13 ans et son frère Johnny, la vingtaine, se partagent les chapitres. On avance vers l’inéluctable disparition d’une génération, des témoins d’une époque, la maladie guette l’aïeul. Mais le voyage sur la terre natale du grand-père permet à toute la famille de comprendre ses obsessions et sa douleur de n’avoir jamais su le destin de son propre frère, compagnon de résistance jusqu’à sa disparition.

Deuxième publication d’Anaïs Sautier, ce roman foutraque, à la fois grave, généreux et tendre réconforte car la transmission entre les générations a bien lieu.

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · , , , , ,

Le passage du diable

11 juin 2014

 

 Avis :

Les débuts de ce roman sont prometteurs, ils jouent la partition gothique du château anglais hanté par des personnages morts mystérieusement. Au programme des figurines maléfiques et une maison de poupées aux pouvoirs salvateurs. Malheureusement, on devine trop tôt le ressort de l’intrigue et le personnage incarnant le Mal n’est pas très crédible. Je ne suis donc pas aussi enthousiaste que Michel Abescat dans sa critique de Télérama.

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · , , , , , , ,

Lili Babylone

7 mai 2014

 

Critique

- Avis : Claire Maugendre, scénariste pour la jeunesse, metteuse en scène et réalisatrice, signe ici un premier roman touchant et intime. Un roman en phase avec l’actualité, qui questionne sans cesse le rapport à l’autre et au monde. Dans un univers très référencé aux arts visuels (street art, Francis Bacon, photographie, cinéma, théâtre), Lou cherche sa voie. Dans ce climat bouillonnant, elle va apprendre à grandir, pas à pas, découvrant l’amour, ses joies, ses peines, ses doutes. Un roman touchant, sensible, proposant une réflexion intéressante et personnelle sur les thèmes de la mixité, la laïcité, l’immigration, l’amour, l’amitié… la vie, tout simplement. Et si de nombreuses questions sont ici posées, entraînées par une plume douce et franche, sans tabous, ce roman n’a pas vocation d’y répondre.

- Appréciation : Coup de coeur

- Nom du critique : Alice Rigollet

- Date : mai 2014

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · , , , ,

Calpurnia

30 mars 2014

 

Critique

- Avis : Cette tranche de vie située dans le Sud des Etats-Unis dans les années 1897 dépeint à merveille l’atmosphère des maisons bourgeoises au coeur des plantations et les contraintes qui pesaient qui les filles. Le tout du point de vue de la fillette, qui nous fait part de son sentiment d’injustice. C’est un cri du coeur qui n’oublie pas l’humour, ainsi chaque chapitre débute par une exergue empruntée à De l’origine des espèces de Darwin, Calpurnia est tenue de lire l’ouvrage pour ne pas décevoir son grand-père. Ces exergues laissent deviner qu’elle avance péniblement vu son jeune âge, mais surtout offrent un savoureux contrepoint à l’évocation de la vie familiale. (Prix Sorcières 2014 dans la catégorie ROMANS ADO)

- Appréciation : Recommandé

- Nom du critique : Hélène Gontier

- Date : mars 2013

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · , , , ,

les cinq bonheurs de la chauve-souris

23 juin 2010

 

Critique

- Avis : Le mystère reste entier sur la situation de Lou et Salomé dans cette forêt. On apprend peu à peu que ce lieu est lié à un souvenir d’enfance,  un oncle… La description des parties de pêche est remarquable. Malgré les difficultés rencontrées, les soeurs sont solidaires dans le secret qui les lie. Salomé se sent coupable, elle qui n’a rien pu faire pour Lou, si petite devant leur beau-père qui a abusé d’elle. Une écriture efficace, un univers magique qui font de ce roman un paradoxe.  L’auteur a choisi d’opposer la violence de l’inceste à la poésie des mots. Une réussite

- Appréciation : Coup de coeur

- Nom du critique : Sophie Audouard

- Date : juin 2010

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · ,

Ma rencontre avec Violet Park

22 juin 2010

 

Critique

- Avis : Lucas ne le sait pas lui même mais à  travers l’enquête qu’il  mène autour de l’abandon de cette urne funéraire c’est l’explication de la disparition de son père qu’il essaie de comprendre.  En effet, sans qu’il n’ait laissé aucune explication ni aucune trace Pete Swain a disparu du jour au lendemain. Laissant sa famille dans l’incompréhension totale et dans le doute. En retraçant  la vie de son père avant  son départ Lucas va apprendre à le connaître. Il va aussi découvrir qui il est en réalité. Enfin, il va abandonner l’image, que petit garçon il avait de lui celle d’un homme beau fort et invincible qu’ont, de leur père,  tous les enfants. Un roman à la fois drôle et profond qui parle de la mort sans tabou.

- Appréciation : Pourquoi pas ?

- Nom du critique : Sophie Audouard

- Date : Juin 2010

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · ,

C’est l’aventure

2 avril 2010

 

Critique

- Avis : Excepté la collection « Nouvelles » chez Thierry Magnier ce n’est pas si souvent que les éditeurs de littérature jeunesse proposent des nouvelles à ses lectuerus Toutes différentes bien qu’inspirées d’aventure on reconnaît néanmoins le style particulier de certains comme Andren ou Moka.

- Appréciation : Pourquoi pas ?

- Nom du critique : Sophie Audouard

- Date : Avril 2010

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES:

Mon petit coeur imbécile

19 novembre 2009

 

- Avis :

Voici un roman très tendre, à l’écriture fluide. Le récit se déroule à travers les yeux de la jeune narratrice Sisanda. A travers elle, on sent l’inquiétude de sa mère mais aussi son amour pour sa fille et sa pugnacité à aller jusqu’au bout de son projet.

La vie dans le village est bien décrite (le téléphone unique chez l’épicier, les dons de guérisseuse de la grand-mère de Sisanda…).

- Appréciation : Coup de cœur - Nom du critique : Anne Crétois-Legrand

- Date : novembre 2009

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · , , ,