Canopé de l'académie de Paris

Comité de Lecture Jeunesse du Canopé de Paris

Le Comité de Lecture de Littérature Jeunesse vous propose ses chroniques





Catherine de la Clergerie, Claire de Gastold, Le Chat du Yangtsé.

26 novembre 2014

 

Le Chat du Yangtsé
 

Critique

- Avis :

Un album grand format, aux illustrations généreuses, pour une découverte de la Chine mêlant poésie et gastronomie. Une approche originale et élégante, mais l’on aurait aimé une imbrication plus étroite entre imaginaire et réalité : le recours à d’authentiques poèmes et à de véritables préparations culinaires (avec par exemple un renvoi en fin de livre aux textes de référence et une présentation des recettes réalisées) aurait donné une assise plus forte au récit et ouvert d’intéressantes pistes pour prolonger la lecture.

- Appréciation : Pourquoi pas ?

- Nom du critique : Séverine Billot

- Date : novembre 2014

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · ,

La vie en rouge

11 juin 2009

 

- Critique :
- Avis :

L’auteur, qui a vécu 20 ans en Chine, s’est inspirée de témoignages qu’elle a recueillis. Ce roman fort à deux voix, ponctué de descriptions très détaillées et réalistes, nous fait entrer dans la vie quotidienne de la Chine maoïste où l’euphorie des premiers temps de la Révolution culturelle laisse vite la place à une crainte du lendemain. Les familles chinoises sont alors écartelées; les parents et les enfants étant envoyés dans diverses parties du pays et soumises à une propagande sans répit (rééducation, autocritique obligatoire, glorification de Mao…). Ce roman apprendra beaucoup aux élèves sur l’histoire de la Chine du Xxè s, sujet peu fréquent en littérature de jeunesse.
Par ailleurs, la couverture, inspirée d’affiches communistes chinoises, est très réussie.

- Appréciation : Recommandé
- Nom du critique : Anne Crétois-Legrand
- Date :
juin 2009

 

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · , , ,

Mao et moi

9 février 2009

 

Critique

Avis : Album extraordinaire tant du point de vue du dessin que du texte. Cette autobiographie est d’autant plus exceptionnelle qu’elle se veut objective et sans parti pris social ou politique ? Cet ouvrage, destiné aux Collégiens, Lycéens et adultes est une grande leçon d’histoire et se devrait d’être dans les rayons de tous les CDI… Seul prix peut être un obstacle et c’est le seul regret, la seule réserve à émettre sur cette œuvre !

Appréciation : recommandé

Nom du critique : Caroline Defresne

Date : Février 2009

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: ·

Le pont aux cerisiers

22 juin 2008

 

Critique :
- Avis : 
Même encore aujourd’hui, il y a en Chine une grande différence entre les citadins et les paysans. Ces derniers vivent dans la tradition et se souviennent des heures noires de la Révolution Culturelle. Bei Fang est inquiète des conditions dans lesquelles elle va vivre car la maison se compose d’une pièce unique. Le roman de Blanca Alvarez parle de préjugés et d’à priori. Pourtant, Bei Fang n’est pas une rebelle. Soumise à la volonté de son père elle lui obéit. Néanmoins elle regarde sa cousine avec dédain. Comment peut-elle se contenter de cette vie difficile et misérable ? Peu à peu, grâce à ses histoires sa grand-mère lui fera comprendre à demi mots les valeurs essentielles de la vie. Bei Fang repartira grandie de cette expérience. Son regard sur les gens aura changé. Blanca Alvarez construit son récit sur la temporalité. Les histoires de Lin Lin plongent le lecteur dans la Chine ancienne et lui font découvrir le poids des traditions. En alternance les chapitres de la vie actuelle montent comment Beil Fang se passionne pour ces histoires et comme elles la transforment. Contrairement à ce que laisse penser la couverture ce n’est pas une lecture à conseiller à de trop jeunes lecteurs.
- Appréciation : Recommandé
- Nom du critique : Sophie Audouard
- Date :
avril 2008

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · ,