Canopé de l'académie de Paris

Comité de Lecture Jeunesse du Canopé de Paris

Le Comité de Lecture de Littérature Jeunesse vous propose ses chroniques





Le dernier métro

1 février 2012

Auteur : Léon, Christophe

Éditeur : La Joie de Lire

Collection : Encrage

Date de parution : janvier 2012

Nature : roman

Genre : fait de société, témoignage

Résumé : Daniel jeune lycéen vit avec son père, ouvrier aux usines Renault de Boulogne Billancourt et fervent militant du parti communiste. Sans être monotone, leur vie est ponctuée d'habitudes depuis la mort d'Yvonne la mère de Daniel. En ce mois de janvier 1962 la France est divisée par les événements de la guerre d'Algérie. Les manifestations sont interdites. Mais pour Maurice le militant de la cause ouvrière, il n'est pas question de céder aux pressions. En partant à l'usine le matin il donne rendez-vous à son fils au métro Filles du Calvaire à 18h30 . C'est de la place de la Bastille que démarrera la grande manifestation pour la paix en Algérie.

 

Critique

- Avis :  Ce roman est l’occasion de vivre un témoignage. Celui d’un ouvrier, ancien résistant, militant au parti, mais aussi celui d’un père espérant pour son fils une vie meilleure. Ce roman c’est aussi le reflet d’une époque troublée par les événements de la guerre d’Algérie . Christophe Léon a bien choisi ses personnages. Maurice l’ouvrier, s’il n’a pas été longtemps à l’école il n’en est pas pour autant ignorant. Avec lui on découvre la condition ouvrière et l’engagement militant. Daniel qui voue une véritable admiration pour ce père à qui il voudrait ressembler est un adolescent qui regarde pour la première fois la vie et ses difficultés. Avec lui on découvre la vie lycéenne avant 68. Les faits relatés dans leur objectivité ainsi que la chronologie inversée du récit renforcent l’impact de témoignage de ce roman. Depuis la rentrée 2011, films, conférences et témoignages sortent de l’ombre ces événements. A travers  « Le dernier métro » il est possible de donner aux adolescents d’aujourd’hui l’opportunité de questionner et de réfléchir à cette période de l’Histoire contemporaine de la France. Un roman dont il ne faut surtout pas se priver. A signaler également autour de la guerre d’Algérie la réédition chez Gallimard collection Scripo du roman de Virginie Buisson « l’Algérie ou la mort des autres » et ceux de Jean-Paul Nozière « le ville de Marseille » et « Un été algérien ».

- Appréciation : Coup de coeur

- Nom du critique : Sophie Audouard

- Date : février 2011

 

Thèmes : · , , , ,

Niveaux : 3ème / Lycée