Canopé de l'académie de Paris

Comité de Lecture Jeunesse du Canopé de Paris

Le Comité de Lecture de Littérature Jeunesse vous propose ses chroniques





Double jeu

30 mars 2014

Critique

- Avis : En entrant à Clemenceau Quentin est tiraillé entre deux mondes. Celui de Saint Ex d’où il vient ses copains, les passe-temps pas toujours réglo, les barres HLM, mais peu importe parce que ça, il connaît. Quand il arrive dans ce nouvel univers, il sent bien qu’il n’est pas à sa place. Il doit s’acclimater aux lieux, aux gens. Il doit avoir la bonne démarche, il doit sans cesse se contrôler pour ne pas se faire remarquer. Jean-Philippe Blondel fait de son personnage principal un garçon attachant qui doute mais réfléchit. Quentin est perdu dans cet établissement où les codes sociaux sont bien différents de ceux qu’il connaît. Sa rencontre avec sa prof de français, La Fernandez comme tout le monde l’appelle, est déterminante . Un autre personnage dont Jean-Philippe Blondel une fois encore tire un portrait juste et détaillé. Alors que Quentin ne sait plus où il en est, qu’il manque de confiance en lui, qu’il doit faire face à la différence sociale et culturelle, qu’il découvre le théâtre, qu’il veut s’en sortir tout en étant attaché à son quartier, La Fernandez est là. Elle l’écoute, lui fait confiance, le guide dans son questionnement. En lui donnant le rôle de Tom dans la ménagerie de verre de Tennessee Williams cette prof de français lui fait jouer son propre rôle. Quentin va entrer dans la peau de Tom. Il va le comprendre. Il va le vivre. En portant ce personnage, Quentin va donner une chance à son avenir. En trois actes, comme une pièce de théâtre, l’auteur aborde ce thème de l’adolescence avec justesse et tendresse. Un roman plein d’espoir qui montre que les choses peuvent changer si on le veut vraiment. A chacun de saisir sa chance ! 

 - Appréciation : Coup de coeur

- Nom du critique : Sophie Audouard

- Date : mars 2014

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · , ,

Mademoiselle Scaramouche

14 octobre 2010

 

 

Critique :
- Avis :

Un roman de cape et d’épée réjouissant et captivant ! L’héroïne, au caractère entier, est attachante, les différents personnages qu’elle rencontre sont haut en couleur. L’arrière-plan historique : Paris puis Versailles (description savoureuse du château en pleine construction) est bien documenté. Au gré des rencontres et des découvertes de Zinia-Scaramouche, le roman se teinte de fantastique pour le bonheur du lecteur qui se laisse porter par le récit !

A noter que la couverture de ce titre publié par la nouvelle maison d’édition "les Grandes Personnes" est très réussie.

- Appréciation : Coup de coeur

- Nom du critique : Anne Crétois-Legrand
- Date : octobre 2010
 

 

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · , , , ,

Suite Scarlett

14 avril 2010

 















Critique :

Avis : J’ai beaucoup aimé ce roman. Non seulement, on tourne les pages (il y en a quand même 383) sans s’en rendre compte, l’écriture est facile et très agréable à lire; mais en plus les situations et les personnages sont souvent drôles et très attachants. Je reconnais que les multiples rebondissements sont parfois un peu tirés par les cheveux, mais finalement, on se prête volontiers au jeu et on savoure les péripéties de Scarlett et de son petit monde avec grand plaisir. Nos adolescentes en collège vont adorer!

- Appréciation : Recommandé

 

- Nom du critique : Cécile Beyer
- Date :
avril 2010

 

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · , , ,

L’homme qui a séduit le soleil

9 février 2009

Critique

Avis: Une écriture sans accroc. Un récit qui se veut historiquement juste et qui l’est. Des personnages qui ont existé et qui ont marqués la France du 17° siècle. Tout est là pour que cette fresque catalogue trouve sa place dans les établissements scolaires et soit un complément « indispensable » aux programmes.
Malheureusement l’histoire n’apporte rien, le héros n’a guère de consistance, les portraits sont brossés à gros traits… Quant on referme le livre on aurait souhaité que Gabriel soit davantage pris en considération par un auteur qui a tenu à respecter un académisme convenu mais bien ennuyeux.
 

Appréciation : Je n’ai pas aimé

Nom du critique : Caroline Defresne

Date : Février 2009

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: · , , ,