Canopé de l'académie de Paris

Comité de Lecture Jeunesse du Canopé de Paris

Le Comité de Lecture de Littérature Jeunesse vous propose ses chroniques





Petites histoires de quartiers

26 janvier 2011

 

Critique

- Avis : 17 nouvelles rythmées dans ce recueil à ne pas manquer. Drôles, émouvantes ou cruelles elles habitent le quotidien de ceux qui rencontrent des petites ou des grandes injustices. Ces nouvelles pour que chacun se reconnaisse unique dans un monde où règne la norme.

- Appréciation : Coup de coeur

- Nom du critique : Sophie Audouard

- Date : janvier 2011

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · , , ,

les cinq bonheurs de la chauve-souris

23 juin 2010

 

Critique

- Avis : Le mystère reste entier sur la situation de Lou et Salomé dans cette forêt. On apprend peu à peu que ce lieu est lié à un souvenir d’enfance,  un oncle… La description des parties de pêche est remarquable. Malgré les difficultés rencontrées, les soeurs sont solidaires dans le secret qui les lie. Salomé se sent coupable, elle qui n’a rien pu faire pour Lou, si petite devant leur beau-père qui a abusé d’elle. Une écriture efficace, un univers magique qui font de ce roman un paradoxe.  L’auteur a choisi d’opposer la violence de l’inceste à la poésie des mots. Une réussite

- Appréciation : Coup de coeur

- Nom du critique : Sophie Audouard

- Date : juin 2010

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · ,

Quelque chose à te dire

22 juin 2008

Critique :
- Avis : 
Souvent, dans les romans de Marie-Sophie Vermot, les personnages sont confrontés à des difficultés, des épreuves de la vie. Ici, c’est un viol, un inceste. Dominique dont la mère a préféré se consacrer à sa carrière plutôt qu’à sa fille a été élevée par son père. Quand à l’adolescence elle est partie en internat son père s’est senti abandonné et s’est réfugié dans l’alcool. A son retour le drame était inévitable. De cet inceste est né Frédéric. Pour protéger sa fille Julia s’arrange pour faire croire que Frédéric est son fils. Un soir qu’il était ivre et que la tempête faisait rage, le père de Dominique se jette de la falaise avec Frédéric dans les bras. Ce lourd secret pèse sur la vie de Dominique depuis seize ans. C’est à la fin du roman que l’auteur nous le dévoile en quelques pages. Julia elle est restée la même distante comme si ce drame ne l’avait pas touché. Son personnage n’est pas vraiment attachant alors que l’on s’attendait à la voir changer au contact de sa petite fille. Un roman sur un secret de famille dont le récit est bien construit mais un peu froid à l’image de la grand-mère.
- Appréciation : Recommandé
- Nom du critique : Sophie Audouard
- Date :
mai 2008

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · , ,