Canopé de l'académie de Paris

Comité de Lecture Jeunesse du Canopé de Paris

Le Comité de Lecture de Littérature Jeunesse vous propose ses chroniques





L’été de Léa

3 mars 2015

 

Critique

- Avis : Un très beau récit à deux voix. L’auteure a la bonne idée de faire parler les deux cousins de ce qu’ils ressentent cet été là. Hésitation, questions, drôle de sentiment, pas facile à 12 ans. Théo s’en ouvre à sa grand-mère. Mais, la sincérité de Théo la dérange. Alors comme c’est très souvent le cas chez les adultes, la grand-mère évite de répondre, détourne les questions et prend une décision autoritaire pour couper court à d’autres questions : Théo et Léa ne dormiront plus dans la même chambre. L’arrivée de Maxime va permettre à Théo et Léa de se regarder autrement. Chacun pouvant s’observer à travers ses relations à l’autre. Un roman tendre, doux et juste qui malgré tout évite de donner au lecteur une leçon de morale.

- Appréciation : Recommandé

- Nom du critique : Sophie Audouard

- Date : mars 2015

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · ,

Oublier Camille

3 mars 2015

 

Critique

- Avis : Croire que cette fois ce n’est pas comme à 10 ans. Croire que l’on vit le vrai et l’unique amour. Croire qu’enfin c’est arrivé et que ça n’arrivera peut-être jamais plus. Ne pas croire ce que dise les adultes sur l’amour. Ne pas pardonner. Vouloir l’exclusivité. Ce sont tous ces sentiments à la fois que découvre Yanis. Alors il est mal dans sa peau. Il décroche à l’école. Il s’isole de ses copains… Un roman un peu trop didactique sur l’amour adolescent. Heureusement pour Yanis, son cousin venu quelques jours en stage, va l’éclairer sur ce sentiment qu’il découvre. Personnage sorti du chapeau de l’auteur pour conclure son roman avec optimisme ? Pas vraiment convainquant. Pas sûr que les adolescents se reconnaissent dans ce roman.

- Appréciation : Pourquoi pas ?

- Nom du critique : Sophie Audouard

- Date : mars 2015

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · ,

Freak City

20 mars 2013



Critique

- Avis : Mika est un adolescent sans problèmes particuliers que l’adolescence. Il connaît les premiers émois amoureux, les premières relations intimes mais aussi les premières ruptures. C’est d’abord par dépit qu’il s’intéresse à Léa.  Puis il se rend compte qu’il est attiré, et pourquoi pas même amoureux ? Sandra, Léa Mika hésite, Mika à peur. Peur de l’univers de Léa, peur des différences qu’il remarque déjà dans la moindre petite chose du quotidien. Kathrin Schrocke décrit avec beaucoup de subtilité, de sobriété, de nuances cet inconnu du monde de l’autre du monde de celui qui est différent par son handicap. S’apprivoiser, se comprendre, se connaître c’est faire un pas l’un vers l’autre. Que l’on soit dans le monde des valides ou pas. Mika va franchir ce pas  tout comme Léa. Ensemble ils vont découvrir comment s’enrichir l’un de l’autre, comment affronter le regard des autres. L’auteure aide le lecteur à franchir ces barrières de préjugés en lui faisant regarder la réalité en face. Une belle leçon de tolérance et d’ouverture.

- Appréciation : Recommandé

- Nom du critique : Sophie Audouard

- Date : mars 2013

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · , , ,

Roméo et Juliette

21 octobre 2009

 

 

Critique :

- Avis : Sur fond de colonisation et de guerre Yves-Marie Clément revisite une histoire désormais mythique, celle de Roméo et Juliette. Il ne s’est pas embarrassé d’ailleurs pour trouver un prénom original pour les deux héros. En ce début de 20ème siècle la condition des filles de la société bourgeoise est difficile et leur liberté de penser et d’agir réduite à néant. Une histoire bien banale certes mais qui décrit assez bien les conditions de vie des bagnards 

- Appréciation : Pourquoi pas ?

- Nom du critique : Sophie Audouard

- Date : Octobre 2009

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · , ,