Canopé de l'académie de Paris

Comité de Lecture Jeunesse du Canopé de Paris

Le Comité de Lecture de Littérature Jeunesse vous propose ses chroniques





Rien que ta peau

21 octobre 2008

Critique :
- Avis : Après les murs bleus paru en 2006 Cathy Ytak nous livre à  nouveau une histoire tout en douceur et en poésie. Ses personnages sont attachants et sensibles. Adolescents pas comme les autres Mathis et Ludivine souffrent  du regard des autres. Regard suffisant et blessant. Malgré tout ils sont  décidés à vivre leur part de bonheur. Une histoire réussie comme beaucoup d’autres dans cette collection qu’il n’est plus utile de présenter.
- Appréciation : 
Coup de coeur

- Nom du critique : Sophie Audouard
- Date : octobre 2008

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · , ,

Pour l’amour d’Olivia

16 octobre 2008

Critique :
- Avis :
Surtout, ne pas se fier à l’illustration de 1ère de couverture assez mièvre de ce livre qui illustre assez mal la richesse et la profondeur psychologique de ce roman. Les difficultés d’insertion sociale des personnes handicapées mentales y sont traitées de manière sensible, touchante et positive, avec des procédés narratifs simples mais efficaces et une épaisseur psychologique des différents personnages qui le rendent plus abordable et donc plus fort peut-être qu’ Au clair de la Luna de Kochka, un autre roman de littérature jeunesse sur le handicap mental (l’autisme plus précisément) déjà réussi et remarqué il y a quelques années. Les difficultés rencontrées par ces deux jeunes adultes handicapés mentaux ainsi que leurs proches sont l’occasion de réfléchir à la place du handicap mental dans notre société: comment aimer et être aimé, vivre sa sexualité, avoir accès à une éducation, trouver du travail et un logement, fonder une famille, avoir droit à une reconnaissance de sa dignité humaine et de son talent ? Quel regard porte donc la société sur eux: les parents, les frères et soeurs, l’école, le monde du travail, les services de tutelle, les structures qui les accueillent, les familles d’accueil, les artistes ? L’illustration de couverture aurait pu représenter, par exemple, un des tableaux que le personnage d’Olivia peint dans le roman: un des portraits de Ben, notamment. A lire et à faire lire, à partir de la 4ème-3ème.
- Appréciation : Recommandé
- Nom du critique :
Rachel Lepesant
- Date :
octobre 2008

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · , , , ,