L'ANALPHABÈTE
Agota Kristof

Documents et supports complémentaires

Chronologie : le royaume de Hongrie

Télécharger la carte de la Hongrie en 1920

Télécharger la carte de la Hongrie d’aujourd’hui


896 : naissance de la Hongrie ; arrivée des Magyars sur le bassin des Carpates et du Danube, en Pannonie, leur futur territoire (auparavant occupé par Scythes, Celtes et Romains).
1001-1867 : royaume de Hongrie et premier roi de Hongrie, Istvan ; en 1240, les Tartares envahissent le pays, détruisant les villes naissantes de Buda et de Pest.
XVe : règne de Matyas Corvin ; Buda devient le centre intellectuel et artistique de l’Europe centrale ; l’Empire ottoman essaye de s’établir en Hongrie.
XVIe : invasion turque (victoire de Soliman 1er le Magnifique contre l’armée hongroise : bataille de Mohacs en 1526) jusqu’à la libération en 1686 par les Habsbourg qui est en fait une nouvelle domination.

L’empire d’Autriche-Hongrie
1703 –1711
: guerre d’indépendance menée par le prince Rakoczi et reconnaissance de l’autonomie hongroise dans la monarchie autrichienne.
1848 : révolution anti-Habsbourg (Kossuth et Petöfi) écrasée par les Habsbourg ; guerre d’indépendance jusqu’en 1949.
1867 : instauration de la double monarchie austro-hongroise.
1872 : les villes de Buda, Pest et Obuda réunies sous le nom de Budapest.

La Hongrie et les guerres mondiales
1914-1918
: Première Guerre mondiale et effondrement de l’empire austro-hongrois.
1920 : application du traité de Trianon, la Hongrie perd les deux tiers de son territoire et 60% de sa population au profit de la Slovaquie, de la Roumanie, de la Yougoslavie et de l’Autriche.
1938-1940 : arbitrages de Hitler à Vienne ; la Hongrie récupère une partie de ses territoires : Haute – Hongrie (Slovaquie), Ruthénie, Transylvanie nord.
1941 : entrée en guerre contre l’Union Soviétique.
1944 : occupation par l’Allemagne.
1945 : libération du pays par l’armée russe ; les frontières de Hongrie sont ramenées à celles de 1920.
1946 : Proclamation de la République.
1947 : arrivée des communistes au pouvoir.

Le régime communiste
20 Août 1949
: la république populaire de Hongrie est proclamée.
1953-1955 : réformes sous le gouvernement d’Imre Nagy.
novembre 1956 : manifestation de masse à Budapest contre le système ; les chars soviétiques entrent dans Budapest ; après la répression, mise en place du régime de Janos Kadar.
1963 : amnistie générale, relâchement des contraintes politiques.
1968 – 1981 : début de la réforme économique, relations économiques et culturelles avec les pays non-communistes, nouvelles réformes liées à la crise économique.
1984-1988 : effondrement économique ; manifestation pour la liberté d’expression ; Kadar écarté, formation de partis politiques démocratiques.

La République de Hongrie
1989
: ouverture des frontières avec l’Autriche.
23 Octobre 1989 : proclamation de la République hongroise.
1990 : premières élections législatives libres.
1991 : départ des dernières troupes soviétiques.
1999 : entrée de la Hongrie dans l’OTAN.
2001 : année de la Hongrie en France.
2004 : entrée de la Hongrie dans l’Europe.

[Haut de page]

Eléments géo-politiques

Etat enclavé d’Europe orientale, limité au nord par la Slovaquie, au nord-est par l’Ukraine, à l’est et au sud-est par la Roumanie, au sud par la Serbie-Monténégro, au sud-ouest par la Croatie et la Slovénie, et à l’ouest par l’Autriche. La longueur totale de ses frontières est de 2242 km. Superficie : 93 030 km2. Population : 10 198 000 habitants (2001). Capitale Budapest, 1 778000 habitants.

La Hongrie, au cÅ“ur de l’Europe danubienne – entre les mondes germanique, slave et latin – dont la faible superficie ne reflète ni la longue histoire ni le grand rayonnement. Après 1956, l’élaboration d’un « modèle hongrois » de socialisme, qui apparaissait moins rigide et plus ouvert à l’Occident, en avait fait le moins isolé des satellites de Moscou. Le changement de régime accompli en 1989-1990, la transformation radicale de l’économie, de la politique et de la société ont mis fin à la rupture artificielle et forcée qui, pendant quarante-cinq ans, avait toutefois maintenu la Hongrie à l’écart du courant majeur de l’évolution en Europe. Redevenue totalement indépendante en 1989, la Hongrie s’est insérée plus vite que les républiques voisines dans le système économique européen.
[Haut de page]

Quelques éléments culturels

Suggestions de quelques films
- Taxidermie de György Palfi : c’est le deuxième long métrage de György Pálfi qui a remporté le prix du meilleur film lors de la semaine du cinéma hongrois en février 2006 à Paris. Ce film raconte 60 ans d’histoire en Europe centrale à travers l’histoire de trois vies brisées, trois générations (grand-père, père et fils) pendant la Première Guerre mondiale, le régime communiste et l’époque actuelle. Il concourt au festival de Cannes.

- White palms de Hajdu Szabolcs : histoire autobiographique pour le réalisateur et en même temps histoire de la Hongrie. Critique de la société hongroise des années 80 ; les mécanismes d’un système social, sous le régime communiste sont vus au travers d’une famille ; la dictature est inconsciemment transmise par le comportement.

Musiques tziganes
- Les Tsiganes de Hongrie et leur musique, de Patrick Williams, Actes Sud, 2007, Musiques du monde.
A qui donc appartiennent les mélodies et les rythmes qui ont tant séduit Liszt et Brahms ? Ce livre montre qu’il existe non pas « une », mais « des » musiques tsiganes liées en Hongrie à deux grands groupes tsiganes d’expressions musicales extrêmement différentes : la musique instrumentale des Rumungre (langue spécifique hongroromani) dans laquelle se nouent le sentiment national hongrois et la sensibilité tsigane (dont la fameuse « Marche de Rákáczi » pourrait être l’oeuvre emblématique) ; le chant des Rom vlax, à l’image de leur vie communautaire, dans laquelle Patrick Williams nous fait pénétrer pour la première fois. De la musique de recrutement aux anciennes csárdás, l’auteur apporte toute la lumière sur les relations qui se sont tissées à travers la musique entre nomades et hommes du terroir.

[Haut de page]