Canopé de l'académie de Paris

Comité de Lecture Jeunesse du Canopé de Paris

Le Comité de Lecture de Littérature Jeunesse vous propose ses chroniques





Je suis la fille du voleur

21 octobre 2008

Auteur : Chabas, Jean-François

Éditeur : Ecole des Loisirs

Collection : Neuf - Ecole des Loisirs

Date de parution : mars 2008

Nature : journal

Genre : Sentimental

Résumé : C’est Noël. Pour seul cadeau Dora reçoit un vieux cahier. Elle vit chez son oncle et sa tante en attendant le jugement de son père. C’est ça ou le foyer. Patricia et Claude ne pensent qu’à l’argent. Belle maison, belle voiture et un magasin de souvenirs qui rapporte… Dora n’est pas habituée à cette vie égoïste. Avec son père si les fins de mois sont difficiles ensemble ils ne manquent de rien. En plus pour Bruno son cousin, Dora est la fille du voleur. Si son père a volé, c’était pour elle. Chaque soir elle voit sa tante noter ce que lui coûte sa garde. C’est quand même la sœur de son père ! Jour après jour en attendant le jugement, elle confie ses difficultés à son vieux cahier. Un jour, s’en est trop. Elle décide de retourner vivre au chalet de son père. Daniel, un ami qui connaît bien Loïc et Dora la retrouve. Il l’emmène chez lui en attendant la décision du tribunal. Loïc est libéré. Il devra rembourser les dégradations de la boutique. Après des mois de séparation Dora est prête à tout faire pour lui rendre la vie plus facile.

Critique :
- Avis : Ce ne sont pas les plus riches qui sont les plus généreux. Le livre de Jean-François Chabas en est un bon témoignage. Le journal que Dora écrit jour après jour nous présente une petite fille bien mûre pour son âge. Elle vit seule avec son père. Sa mère ne supportait plus cette vie de labeur sans argent. Elle n’aimait pas non plus le chalet, sombre et traditionnel. Elle les a abandonnés pour partir vers un horizon plus luxueux. Pour Dora et son père la vie n’est pas facile. D’un tempérament entier Loïc ne trouve pas d’emploi stable. En fait il  est meurtri par le devenir de sa vallée savoyarde. Le tourisme a certes apporté beaucoup d’argent mais il a aussi défiguré le paysage. Ce sont des gens comme l’oncle et la tante de Dora qui ont participé à cette destruction progressive uniquement par appât du gain. Ce roman est attachant. Il permet d’aborder avec de jeunes lecteurs la forme du journal, l’écriture à la première personne. Il amorce un débat important autour de l’équilibre entre l’homme et la nature.
- Appréciation :
Coup de coeur (Sélection 6ème Prix Tatoulu 2009)

- Nom du critique : Sophie Audouard
- Date : avril 2008

Thèmes : · , , , ,

Niveaux : Pour Tous - 6ème