Canopé de l'académie de Paris

Comité de Lecture Jeunesse du Canopé de Paris

Le Comité de Lecture de Littérature Jeunesse vous propose ses chroniques





La vie de l’unique, l’étonnante, la spectaculaire, la miraculeuse Lara Schmitt. Mon duché déchu.

18 mai 2015

 

 

Critique

-    Avis : Une héroïque peu commune, cousine germaine et germanique de Fifi Brin d’Acier, pour une comédie pêchue et originale sur la séparation telle que vécue par une enfant. La narration tonique, bourrée d’humour et doublée d’illustrations à la façon d’un journal intime, nous fait entrer de plain-pied dans le monde de Lara : la Râlbanie, royaume façonné à l’image de la petite ronchonneuse (la boisson nationale y est d’ailleurs le râcao, avec recette à la clé) mais aussi le sentiment d’abandon, l’incompréhension et la souffrance qui pointent sous la colère de l’héroïne.

On sourit, on s’attache à Lara, on aimerait lui venir en aide, la consoler. On pourra toutefois regretter le choix de l’auteur consistant à condenser en fin de volume les enjeux majeurs qui sous-tendent le récit – la maladie de la mère, la séparation d’avec le père, l’amitié avec un jeune garçon dont le père est placé en détention – conduisant à une succession de révélations plus qu’à un véritablement traitement de ces problématiques (ce sera l’objet d’un second volume), d’où une impression de longueur dans l’exposition des personnages et du contexte. On saluera en revanche et sans réserve la qualité de la traduction, qui parvient à restituer brillamment l’univers foldingue et les nombreux jeux de mots du texte allemand.

-    Appréciation : Recommandé

-    Nom du critique : Séverine Billot

-    Date : mai 2015

 

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · ,

Pyromane

15 décembre 2008

 

Critique : 
- Avis : Lorsque qu’une belle adolescente comme Lola jette son dévolu sur Romain le "garçon transparent" du collège, sa vie bascule. Une écriture intimiste et dynamique qui dévoile les doutes et les joies de deux adolescents. Leur romance, à la veille du déménagement de Romain, devient une course contre le temps. Un roman qui vous brûle les doigts.
- Appréciation : Pourquoi pas?
- Nom du critique : Claire Lansac
- Date : décembre 2008

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · , , ,

Tes petits camarades

2 décembre 2008

 

Critique :
- Avis : "Petite poche" : Un petit format coloré, 45 pages en gros caractères pour de petites histoires fraîches. Valérie Dayre propose de renverser la fatalité de la solitude qui entoure un enfant pas tout à fait comme les autres à l’occasion de son anniversaire. De légers prétextes pour faire lire. A utiliser sans modération.
- Appréciation : Pourquoi  pas?
- Nom du critique : Claire Lansac
- Date : octobre 2008

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · , , , ,