Canopé de l'académie de Paris

Comité de Lecture Jeunesse du Canopé de Paris

Le Comité de Lecture de Littérature Jeunesse vous propose ses chroniques





Kako le terrible

18 septembre 2013

 

Critique

- Avis : Les illustrations de Barroux sont fidèles à l’histoire. En mêlant des photos d’archives à son travail d’artiste Barroux apporte un témoignage émouvant particulièrement fidèle à l’histoire. Tout en courbes et en rondeurs son Séraphin est tel qu’on imagine un soigneur doux et attentionné. Un album  où le texte s’attache à raconter une histoire terrible mais vraie sans rien cacher, sans minimiser la réalité. Il trouve à chaque page sa juste place. Réduit en petit cadre il reste discret pour ne pas tarir la poésie de l’image. Étiré sur toute la longueur de la page il interpelle le lecteur  pour donner tout son sens à l’histoire. Car il ne faut surtout pas oublier qu’un animal sauvage même s’il tisse des liens avec l’homme garde son instinct sauvage de liberté. La préface de Michel Saint Jalme revient sur l’histoire du Jardin des plantes depuis son ouverture en 1794. Dans la reliure de la quatrième de couverture l’article extrait du quotidien de l’époque « Le petit journal » relate le fait divers de ce mois de juillet 1903. C’est donc un album complet et soigné jusqu’au moindre détail, un album que l’on peut qualifier d’historique ! Un album incontournable qu’il faut absolument se procurer et pourquoi pas à la librairie du Jardin des plantes…

- Appréciation : Coup de coeur

- Nom du critique : Sophie Audouard

- Date : septembre 2013

[Lire la suite →]

RECHERCHE PAR THÈMES: ·