Canopé de l'académie de Paris

Comité de Lecture Jeunesse du Canopé de Paris

Le Comité de Lecture de Littérature Jeunesse vous propose ses chroniques





L’enfant du jeudi

6 mars 2012

Auteur : Hartnett, Sonya

Éditeur : Les grandes personnes

Date de parution : août 2011

Nature : roman

Genre : psychologique

Résumé : La vie est rude à la ferme. Pa fait toujours les mauvais choix et la terre ne donne rien. Du haut de ses sept ans Harper Flute raconte la vie de sa famille. Son frère Devon qui rêve d'avoir un cheval. Sa sœur Audrey qui espère se marier. Caffy le dernier né qui couche dans un tiroir. Ma qui tant bien que mal se débrouille pour faire à manger. Tin né juste après elle qui ne pense qu'à creuser et qui disparaît de plus en plus longtemps...

 

Critique

- Avis : Après la première guerre mondiale, le gouvernement australien a distribué des terres aux soldats pour qu’ils s’installent. Mais ne s’improvise pas fermier qui veut surtout sur des terres exploités jadis par des chercheurs d’or. Le Roman de Sonya Hartnett décrit très bien la pauvreté de l’époque touchée en plus par la grande dépression. Vue par Harper, une petite fille de sept ans, cette pauvreté n’est pas terrible. La famille est unie et les parents rigoureux mais justes dans leur éducation. Tin l’enfant du jeudi fait basculer le récit. Il creuse sans jamais laisser de terre derrière lui. Il creuse sans jamais revenir. Il creuse tant et si bien que la maison finit par s’écrouler. Dès l’apparition de Tin on cherche la métaphore, en vain. Il creuse comme son père avant lui dans les tranchées ? Il creuse comme les chercheurs d’or qui vivaient ici avant lui ? Il creuse pour s’enfuir et échapper à la pauvreté ? La fin du roman ne donne pas de réponse. Mais en faut-il vraiment une ? Peut-être suffit-il de se contenter du regard de Haper qui peu à peu sort de l’enfance ? Le débat c’est certain est ouvert avec le lecteur.

- Appréciation : recommandé

- Nom du critique : Sophie Audouard

- Date : mars 2012

Thèmes : · ,

Niveaux : 3ème / Lycée