GILGAMESH

Pistes pédagogiques

L’Épopée de Gilgamesh est particulièrement exploitable au collège puisque, comme nous l’avons dit dans la présentation, l’œuvre fait désormais partie des lectures conseillées pour l’étude des textes fondateurs en 6e dans les nouveaux programmes parus au B.O. du 28 août 2008 (en ligne : http://media.education.gouv.fr/file/special_6/21/8/programme_francais_general_33218.pdf). On peut utiliser d’abord la version jeunesse de Jacques Cassabois puis l’adaptation de Léo Scheer en  Librio (voir Ressources, pour la bibliographie), qui peut également être exploitée au lycée.

La visite du département des Antiquités orientales du Louvre et le documentaire B… comme Babylone permettent de s’immerger dans la culture mésopotamienne tout en découvrant le texte.

Les documents indiqués pour ces propositions pédagogiques figurent pour la plupart dans les parties « Corpus littéraire » et « Texte et image » de cette étude.

En 6e, les pistes inévitables : la création du monde et de l’homme, le déluge

Dès lors qu’il s’agit d’étudier les textes fondateurs en Sixième, les pistes de travail les plus couramment explorées conduisent à comparer la thématique de la création de l’homme et du monde, telle qu’elle est représentée dans la Genèse et, par exemple, dans les Métamorphoses d’Ovide. Aux extraits traditionnels de la Bible et du récit d’Ovide, on peut, comme on le fait souvent, ajouter les extraits des sourates coraniques qui évoquent la même thématique. À ce groupement de textes, il conviendra désormais d’ajouter un passage de l’Épopée de Gilgamesh (voir Présentation et Corpus littéraire). On procèdera de même à propos d’une autre thématique récurrente, celle du déluge.

Si les pistes ci-dessus sont très (trop ?) exploitées, on ne pourra s’en priver ici, puisque Gilgamesh constitue en bien des points le texte source des thématiques évoquées. Le tout est de ne pas s’en contenter…

En 6e : Les aventures de Gilgamesh, un récit fondateur

Les liens sont très étroits avec le programme d’Histoire de 6e, consacré au monde antique (l’Égypte, les Hébreux,la Grèce, Rome, les débuts du christianisme), et qui fait découvrir l’invention de l’écriture à partir du IVe millénaire av. J.-C. en Mésopotamie.

Étude d’une œuvre :

- Jacques Cassabois, Le premier Roi du monde. L’épopée de Gilgamesh, éd. Livre de Poche jeunesse

Objectif : Comprendre comment les épreuves construisent la personnalité du héros

Déroulement : Repérage des grandes étapes du récit (voir Présentation), grâce au schéma narratif et actanciel

Schéma actanciel des chapitres 6 et 7 : 

Héros

Gilgamesh et Enkidu

Quête

Les arbres de la forêt des Cèdres

Adjuvant

Shamash

Opposant

Humbaba

 Schéma narratif des chapitres 1 à 5 :       

Situation initiale

Gilgamesh ne cesse de tyranniser le peuple d’Uruk

Élément déclencheur

Les dieux écoutent les plaintes du peuple et décident de créer Enkidu

Péripéties

Un chasseur découvre Enkidu dans la steppe

Une courtisane est envoyée vers Enkidu pour l’amener vers la civilisation

Enkidu refuse de laisser Gilgamesh enlever de force la fiancée

Élément de résolution

Le combat entre Gilgamesh et Enkidu révèle leur égale vaillance

Situation finale

Gilgamesh cesse de tyranniser son peuple et fait d’Enkidu son ami et compagnon d’aventures

 Groupement de textes sur le Déluge :

- Extraits de Le premier Roi du monde. L’épopée de Gilgamesh de J. Cassabois (chapitre 17, de « J’avais reconnu la voix d’Ea, mon dieu » à « Ea qui voit loin est un grand dieu » et de « Arrivé à terre, je dressai un bûcher pour remercier les dieux » à « vous vivrez seuls, au bout du monde, hors d’atteinte des hommes » 

- Extraits de la Genèse (chapitre 6, de « Le Seigneur vit que la méchanceté de l’homme se multipliait sur la terre » à « je vais les détruire avec la terre » et chapitres 8-9, de « Dieu dit à Noé : Sors de l’arche » à « C’est le signe de l’alliance que j’ai établie entre moi et toute chair qui est sur la terre »)

- Extraits des Métamorphoses d’Ovide (livre I, de « Que tous (tel est mon arrêt immuable) subissent le châtiment qu’ils ont mérité » à « il décide d’anéantir le genre humain sous les eaux, versées par les nuées de tous les points du ciel », et de « Ils décidèrent d’implorer la puissance céleste et de chercher du secours dans l’oracle sacré » à « jetez derrière votre dos les os de votre grande mère »

Objectif : Comparer les relations entre les dieux et les hommes dans les trois récits, témoins d’une même interrogation fondamentale

Déroulement : Repérage des points communs et des divergences entre les trois récits (voir Corpus littéraire)

Lecture de l’image : Comparaison du rôle et des représentations du dieu du Soleil en Mésopotamie, en Égypte et en Grèce anciennes (voir Texte et image)

En 6e ou 5e : Les figures du héros

Groupement de textes sur le combattant :

- Extrait de Le premier Roi du monde. L’épopée de Gilgamesh de J. Cassabois (le combat de Gilgamesh contre le géant Humbaba, chapitre 7)

- Extrait de Le roman de Tristan et Iseut adapté par Joseph Bédier, éd. 10-18, 1981 (le combat de Tristan contre le dragon, p.40-41)

- Extrait de La légende des siècles de Victor Hugo (le combat d’Olivier contre Roland ; voir Corpus littéraire)

Objectif : Repérer les caractéristiques de l’héroïsme épique

Déroulement : Étude des procédés de valorisation du héros au combat, dans une alternance entre récit et description

 Groupement de textes sur le voyageur :

- Extrait de Le premier Roi du monde. L’épopée de Gilgamesh de J. Cassabois (Gilgamesh au bout du monde face à Siduri, chapitre 15)

- Extrait de l’Odyssée d’Homère (Ulysse naufragé face à Nausicaa, chant VI)

- Extrait de La Quête du Saint-Graal, Livre de poche, 2006 (Galaad, Perceval et Bohort à la fin de la quête face à l’évêque Josephé, chapitre XV)

Objectif : Aborder la découverte de l’altérité et l’accomplissement de soi au cours du voyage aventureux orienté par une quête (l’immortalité, le retour, le Graal)

Déroulement : Étude de l’inscription du dialogue dans le récit et du point de vue lors de la rencontre avec l’autre.

Recherches : Exposés sur les douze travaux d’Hercule

Lecture de l’image : Représentations des monstres terrassés dans l’art (voir Texte et image)

En 4e : Entre rêve et réalité

Groupement de textes sur le rêve :

- Extrait de Gilgamesh, adaptation de Léo Scheer aux éd. Librio (le premier rêve de Gilgamesh, p.18 ; voir Corpus littéraire)

- Extrait de la Bible (le rêve de Nabuchodonosor, « Daniel », chapitre 4 ; voir Corpus littéraire)

- Extrait d’Aurélia de Nerval (le rêve révélant la mort d’Aurélia, voir Corpus littéraire)

Objectif : Aborder différentes représentations du rêve comme mode de déchiffrement de la vie réelle

Déroulement : Étude du fonctionnement métaphorique du rêve et de son rôle prémonitoire par rapport au réel

Prolongement : Vers l’insertion des récits de rêve dans les nouvelles fantastiques :

Lecture de « La Maison » d’André Maurois extraite de Toujours l’inattendu arrive, 1946 (texte en ligne : www.weblettres.net/framanet/cours/maison/La%20Maison.doc), ou de « L’intersigne » de Villiers de L’Isle Adam extraite des Contes cruels, 1883 (Folio Classique)

Groupement de textes sur le jardin idéal :

- Extrait de Gilgamesh de Léo Scheer (le jardin de pierres précieuses, p.47-48 ; voir Corpus littéraire)

- Extraits de l’Odyssée d’Homère (le jardin d’Alkinoos, chant VII ; voir Corpus littéraire)

- Extrait d’Utopia de Thomas More (les jardins de la ville d’Amaurote, livre II ; voir Corpus littéraire)

Objectif : Aborder la description à visée argumentative et la notion d’utopie

Déroulement : Repérage des procédés de l’éloge qui expriment la perfection, et des valeurs qui sous-tendent les descriptions de ces jardins merveilleux

Lecture de l’image : Les représentations de l’arbre de vie dans l’art (voir Texte et image)

Prolongement : Vers l’étude de l’utopie au XVIIIe siècle :

Lecture : L’île des esclaves de Marivaux (1725)

En 2de : Dialogues entre les siècles

Groupement de textes sur l’invitation à profiter du temps présent :

- Extrait de Gilgamesh de Léo Scheer (les paroles de Siduri à Gilgamesh, p.50 ; voir Corpus littéraire)                                                                                   

- Extrait de la Bible (« L’Écclésiaste », chapitre 9 ; voir Corpus littéraire)

- Extrait des Odes d’Horace (« A Leuconoé », I, 11 ; voir Corpus littéraire)

- Ronsard, Sonnets pour Hélène (« Quand vous serez bien vieille… »)

Objectif : Comparer les réécritures d’un même principe de vie

Déroulement : Etude des marques du genre et du rapport au destinataire

Groupement de textes sur le deuil du héros :  

- Extrait de Gilgamesh (la mort d’Enkidu, p.43-45 ; voir Corpus littéraire)

- Extrait de l’Iliade d’Homère (la mort de Patrocle, chants 18 et 24 ; voir Corpus littéraire)

- Extrait du Roi se meurt de Ionesco (la mort du Roi, de « Ah, qu’on se souvienne de moi » à « Que l’on m’appelle éternellement, qu’on me supplie, que l’on m’implore », éd. Folio, p.71-72)

Objectif : Identifier le type d’émotion présent dans les textes

Déroulement : Étude des marques du registre pathétique dans l’Iliade et Gilgamesh, et du registre comique dans la tirade parodique du Roi, qui décrète lui-même son propre deuil de manière délirante.

En 1ère : Réflexions sur la condition humaine

Groupement de textes sur la fragilité de l’existence humaine :

- Extrait de Gilgamesh de Léo Scheer (les paroles d’Ut-Napishtim à Gilgamesh, p.52 ; voir Corpus littéraire)

- Extrait des Pensées de Pascal (voir Corpus littéraire)

- Extrait de L’Immortel de Borges (voir Corpus littéraire)

Objectif : Comparer la vision de l’existence humaine présente dans les trois textes

Déroulement : Étude de l’argumentation (marques d’énonciation, thèse, arguments, connecteurs logiques, procédés comme la métaphore et la question rhétorique)

Lecture de l’image : Fragilité et ingéniosité des entreprises humaines dans les représentations de la tour de Babel

[Haut de page]