Glossaire

[A-B-C-D-E-F-G-H-I-J-K-L-M-N-O-P-Q-R-S-T-U-V-W-X-Y-Z]

[A]

- Âge glaciaire : période au cours de laquelle la température globale de la terre est inférieure de 5°C à la température actuelle. Au dernier minimum glaciaire, le niveau des mers était 130 m plus bas, l’Amérique du Nord, la Scandinavie et une partie de l’océan Arctique étaient recouverts par des calottes glaciaires.

- Albédo : l ’albédo est le rapport de l’énergie solaire réfléchie par une surface sur l’énergie solaire incidente. On utilise une échelle graduée de 0 à 1, avec 0 correspondant au noir, pour un corps avec aucune réflexion, et 1 au miroir parfait. L’albédo de la glace recouverte de neige est de 0,8, l’albédo de l’océan est de 0,15.

- Altimètre : appareil de mesure qui calcule une distance à partir du temps d’aller-retour d’un signal envoyé vers la surface à localiser.

- Angle d’incidence : angle formé entre les rayons du Soleil et la surface de la Terre.

- Angle d’élévation : angle formé par le plan tangentiel de la surface de la Terre et la direction du télescope.

- Antarctica : premier nom de Tara alors que le bateau appartenait à Jean-Louis Étienne.

- Anthropique : relatif à l'Homme

- Arctique : région du monde qui comprend une partie du Canada, du Groenland (territoire du Danemark), de la Russie, des États-Unis (Alaska), de l'Islande, de la Norvège, de la Suède, de la Finlande et de l'océan Arctique. Il existe 3 définitions de l’Arctique :
  • zone située au nord du cercle polaire (latitude 66° 33'N) ;
  • toute la zone couverte de glace de mer en hiver (14 millions de km²) ;
  • zone limitée par la courbe isotherme de 10°C au mois de juillet. Cette courbe correspond à la limite au-delà de laquelle les arbres ne peuvent plus pousser : c’est donc la limite nord de la forêt boréale.

  • Sources : http://fr.wikipedia.org

    - Argos : système de communication ayant une couverture sur tout le globe et permettant de recueillir des données émises par une balise.

    - Atm : unité couramment utilisée en physique ou chimie qui correspond à la pression atmosphérique normale c’est-à-dire 1,013.105 Pa.

    - Avifaune : terme technique synonyme d’oiseaux.

    [B]

    - Balise dérivante : appareil enregistreur qui collecte automatiquement des données sur l’atmosphère, la glace ou l’océan. Posée sur la banquise, elle dérive avec elle. Elle transmet les données collectées par le système Argos ou Iridium.

    - Balises GPS : appareil émettant des signaux captés par les satellites du système GPS (Global Positioning System) et qui permettent de connaître la position exacte de la glace qui est en dessous. Avec plusieurs balises, on peut étudier le déplacement de plusieurs blocs de glace les uns par rapport aux autres.

    - Ballon atmosphérique : ballon gonflé à l’hélium et relié à Tara par un câble de 2 000 m muni de capteurs chargés d’enregistrer les différents paramètres de la colonne d’air située au dessus du bateau.

    - Banquise : la banquise est une étendue de mer gelée. Elle se forme durant l'hiver polaire, lorsque la température de l'eau de mer descend en dessous de -1,9°C. Au cœur de l'hiver, l'épaisseur de glace peut atteindre 1,5 à 2 mètres, sans compter la neige qui s'y accumule. La flottabilité de la banquise est due à la différence de densité entre la glace et celle de l'eau liquide : la glace, moins dense, subit la poussée d'Archimède. Une partie de la banquise ne fond jamais, mais il ne faut pas confondre cette glace de mer pérenne avec les calottes polaires (Groenland, Antarctique) qui sont constituées de glace continentale (eau douce).

    - Bassin : dépression de la croûte terrestre située sur un continent ou dans un océan. Elle permet aux sédiments de se déposer.

    - Bathymétrie : la bathymétrie est la science de la mesure des profondeurs de l'océan pour déterminer la topographie des fonds sous-marins.

    - Bilan de masse de la glace : différence entre l’accumulation et la fonte de la glace.

    - Blake (Sir Peter) : célèbre navigateur néo-zélandais, vainqueur de nombreuses courses dont la coupe de l’América.

    - Bloom planctonique : c’est la prolifération d’algues planctoniques au moment du retour du soleil au printemps.

    - Boucles d’inertie : quand le vent tombe, la vitesse de la dérive diminue mais le bateau décrit des boucles d’une période de 12 heures dues aux marées et à la présence d’eau relativement plus douce située juste sous la banquise.

    - Bourgois (Étienne) : actuel propriétaire de Tara et chef de l’expédition Tara-Arctic. Il est par ailleurs directeur de l’entreprise Agnès b.

    - British Antartic Survey : organisme de recherche polaire anglais, travaillant essentiellement en Antarctique.

    [C]

    - Carotte : échantillon de roches ou de sédiments en forme de cylindre.

    - Chenal : toute fracture ou passage à travers la glace de mer accessible à un navire de surface.

    - Chimie atmosphérique : c’est l’étude des processus qui contrôlent la composition de l'atmosphère.

    - Circulation thermohaline : circulation à grande échelle dans l'océan mondial liée à la température et à la salinité des masses d'eau. Les eaux, refroidies et salées plongent au niveau des hautes latitudes (au large de la Norvège et du Groenland). Elles sont réchauffées dans les tropiques, et remontent alors à la surface, où elles se refroidissent, et ainsi de suite. On estime qu'une molécule d'eau fait le circuit entier en environ 1 000 ans.

    - Cohésion : propriété d’une matière qui possède une résistance mécanique à des forces ou à des contraintes. La cohésion donne sa consistance à la neige et une certaine solidité. Les neiges de faible cohésion engendrent des avalanches en montagne.

    - Colonne d’air : toute la colonne de l’atmosphère située à l’aplomb du bateau.

    - Colonne d’eau : toute la colonne d’eau, de la surface jusqu’au fond située sous la coque du bateau.

    - Conduction thermique : transport de la chaleur par diffusion spontanée de la chaleur.

    - Conductivité thermique : grandeur notée Kt qui relie le flux thermique traversant un matériau et le gradient de température au sein de ce matériau. Unité : Watt/mètre/Kelvin.

    - Contraintes : force exprimée par unité de surface. Les contraintes longitudinales résultent du frottement visqueux de l’air et de l’océan sur la glace. La pression est une contrainte tangentielle.

    - Convection : transport de la chaleur par le déplacement d’un fluide.

    - Couche d’inversion : dans la troposphère, la température de l'air diminue avec l'altitude, d'environ 6,5 °C par km. Une couche d'inversion est une couche d'air dont la température croît avec l'altitude. L'épaisseur d'une couche d'inversion peut aller de quelques centaines de mètres à 1 500 m.

    - Couche limite : en météorologie, on appelle « couche limite » la zone de l'atmosphère entre la surface (terre ou mer), où la friction ralentit le déplacement de l'air, et l'atmosphère libre où cette dernière devient négligeable.

    - Crête de compression : ligne ou mur de glace brisée qui est soulevée par la pression lorsque deux plaques de glace se chevauchent. Elle peut être récente ou érodée. Le volume correspondant de glace brisée poussée vers le bas par la pression au-dessous d'une crête est appelé « quille de glace ». 

    - Cristal : état de la matière solide caractérisé par un ordre géométrique donc par le respect de symétries

    [D]

    - DAMOCLES : acronyme pour Developing Arctic Modeling and Observing Capabilities for Long-Term Environmental Studies.

    - Débâcle : fonte des glaces.

    - Dendrites : structures qui se développent sur un milieu en croissance lente parfois d’allure fractale.

    - Dépression : une dépression est une zone où la pression atmosphérique, ajustée au niveau de la mer, diminue horizontalement vers un centre de basse pression. On associe les dépressions au mauvais temps, car la dynamique qui entoure une dépression présuppose l'existence de courants ascendants qui provoquent des nuages, du vent et des précipitations.

    - Dérive : sous l’action principale du vent  mais aussi des courants, la banquise se déplace, on dit qu’elle dérive. L’océan Arctique est caractérisé par deux grands courants de dérive : 1- le courant transpolaire « rectiligne » qui entraîne en 5 ans la glace du détroit de Béring au détroit de Fram ; 2- le courant giratoire de Beaufort « circulaire », qui tourne dans le sens des aiguilles d’une montre. Il se boucle également en 5 ans mais peut garder la glace prisonnière beaucoup plus longtemps avant qu’elle ne rejoigne le courant transpolaire et soit évacuée du bassin arctique.

    - Dériveur : bateau dont la quille est remplacée par une dérive, appendice rétractable. On l’appelle « dérive » car elle empêche le bateau de dériver quand sa direction se rapproche de celle du vent.

    - Détroit de Béring : détroit séparant la Russie (Tchoukotka) de l’Amérique (Alaska).

    - Dorsale (ou ride) : relief sous-marin qui correspond, quand elle est active, à une frontière entre deux plaques lithosphériques qui s’écartent l’une de l’autre.
    Sur le schéma ci-contre, on voit en coupe la dorsale médio-atlantique, située au milieu de l’océan Atlantique, qui est la frontière entre la plaque Amérique du Sud et la plaque Afrique.
    Quand la dorsale est active, elle produit du magma qui donne naissance au fond des océans à la lithosphère océanique : on parle de zone d’expansion océanique puisque c’est grâce à leur activité que les océans augmentent en surface. La vitesse de production de lithosphère est de l’ordre de quelques centimètres par an. Quand la dorsale produit de la lithosphère océanique abondamment, l’expansion océanique et rapide : on dit que la dorsale est rapide. Inversement, quand l’expansion océanique est lente, on dit que la dorsale est lente.
    Plaque Amérique Plaque Afrique
    Source : http://www.planete-energies.com


    [E]

    - Eau libre : grande étendue d'eau librement navigable dans laquelle la glace de mer est présente à des concentrations inférieures à 1/10.

    - Embâcle : prise en glace.

    - Émissivité : mesure de la capacité d'un corps à absorber et à réémettre l'énergie rayonnée.

    - Éolienne : une éolienne est un dispositif qui utilise la force motrice du vent pour fabriquer de l’électricité. Tara en possède deux petites (350 W) et deux grandes (3 kW).

    - Équipage lunatique : pendant la nuit polaire, la seule source de lumière est apportée par la lune. Près du pôle, elle est présente une quinzaine de jours d’affilé puis disparaît pour quinze jours et ainsi de suite. Quand la lune est présente et surtout quand elle est presque pleine, la visibilité est très bonne d’autant plus que la blancheur de la banquise augmente son pouvoir éclairant. Dans ces périodes, l’équipage peut s’éloigner du bateau et profiter de l’environnement proche. Quand la lune est couchée, la sécurité impose de rester à bord ou dans l’environnement proche du bateau, c’est pourquoi l’équipage guette avec envie le retour de cet astre qui accroît leur terrain de « jeu ».

    - Étienne (Jean-Louis)  : aventurier français. Il est le premier à avoir atteint seul le pôle Nord en 1987. Premier propriétaire de Tara (qui s’appelait alors Antarctica). 

    - Eutectique : mélange de deux corps purs qui fond et se solidifie à température constante ; il se comporte donc comme un corps pur.

    [F]

    - Frasil : fines aiguilles ou plaquettes de glace en suspension dans l'eau.

    [G]

    - Gascard (Jean-Claude) : océanologue, spécialiste de l’Arctique, directeur de recherche au laboratoire LOCEAN de l’université Pierre et Marie Curie, il est le coordinateur du programme européen DAMOCLES.

    - Gaz à effet de serre : gaz de l’atmosphère (C02, H20, CH4, …) qui absorbent le rayonnement infrarouge (chaleur) renvoyé en direction de l’espace par la Terre. La concentration de ces gaz a augmenté brusquement ces dernières années ce qui a augmenté le piégeage des infrarouges dans l’atmosphère (l’effet de serre) et donc provoque une augmentation des températures.

    - Géologue : un géologue est une personne qui étudie les caractéristiques des roches, leurs formations et leurs transformations depuis la création du globe terrestre.

    - Glace : la glace est l'eau à l'état solide, elle peut être d’origine terrestre (douce) ou marine (salée).

    - Glace pérenne : glace qui persiste toute l’année.

    - Glaciologie : la glaciologie est une science de la Terre qui étudie la nature physique et chimique des systèmes glaciaires. Il s'agit donc de l'étude de la cryosphère, c'est-à-dire de tout ce qui a trait aux glaciers, à la glace d’eau douce ou de mer et aux phénomènes liés à la glace, comme le pergélisol.

    - Gradient : variation d’une grandeur par unité de longueur.

    - Gradient de température : variation de la température dans l’espace (ici l’altitude).

    - Grain de neige : amas de neige de forme irrégulière qui résulte de la fusion d’un cristal de neige. Il existe aussi une « neige roulée » qui est un grain dès sa formation.

    - Groupe électrogène : moteur diesel permettant de fournir au bord de l’électricité pour le chauffage, l’éclairage et le fonctionnement des appareils scientifique. Tara en possède deux (puissance 12 kVA chacun).

    [H]

    - Huyghe (Pierre) : Pierre Huyghe est un artiste vidéaste français également embarqué sur Tara pour réaliser plusieurs vidéos sur l’Antarctique.

    [I]

    - Iceberg : un iceberg est un bloc de glace d'eau douce dérivant sur la mer ; de tels blocs, souvent de masse considérable, se détachent (ou vêlent) du front des glaciers polaires ou d'une barrière de glace flottante.

    - Infrarouge : le rayonnement rouge correspond à la plus grande longueur d’onde du spectre visible de la lumière blanche. Le rayonnement infrarouge est caractérisé par une longueur d’onde supérieure à celle du rayonnement rouge, il n’appartient pas au domaine visible.

    - Iridium : système de communication téléphonique grâce à un réseau de 64 satellites.

    - Isolant thermique : matériau qui résiste au passage d’un flux thermique. L’air est un excellent isolant.

    [J]

    - Jeannette (la) : bateau qui fut broyé au nord de la Sibérie en 1881 et dont des morceaux d’épave, après avoir parcouru 5 000 km, furent retrouvés sur la côte sud-ouest du Groenland, donnant à Nansen l’idée d’emprunter le même chemin avec son navire le Fram.

    [K]

    [L]

    - Latitude : la latitude est une valeur angulaire, expression du positionnement nord-sud d'un point sur Terre, au nord ou au sud de l'équateur.

    [M]

    - Mer des Tchouktches : la mer des Tchouktches est une partie de l’océan Arctique située au nord du détroit de Béring.

    [N]

    - Nansen : explorateur norvégien. Il fut le premier à effectuer une dérive sur l’océan Arctique de 1893 à 1896 avec son navire le Fram. Il sera par la suite prix Nobel de la Paix pour son action en faveur des apatrides.

    - Neige : la neige est une forme de précipitation, constituée de glace cristallisée et agglomérée en flocons pouvant être ramifiés d'une infinité de façons. Puisque les flocons sont composés de petites particules, ils peuvent avoir aussi bien une structure ouverte et donc légère qu'un aspect plus compact, voisin de celui de la grêle. La neige se forme généralement par la condensation de la vapeur d'eau dans les hautes couches de l'atmosphère et tombe ensuite plus ou moins vite à terre selon sa structure.

    - Niño (El) : El Niño est un dérèglement climatique qui se caractérise par une élévation anormale de la température de l’océan au large des côtes péruviennes vers décembre/janvier. Il apparaît en moyenne une ou deux fois par décennie.

    - Nœud : unité de vitesse utilisée en navigation maritime ou aérienne équivalent à 1 mille marin par heure soit 0,5144 m par seconde.

    - Nouvelle glace : glace de mer très récente dont l’épaisseur peut atteindre jusqu’à 10 cm.

    - Noyau de condensation : impuretés présentes dans l’atmosphère (poussière, pollen, embrun marin) nécessaires à initier la condensation de la vapeur d’eau.

    - Nuit polaire : au pôle Nord, le soleil se lève le 18 mars et se couche le 25 septembre. À 6 mois de « jour » succèdent donc 6 mois de « nuit ». Sur Tara, le soleil s’est couché le 17 octobre et il devrait réapparaître vers le 7 mars pour être constamment au-dessus de l’horizon dès fin mars. L’équipage de Tara aura donc passé près de 4 mois et demi sans soleil dont 3 mois dans la nuit totale.

    [O]

    - Oscillation de l’Arctique : l'AO est une variation climatique. Lorsque l'AO est en phase positive, la pression atmosphérique est inférieure à la normale au pôle Nord et supérieure à la normale vers 45° Nord. Ceci entraîne en Arctique des vents plus forts et des températures plus élevées. Lorsque l'AO est en phase négative, on a alors des hautes pressions sur la région polaire et des basses pressions vers 45° Nord. La pression atmosphérique plus importante au pôle Nord diminue la force des vents et fait chuter les températures.

    [P]

    - Panneau solaire : un panneau solaire ou capteur solaire est un dispositif destiné à récupérer une partie du rayonnement solaire pour le convertir en énergie électrique. Tara en possède huit mais devra attendre le printemps et le retour du soleil pour pouvoir les utiliser.

    - Pétrel : variété d’oiseaux de mer dont la famille regroupe près de la moitié des espèces antarctiques.

    - Placer : dépôts d'alluvions riches en minéraux exploitables (or, platine, diamant, ...).

    - Plaine abyssale : plaine sous-marine profonde (située en général entre 5 000 et 6 000 m en-dessous de la surface de la mer).
    Source : http://fr.wikipedia.org

    - Plan de l’écliptique : plan défini par l’orbite de la Terre autour du Soleil.

    - Plaque lithosphérique : partie superficielle du globe en forme de calotte sphérique, rigide, qui se déplace à la surface de la Terre. Elle est composée de lithosphère c'est-à-dire de la croûte terrestre et de la partie supérieure du manteau.

    - Plateau continental : il s’agit du prolongement du continent sous la surface de la mer.
    Source : http://fr.wikipedia.org

    - Pluies acides : expression utilisée la première fois par Robert Angus Smith (1870). Elles représentent toutes les diverses précipitations acides : pluie, grêle, brouillard, neige, etc. Leur acidité, dont le pH est inférieur à 5.6 (5.6 étant le valeur du pH des pluies normales), provient des émissions des différentes activités humaines : usines, industries, transports, etc. Elles sont à l’origine des dégradations voire des destructions d’écosystèmes et de certains bâtiments historiques.

    - PNUE : programme des Nations-Unies pour l’Environnement, partenaire de Tara.

    - Point triple : c ’est le point unique qui correspond à la coexistence des trois états de la matière pour une température et une pression données.

    - Poussée d’Archimède : force qui s’oppose au poids d’un objet immergé dans un fluide dont la valeur correspond au poids du volume de fluide déplacé par l’objet.

    [Q]

    [R]

    - Radars : appareil émetteur-récepteur d’ondes qui permet de déterminer la direction et la distance d’un objet.

    - Récif artificiel : un récif artificiel désigne une structure immergée volontairement, servant à l'étude des organismes qui la colonisent.

    - Rétrodiffusion : partie du signal radar que l’objet (neige, glace, terre…) renvoie en direction de l’antenne radar.

    Le radar qui est transporté dans l’avion émet un signal avec une certaine énergie vers le sol (A). Le signal est diffusé par le sol dans toutes les directions. La partie de l’énergie qui est renvoyée en direction du radar (B) est appelée rétrodiffusion.
    Sources : http://www.ccrs.nrcan.gc.ca


    [S]

    - Safran : appendice servant à gouverner un bateau, synonyme de gouvernail.

    - Salinité : la salinité désigne la quantité de sels dissous dans un liquide (on la mesure en gramme par litre). En Arctique, la salinité varie de 32 g/l à 35 g/l suivant les régions et la profondeur.

    - Salgado (Sébastien) : Sébastien Salgado est un photographe brésilien. Dans le cadre de son projet Genesis qui consiste à recenser et illustrer les derniers endroits vierges de la planète, il a embarqué sur Tara pour un périple en Antarctique.

    - Scoresby sund : le plus grand fjord de la côte est du Groenland.

    - Sea Master : nom que Sir Peter Blake avait donné au bateau qui s’appelle aujourd’hui Tara.

    - Sédiments : ensemble constitué par des particules qui ont subi un transport. Ces particules peuvent provenir de l’érosion de roches ou d’une activité organique (accumulation de coquilles, …).

    - Sismomètres : appareil capable de détecter les mouvements du sol.

    - Smog : Le terme « smog » est formé à partir des mots anglais smoke (fumée) et fog (brouillard). Le smog est le résultat de la condensation de l'eau (le brouillard) sur des poussières en suspension. Le smog est lié à la présence d'ozone dans la basse atmosphère.
    Il forme une brume jaunâtre, provenant d'un mélange de polluants atmosphériques.

    - Sonde : appareil que l’on immerge dans l’eau et qui mesure la salinité et la température en fonction de la profondeur.

    - Surface spécifique : surface offerte par un milieu granulaire à des échanges gazeux par unité de masse du milieu. La surface spécifique est inversement proportionnelle à la masse volumique et à la taille des grains.

    - SWE : équivalent neige-eau qui exprime la masse d’eau sous forme de neige par unité de surface. SWE est proportionnel à l’épaisseur du manteau neigeux et à sa masse volumique.

    - Système Argos : système de détection par satellite de balises en mouvements.

    [T]

    - Tectonique : ensemble des déformations d’un terrain (failles, plis, …) et des mécanismes qui en sont à l’origine.

    - Thermistance : matériau dont la résistance électrique est reliée à sa température. Une fois étalonnée, une thermistance est donc un thermomètre.

    - Transantarctica : expédition internationale qui en 1989-1990 a traversé tout le continent antarctique en traîneaux à chiens.

    - Transit de Vénus : passage de la planète Vénus devant le soleil. Cet événement se produit environ deux fois par siècle (le dernier en date a eu lieu le 8 juin 2004). C’est l’occasion pour les astronomes de parfaire leurs connaissances de notre étoile.

    [U]

    [V]

    - Vieille glace : glace qui a survécu au moins à un été de dégel et qui a augmenté en épaisseur. Elle est de couleur bleu pâle.

    - Volcan Erebus : le plus haut volcan de l’Antarctique. Il a la caractéristique d’être un des rares volcans au monde à posséder un lac de lave permanent.

    [W]

    [X]

    [Y]

    [Z]

    [Haut de page]