Ressources

  1. Corpus littéraire étudié

Jacques de Voragine, La Légende dorée, Flammarion, 1967, 2 vol.

Arnoul Gréban, Le Mystère de la Passion, Folio, Gallimard, 1987

Jacques Bénigne Bossuet, Sermon sur la mort et autres sermons, Flammarion, 1996

Victor Hugo, Les Châtiments, Gallimard, Poésie, 1998

André Malraux, Lazare, Gallimard, Folio, 1996

Honoré de Balzac, Le Colonel Chabert, Hatier, Classiques et Cie, 2005

Emile Zola, La Mort d’Olivier Bécaille et autres nouvelles, Librio, 1994

Gaston Leroux, L’Homme qui revient de loin, Le Livre de poche, 1972

Alexandre Dumas, Histoires de vampires et de morts vivants, Pocket, 2002

Alexandre Dumas, Histoire d’un mort racontée par lui-même, Le Seuil, Point virgule, 2002

Mary Shelley, Frankenstein ou le Prométhée moderne, Lgf, 1997

Auguste De Villiers De L’isle-Adam, L’Eve future, Gallimard, Folio, 1993

E.T.A. Hoffmann, L’Homme au sable, Flammarion, Etonnants classiques, 2005

J.R.R. Tolkien, Le Seigneur des anneaux, Pocket, 2005, 3 vol.

Jean Cayrol, Œuvres lazaréennes, Le Seuil, 2007-11-15

Jean Giono, L’Homme qui plantait des arbres, Gallimard Jeunesse, 2002

Marie NDiaye, Rosie Carpe, Les Editions de Minuit, 2001

Haut de la page


  1. Lire la Bible en lettres

Editions de la Bible

Pour le présent dossier, deux éditions ont servi de référence : La Bible de Jérusalem ainsi que la nouvelle traduction proposée par les éditions Bayard, qu’on trouve en format poche depuis 2005. Bien entendu, la question des traductions de la Bible est en soi une question et on peut imaginer de faire référence à bien d’autres éditions…

Sur Lazare

Alain Marchadour, Lazare, Bayard, 2004

Sur la résurrection

Daniel Marguerat  (dir.) Résurrection L'après-mort dans le monde ancien et le Nouveau Testament, Labor et fides, 2001

Analyse narrative (les indispensables)

Robert Alter, L’art du récit biblique, Lessius, 1999.
L’art de la poésie biblique, Bruxelles, Lessius, 2003.
Encyclopédie littéraire de la Bible, Paris, Bayard, 2003. (sous la direction de )
Pierre Debergé et Jacques Nieuvarts  Guide de lecture du Nouveau Testament, Paris, Bayard, 2004.
Wénin (André) Isaac ou l’épreuve d’Abraham, Bruxelles, Lessius, 1999.
Bible et littérature, collectif, Bruxelles, Lessius, 1999.
Daniel Marguerat  Quand la Bible se raconte, Cerf, 2003
Pour lire les récits bibliques, Cerf, 2004 
Meynet (Roland) Lire la Bible , Champs Flammarion, 1996
Rhétorique sémitique, Paris, Cerf, 1998. (collectif)

Haut de la page


Pratiques littéraires

Northrop Frye Le Grand Code. La Bible et la littérature, Seuil, 1984
Pierre-Marie Beaude (dir.) La Bible en littérature,  actes du colloque international de Metz, université de Metz, Cerf, 1997
Anne-Marie Pelletier, Lectures bibliques, Cerf, 2001

Dictionnaires

Dictionnaire culturel de la Bible, collectif, Paris, Cerf Nathan, 1999.
Pierre Brunel (dir.) Dictionnaire des mythes littéraires, éd. Du Rocher, 1994
Claudia Jullien, Dictionnaire de la Bible dans la littérature française, Vuibert, 2003

  1. Sitographie

La Légende dorée de Voragine en ligne :
http://www.abbaye-saint-benoit.ch/voragine/index.htm

Une présentation claire et détaillée de l’analyse narrative et de ses enjeux par Daniel Marguerat :
http://www.unil.ch/webdav/site/theol/shared/pagesperso/marguerat/articles/recit.pdf

L’œuvre de Alexandre Dumas en ligne :
http://dumaspere.com/pages/biblio/sommaire.php?lid=r25

Le roman de Alexandre Dumas, Isaac Laquedem
http://fr.wikisource.org/wiki/Isaac_Laquedem

L’article de Jean-Sébastien Macke, Photographie et écriture zolienne : http://www.ezola.fr/Maitrise/maitriseun.htm

  1. Lazare dans la littérature européenne

Un grand amateur de littérature russe ne pouvait pas ne pas rappeler que deux écrivains majeurs avaient laissé une place importante à la figure de Lazare dans leur œuvre. On lira ou relira donc avec profit les œuvres suivantes :

F.M. Dostoïevski, Crime et châtiment, Actes sud, 2002
Rappelons que l’épisode où Sonia lit le récit de la résurrection de Lazare joue un rôle essentiel dans le roman : c’est à partir de cette lecture que Raskolnikov commence sa métamorphose ou sa conversion et qu’il entame le parcours qui lui fera avouer son crime.

Leonid Andreïev, Judas Iscariote et dix autres nouvelles, José Corti, 2004
Une des nouvelles du recueil est intitulée Lazare. Alain Marchadour identifie en cette nouvelle le début d’une tradition qui voit en Lazare « un revenant, l’ombre de ce qu’il était avant sa mort » ; mais nous pensons avoir montré que cette tradition, dans la littérature française, est bien, antérieure au début du XXe siècle, au moment où Andreïev compose sa nouvelle.
Signalons que Marchadour donne d’autres références d’œuvres européennes (françaises y compris) parcourues par la figure de Lazare. 1

  1. Enseignement du fait religieux

Un site, parmi d’autres, fait référence, en matière d’enseignement du fait religieux, le suivant :
http://eduscol.education.fr/D0126/fait_religieux_acte.htm

Un site excellent, réalisé par un professeur d'Histoire, permettra de mettre en regard textes bibliques et iconographie. Indispensable !
http://imagesbible.jexiste.fr/index.html
 
A consulter régulièrement, le site de L'IESR (Institut Européen en Sciences des Religions) où l'on trouvera toutes les pistes possibles en matière d'enseignement du fait religieux, et notamment des bibliographies très complètes
http://www.iesr.ephe.sorbonne.fr/index.html

A partir du site suivant, on trouvera des liens très complets vers la plupart des ressources disponibles dans les CRDP :
http://crdp2.ac-besancon.fr/edition/LES_RELIGIONS.htm

Haut de la page



1 Marchadour, op.cit. p.128 à 132 notamment.