Canopé de l'académie de Paris

Comité de Lecture Jeunesse du Canopé de Paris

Le Comité de Lecture de Littérature Jeunesse vous propose ses chroniques





La brigade de l’oeil

22 octobre 2008

Résumé : Toutes les images sont interdites sur l’ensemble du territoire de Rush Island depuis vingt ans. Les brigades de l’œil, dirigées par le capitaine Falk sont là pour veiller au respect des règles. Tout contrevenant se voit immédiatement crever les yeux au pyroculis. Kao a quinze ans. Il appartient à la génération vierge de toute image. Pourtant, il les deal dans les bars de la ville. Un jour un de ses clients lui apprend qu’une vieille dame conserve sans le savoir des centaines de films dans son grenier. Kao voit cette découverte comme le moyen de retrouver le passé. Il prévient Fuji, qui depuis l’interdiction des images n’a de cesse de conserver tout ce qui pourrait un jour les faire revivre. Kao va prendre tous les risques pour ne sauver que trois bobines et annoncer par des tracts une projection publique. Mais le capitaine Flak est intraitable. Armés de lance-flammes, ses hommes pénètrent dans le théâtre où la projection publique a commencé. C’est la panique, les spectateurs sont pris au piège et brûlés vifs les uns après les autres.

Critique :
- Avis : Tous les habitants de Rush Island sont persuadés que les images sont l’opium inoculé par la télévision et le cinéma. Si souvent le lecteur hésite entre la Chine ou le Japon, peut importe où se passe l’action. Il s’agit d’une société où les images sont stigmatisées. Dans d’autres, plus proches de nous ce sont les livres. Comme à chaque fois, Guillaume Guéraud est percutant et sans concession dans le récit. La langue est souvent crue et les descriptions plus que réalistes. La violence est présente dans toute son horreur et dans toute son absurdité. Il propose au lecteur une construction plutôt originale du récit. Le narrateur précède l’action. Puis au chapitre suivant l’auteur fait entrer les personnages qui font vivre l’action. Le lecteur peut ainsi connaître le point de vue et l’engagement de chacun des personnages dans tous les moments clés du roman. Le clin d’œil de l’auteur au film de Chaplin « les temps modernes » n’est pas un hasard. Il montre l’intérêt qu’il porte au cinéma. Un roman qui ravira les cinéphiles et qui je l’espère donnera envie aux novices de découvrir tous les grands films cités dans ce roman.
- Appréciation : Coup de coeur (Sélection 3ème / Lycée Prix Tatoulu 2009)
- Nom du critique : Sophie Audouard
- Date : janvier 2008

Thèmes : · , ,

Niveaux : Pour tous - 3ème / Lycée