Canopé de l'académie de Paris

Comité de Lecture Jeunesse du Canopé de Paris

Le Comité de Lecture de Littérature Jeunesse vous propose ses chroniques





Docteur Parking

15 juin 2012

 

Critique

- Avis : Il y a les gens qui sont ce qu’ils sont, ceux qui font croire que, d’autres qui ne demandent rien à personne comme le docteur parking. Tout le monde s’est trompé sur son compte, il n’est pas médecin. Lui n’a jamais dit qu’il l’était. Le rencontrer, prendre avec lui une tasse de thé, rien n’était plus agréable jusqu’au jour où, la rumeur enfle, la suspicion grandit, la méfiance s’installe. Alors que s’est-il passé ? Rien que l’intolérance, l’hypocrisie dont le docteur parking fait les frais. Un roman plein d’humour et de drôleries qui permettra aux plus jeunes de réfléchir au phénomène de groupe qui les entraîne malgré eux  parfois à des conduites regrettables.

- Appréciation : Pourquoi pas ?

- Nom du critique : Sophie Audouard

- Date : juin 2012

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · ,

Les A.U.T.R.E.S.

15 juin 2012

 

Critique

- Avis : L’école et le monde des enfants en particulier est un univers parfois cruel. Les adultes ne prêtent pas garde aux souffrances qu’engendrent ce qu’ils croient être de petites moqueries sans importance. Avec drôlerie et humour Pedro  Mañas décrit cet univers d’enfants où les adultes sont gentiment dépassés. Un roman simple mais efficace.

- Appréciation : Pourquoi pas ?

- Nom du critique : Sophie Audouard

- Date : mai 2012

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · , ,

Brunhilde d’en face

12 avril 2012

 

Critique

- Avis : Alors que Brunhilde est brillante  à l’école, intarissables sur les sujets les plus saugrenus, vive et pétillante. Brunhilde d’en face est absente, insaisissable, rêveuse. C’est justement cette différence qui plaît à Brunhilde. Enfin elle ne contrôle plus rien, tout en Brunhilde d’en face la questionne.  En  à peine quarante pages Ingrid Thobois réussit un brillant éloge de la différence. Comme Brunhilde le lecteur ouvre les yeux et regarde non pour se moquer mais pour accepter l’autre qui n’est pas comme lui. Une fois de plus, ce titre de la collection « Petite Poche » propose un texte sensible et drôle. Un magnifique pied de nez littéraire à la société des gens normaux.

- Appréciation : Coup de coeur

- Nom du critique : Sophie Audouard

- Date : avril 2012

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · ,

Le gentil petit livre rouge

9 avril 2012

 

Critique

 

- Avis : Il n’y a pas d’âge pour réfléchir et pourquoi pas philosopher. La lecture des deux fables de Zhifang Tan invite les plus jeunes au débat. La difficulté d’être soi, le regard des autres, le droit à la différence. Un livre somme toute critique sur notre société parfois un peu trop normative. Les illustrations, gravures en noir et blanc sur un papier à grains, font de se livre formateur un bel objet.

- Appréciation : Coup de coeur

- Nom du critique : Sophie Audouard

- Date : avril 2012

 

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · ,